AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE ONLY ONE TREE HILL :) BISOUS LES AMIS !

Partagez|

(naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: (naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother. Lun 2 Nov - 21:01


Naël ft Neïla
No matter where you are, whether you’re a quarter mile away, or half way around the world … you’ll always be with me. You’ll always be my brother. ∆ ∆ ∆

Un frère jumeau c'est sans doute quelque chose qui dérangerait beaucoup de personne mais moi qu'est ce que je suis reconnaissante de l'avoir dans ma vie, Naël est la personne qui compte le plus pour moi. On vit toujours ensemble chez nos parents enfin pour être honnête il y a plus souvent lui et moi, on ne le regrette pas vraiment même s'il nous arrive souvent de nous disputer et une chose est sur on s'aime bien sûr que oui. Ce matin pour lui faire plaisir je m'étais levée super tôt pour préparer nos petits déjeunés comme quand nous étions petits : deux bols immenses de céréales, des jus de fruit avec aussi deux yaourts natures, il fallait quand même qu'on tienne notre ligne. Une fois tout cela prêt je mis cela sur un plateau direction la chambre de mon frère à l'étage qui se trouvait à côté de la mienne, et oui on était carrément inséparable d'ailleurs quand on était enfant nous avions nos deux lits dans la même chambre. C'était impossible de nous séparer.

Devant la porte de sa chambre je poussa la porte avec mon coude, comme à son habitude il dormait encore voilà pourquoi je posa le plateau sur son bureau avant d'aller ouvrir les rideaux pour laisser entrer le soleil. « Babybroooooo il fait beau dehors, regardes ce que je t'ai apporté » lui dis je avec un grand sourire sur les lèvres, oh oui il allait râler un peu mais c'était aussi pour lui faire plaisir surtout. Mon frère était aussi râleur que moi ce qui me faisait souvent rire et j'en profitais toujours pour l'embêter de toute façon il faisait pareil avec moi. Je l'entendis grogner à travers l'oreiller, on aurait dis un vrai bébé quand il dormait mais il lui arrivait de ronfler parfois et ça c'était pas glamour croyez moi ! « J'espère que tu as faim j'ai préparé pleins de choses, allumes la télé qu'on regarde les dessins animés ensemble comme avant » proposais je avant de prendre le plateau pour m'installer dans son lit et de poser le plateau sur la couette.

Rapidement il bougea dans son lit pour me faire fasse et pour faire son curieux, son sourire arriva rapidement en voyant la nourriture, de toute façon il ne pouvait pas m'en vouloir durant trop longtemps. « Fais pas tout tomber par contre, sinon je t'assome » lui dis je en riant légèrement, bien sûr il savait parfaitement que j'en étais capable même si c'était mon frère, entre nous c'est l'amour vache comme dirait mes amis. A la vie, à la mort !

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Naël S. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 64
∆ Ton avatar : a. gallagher.
∆ En ville depuis le : 01/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: (naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother. Mer 11 Nov - 21:00


Naël ft Neïla
No matter where you are, whether you’re a quarter mile away, or half way around the world … you’ll always be with me. You’ll always be my sister. ∆ ∆ ∆

Ce matin, j’étais décidé à ne pas bouger de mon lit. Non, je ferais la larve ! Qu’importe la beauté du temps, qu’importe la personne qui m’appellerait sur mon portable. Je ne bougerais pas de mon lit. Sauf peut-être pour faire pipi... Et pour manger aussi. C’est quand même important la bouffe, il ne faut pas déconner ! Enfin voilà. Je m’étais décidé. Je ferais une grasse matinée. Mais ça, c’était sans compter sur ma très chère jumelle... En effet, elle venait d’entrer dans ma chambre et d’ouvrir les rideaux, laissant la lumière du soleil éclairait ma chambre et, de surcroît, m’éblouir. Non d’une cacahuète, mes pauvres petits yeux ! « Babybroooooo il fait beau dehors, regardes ce que je t'ai apporté » Gueulait-elle. Bon en vrai, elle parlait sûrement normalement, mais avec ma tête dans les choux, c’était comme si elle hurlait. « Arrête de gueuler, Neïla ! » Grognais-je après avoir placé un oreiller sur ma tête. Je venais de l’appeler Neïla. C’était tellement rare, ça ne se produisait que lorsque je voulais qu’elle me fiche la paix. Je souhaitais vraiment qu’elle me laisse finir ma nuit, mais je connaissais ma sœur. Elle n’allait pas quitter ma chambre. « J'espère que tu as faim j'ai préparé pleins de choses, allumes la télé qu'on regarde les dessins animés ensemble comme avant. » Me disait-elle alors que je réfléchissais à un moyen de la faire partir. Bon dieu, elle n’allait vraiment pas lâcher le mor... Attendez... Elle a bien parlé de bouffe et de dessins animés ou je rêve ? Ça change la donne, pour le coup.

Je la sentais s’installer sur mon lit et je me retournais donc pour la regarder. Ou du moins, pour regarder le plateau qu’elle venait de déposer sur ma couette. Seigneur, toutes ses bonnes choses... « Tout compte fait, je t’autorise à rester et à gueuler autant que tu veux, babysis’ ! » Je parlais en affichant un putain de sourire. Vous savez, le genre de sourire à faire fondre les filles ? Bah voilà, celui-là. Qu’est-ce qui j’y pouvais si la bouffe, c’était toute ma vie, hein ? Et puis, ça signifiait plus qu’un simple merci ce genre de sourire de ma part. « Fais pas tout tomber par contre, sinon je t'assome. » Ajoutait rapidement ma jumelle, sûrement à cause de mon sourire. Genre, j’allais faire tomber de la nourriture... Parfois, je me demandais si elle était vraiment ma jumelle ou si mes parents ne l’avaient pas adopter, ahah. « Il n’y a aucun risque que ça se produise ! » Je parlais autant du fait que je fasse tout tomber, que de celui où elle dit m’assommer. Elle m’aime trop pour me faire du mal, je la connais par cœur cette petite. « Glisse-toi sous la couette. » Déclarais-je à l’attention de ma sœur. Puis je prenais le plateau sur moi pour l’aider à bien s’installer, évitant qu’elle ne renverse tout. Une fois chose faîtes, je re déposais le plateau entre nous et choper la télécommande sur ma table de chevet pour allumer la télé. « Tu veux mater quoi ? » Elle m’avait préparé le petit-déjeuner. La moindre des choses était de mettre ce qu’elle voulait regarder, voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: (naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother. Ven 13 Nov - 19:06


Naël ft Neïla
No matter where you are, whether you’re a quarter mile away, or half way around the world … you’ll always be with me. You’ll always be my brother. ∆ ∆ ∆

Mon frère est la personne dont je suis le plus proche, celui en qui j'ai énormément confiance et avec qui j'adore passer du temps, bien sûr en grandissant entre les cours, la vie en générale on ne passait pas toujours vingt quatre heures sur vingt quatre ensemble. Mais je faisais en sorte de trouver du temps pour lui, d'ailleurs ce matin j'avais opté de lui faire son petit déjeuné et de faire comme quand on était enfant de lui faire à manger, je savais pertinemment qu'il serait content. Entrant délicatement dans la chambre je posa le plateau sur le bureau avant d'ouvrir les rideaux pour laisser entrer la lumière il fallait vraiment qu'on profite d'une journée comme cela. C'est là que je cria légèrement qu'il faisait beau dehors et lui faisait une petite demande pour qu'il regarde le plateau que je venais de reprendre en main pour l’emmener avec moi sur le lit où mon frère commença à se remuer râlant comme à son habitude. En effet il me demanda d'arrêter de gueuler, « je fais ce que je veux Grimaldi alors arrêtes de râler aussi et souris un peu » me contentais je de lui répondre avant qu'il ne remette la tête dans son oreiller.
Quand je lui confia que j'avais préparé pleins de choses et que j'avais réellement envie de passer ma matinée avec lui comme avant quand on était enfant je le vis lever la tête, il ne changera donc jamais et c'est ce que j'aimais le plus chez lui. D'ailleurs alors que j'étais en train de m'installer sur le lit je l'entendis me dire qu'il m'autorisait à rester avec lui et à gueuler autant que je le voulais mais qu'est ce qqu'il ne fallait pas entendre quand même ? « Depuis quand il me faut une autorisation pour venir squatter ? Oublies pas que je vis ici moi aussi hein... ? » demandais je en riant légèrement, parfois mon frère pouvait en dire des conneries mais celle-ci était quand même énorme. Je lui demanda bien sur de faire attention de ne pas trop bouger pour pas que le plateau tombe aussi parce que j'allais être capable de me venger et pourquoi pas le frapper, je l'aimais énormément et ça il le savait mais parfois je pouvais réellement être violente.
Ce fût au tour de mon frère de prendre le plateau pour qu'il me laisse le temps de m'installer confortablement sous la couette, qu'est ce que j'aimais faire ça et reprendre nos habitudes de notre enfance, d'ailleurs on était quand même toujours de grands enfants et peu importe si cela plaisait aux autres parce qu'il y aura toujours mon frère et moi c'est comme ça. Naël déposa le plateau sur nous avant de me demander ce que je voulais regarder à la télévision, « hum, je sais pas trop mais pas quelque chose qui fait peur sinon je vais rien voir du tout encore... » lui dis je en grimaçant, oui j'étais un peu peureuse et ça je ne m'en cachais pas d'ailleurs cela faisait beaucoup rire mon frère.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Naël S. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 64
∆ Ton avatar : a. gallagher.
∆ En ville depuis le : 01/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: (naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother. Jeu 3 Déc - 16:48


Naël ft Neïla
No matter where you are, whether you’re a quarter mile away, or half way around the world … you’ll always be with me. You’ll always be my sister. ∆ ∆ ∆

Apparemment ce matin, ma sœur s’était décidée à ne pas me laisser dormir et donc, à ne pas me laisser faire une bonne grasse matinée méritée. Non, elle s’était décidée à me réveiller. Bien évidemment, elle ne le faisait pas tendrement. A peine arrivée dans ma chambre qu’elle ouvrait les rideaux en grand et se mettait à gueuler. Bordel, pas le matin ! La lumière du soleil éblouissait tellement ma chambre que j’avais l’impression d’être devenu aveugle comme un bébé chauve souris. Et les cris de ma sœur.. mon dieu, ces cris.. Elle me donnait mal à la tête cette dingue ! Je lui disais alors d’arrêter de gueuler, j’étais cap de la bâillonner sinon, rien à foutre ! « je fais ce que je veux Grimaldi alors arrêtes de râler aussi et souris un peu » Répondait-elle, tandis que je grognais le visage contre mon oreiller. Je finissais par relever légèrement la tête pour lâcher : « Je vais te bâillonner et t’attacher à une chaise toi ! Tu vas voir si tu fais toujours ce que tu veux ! » Je tirais ensuite la langue, avant de replonger ma tête dans mon oreiller. Je veux dormir moi, eh oh !
Cependant, Neïla me parla du plateau repas qu’elle avait préparé pour notre petit-déjeuner et qu’elle avait gentiment ramené jusqu’à mon lit. Je ne pouvais donc pas la bouder ou lui faire la tête. Je devais être un frère gentil et touché par cette attention.. Bon en vrai, le fait est que je me rendais compte que j’avais faim et qu’en étant mignon avec elle, elle me laisserait bouffer tranquille. Ouais, ce n’est pas bien, je la soudoie par de l’amour pour arriver à mes fins. Mais que voulez-vous ? Je suis le jumeau maléfique quand il s’agit de bouffe. Un problème ? Non ? C’est bien ce qui me semblait. Suite à cette annonce merveilleuse de sa part, je lui disais qu’elle avait l’autorisation de squatter ma chambre. Je lui donnais même la possibilité de gueuler autant qu’elle le voudrait. Si ce n’est pas gentil ça ! Bien entendu, la Grimaldi n’était pas en accord avec mes paroles. « Depuis quand il me faut une autorisation pour venir squatter ? Oublies pas que je vis ici moi aussi hein... ? » Me demandait-elle tout riant. « Ouais, mais c’est ma chambre. Si je ne veux pas de toi, je te fous à la porte, en te trainant par les pieds s’il le faut ! » Déclarais-je alors, tout en tentant de dissimuler le léger sourire amusé qui pointait au bord de mes lèvres. Je ne lui ferais pas ça. Enfin, le fait de la foutre à la porte de ma chambre, oui. Par les pieds, quand même pas jusque-là. Je ne suis pas un sauvage.
Afin de l’aider à se mettre sous la couette, je prenais le plateau en main. Et puis, ça éviterait de le faire tomber et de tout renverser sur ma couette. À la rigueur que ça salisse ma couette, j’en avais pratiquement rien à faire. Mais que ça nous fasse gaspiller toute cette bonne nourriture, ça, ça serait horrible. Inconcevable, ignoble. À la rigueur que ça salisse ma couette, j’en avais pratiquement rien à faire. « hum, je sais pas trop mais pas quelque chose qui fait peur sinon je vais rien voir du tout encore... » Je ne pus m’empêcher de rire après l’avoir entendu me dire ça. Ma jumelle avait beau jouer à la dure, elle flippait toujours devant les films d’horreurs et moi, ça ne pouvait que me faire rire. « Je te laisserais venir dans mes bras si tu as peur, petit bébé. » Je me foutais totalement de sa gueule. D’ailleurs, je venais de dire cela avec un air espiègle.

_________________
    and now we are alive
    le futur c’est effrayant mais on ne peut pas se réfugier dans le passé uniquement parce qu’il est familier. oui c’est vrai c’est tentant, mais ce serait une erreur. @himym©️ alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: (naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother. Dim 6 Déc - 21:24


Naël ft Neïla
No matter where you are, whether you’re a quarter mile away, or half way around the world … you’ll always be with me. You’ll always be my brother. ∆ ∆ ∆

Naël était quand même un gros dormeur et je savais qu'en le réveillant cela allait être la folie même si bien sûr il ne m'en voudrait pas longtemps surtout vu le petit-déjeuner que je lui avais fais, qui pourrait m'en vouloir pour ça ?! Après  avoir ouvert les rideaux l'embêtant un peu je l'entendis râler en disant que j'étais chiante et que je devais arrêter de râler mais très vite c'est là que je lui confia que je faisais ce que je voulais lui demandant de sourire un peu aussi. Mais mon frère avait toujours de quoi répondre en disant qu'il allait me bâillonner et m'attacher afin de me faire taire, non mais il serait capable de n'importe quoi afin de bien dormir sans etre dérangé. « Tu sais que si tu fais cela je te manquerais et je te ferrais la misère par la suite, d'ailleurs je suis sur que tu sais que j'en suis capable » me contentais je de lui répondre en riant, une chose est sur j'étais tenace et je pouvais faire la misère à mon frère sans aucun problème. Il prit juste le temps de lever la tête de son oreiller pour tirer la langue avant de replonger sa tête pour dormir encore un peu, j'appréciais de me trouver avec mon frère juste tout les deux car dernièrement ce n'était pas trop le cas à cause de sa petite amie que je n'aimais pas tellement.
C'est là que je fis remarquer à mon frère que je n'étais pas venue les mains vides et comme il se doit il se montra d'un coup gentil, l'appel de la nourriture avait sans doute était plus important que moi râlant dans sa chambre à tue-tête. D'ailleurs je demanda à mon frère depuis quand il me fallait une autorisation pour squatter sa chambre mais selon lui s'il ne voulait pas de moi il pouvait me traîner par les pieds pour me virer. Franchement mon frère craint par moments, « je suis sur que c'est ta super petite amie qui t'a donné l'idée de faire ça, mais alors là je te renierais tu verras » lançais je en le regardant boudant un peu, ça me saoulait vraiment de voir que sa petite amie pouvait réussir à ce qu'on soit moins proche qu'avant. En regardant mon frère je le vis bêtement sourire, en réalité c'était une espèce de blague mais pour moi c'était pas drôle du tout, « arrêtes de sourire sinon je te frappe » dis je tout naturellement avant de prendre place sous la couette comme il me l'avait proposé.
Cela me rappelait notre enfance, les matins où on avait pas cours et où on passait énormément de temps tout les deux, après sa proposition de regarder un film j'accepta mais pas quelque chose qui fait peur, c'était plus fort que moi en faite je serais capable de me cacher sous la couette comme quand on était enfant et bien sûr mon frère allait encore se moquer de moi. En se moquant de moi il m'avoua qu'il me laisserait me cacher dans ses bras, m'appelant par la même occasion petit bébé, « tu vas voir ce que le petit bébé va te faire » rétorquais je du tac au tac, jamais mon frère n'arrivait à avoir le dernier mot avec moi, nous étions tout les deux très têtus et les gens devaient nous prendre pour des fous quand on était ensemble. Une fois installée correctement il posa le plateau sur nos jambes pour qu'on commence à nous nourrir comme il le fallait, je ne pouvais pas résister à un bon petit-déjeuner.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother.

Revenir en haut Aller en bas

(naëlftneïla) you’ll always be with me. You’ll always be my brother.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Such a precious toy, boy you’ll be my foil. [Luce & Jim]
» 03. Boy, one day you'll remember me !
» « And i won't waist a minute without you » le 22/10 à 01h23
» You're in trouble here [Mission terminée]
» and he said “listen, listen, i’m not afraid to go if it’s with you, i was born to live for you”, 04.03 - 03:11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onlyonetreehill :: And then quietly and without you ever really noticing, someday is today. :: riverside :: habitations-