AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE ONLY ONE TREE HILL :) BISOUS LES AMIS !

Partagez|

J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Nolhan Hope-Baxter
∆ Tes indiscrétions : 422
∆ Ton occupation : PDG de Hope-Baxter Company
∆ Ton avatar : Richard Madden
∆ En ville depuis le : 11/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Sam 2 Jan - 20:57

Sibyl & Nolhan
Right about now. If I judge for lige, man, would you stay by my side ? Or is you gonna say goodbye ? Can you tell me right now ? If I couldn’t buy you the fancy things in life, shawty, would it be alright. Come on show me that you know oh oh. Now tell me would you really ride for me. Baby tell me would you die for me, would yous spend your whole life with me, would you be there to always hold me down, tell me would you really cry form, baby don’t lie to me. If I didn’t have anything, I wanna know would you sick around.


Bon et bien la plus jeune de mes sœurs avait encore fait des siennes aujourd’hui. Je lui jetais un coup d’œil sévère alors qu’elle était en train de décuver sur le siège passager. D’après ce que j’avais compris, elle avait passé l’après-midi dans un squat avec des amis à elle pour aller finir une, deux voire six ou sept bouteilles d’alcool à eux tous. A croire qu’ils essayaient de battre un record : le record de celui qui sera le plus con… peut-être que ma sœur en était la championne d’ailleurs !!! Bref, la police les avaient embarqué en fin d’après-midi et nous avaient gentiment laissé l’occasion de venir la récupérer au lieu de la laisser passer la nuit dans une cellule. J’avais plus ou moins débattu pendant 10 bonnes minutes avec Noam pour savoir si la cellule de dégrisement n’était pas la meilleure solution mais mon frère avait été plus cool que moi et m’avait convaincu qu’aller la chercher. Je soupirais d’énervement parce qu’en ce moment elle me tapait réellement sur les nerfs et que j’avais épuisé toute mon imagination pour essayer de la dissuader de faire n’importe quoi. M’engageant dans l’allée de ma maison, je me garais rapidement & faisait le tour du véhicule pour sortir Emily de là. J’étais peut-être un peu trop abrupt avec elle mais je n’avais pas trop envie de faire dans la délicatesse. J’ouvrais la porte et ma sœur entra toute chancelante dans le hall de ma maison. Je refermais la porte derrière nous & me débarrassais de ma veste de costume que je balançais sur le dossier du canapé. Je la vis se diriger vers ma cuisine et avant de monter 4 par 4 les marches des escaliers je lui jetais un dernier regard noir « Je vais ressortir, mais je te préviens Emily, c’est pas un supermarché ici. Tu as pas intérêt à dévaliser mon frigo » Elle me tira la langue avec toute la maturité qui la caractérisait et je m’empressais de rejoindre ma chambre. Je ne savais pas trop où j’allais vu l’heure tardive mais il fallait que je sorte. J’arrachais presque ma chemise et mon pantalon de costume pour enfiler un jean noir, un t-shirt gris et une veste en cuir : voilà une tenue que j’appréciais davantage. Lorsque je redescendais, je retrouvais Emily endormi sur le canapé. J’attrapais un plaid qui trainait là et le recouvrais avec. J’aimais ma sœur mais je ne savais pas comment faire pour l’aider. Verrouillant porte & fenêtre, je jetais un dernier coup d’œil protecteur à ma petite sœur avant de sortir, de démarrer ma voiture et de me diriger vers le sud de la ville. Prendre un verre seul au Tric me ferrait le plus grand bien.

Comme souvent, le bar était bondé de monde même en pleine semaine. Je ne savais pas qui serait en représentation sur la scène du tric ce soir mais je me doutais que j’allais pouvoir passer une bonne soirée. Il était pratiquement minuit déjà & après avoir passé les portes du club, je me dirigeais rapidement vers le bar. Lorsque j’étais plus jeune, que j’étais encore étudiant& juste avant mon départ pour Glasgow, je passais la plupart de mes weekends ici. La musique y était excellente, les cocktails à tomber par terre et les souvenirs que j’en avais étaient géniaux. Depuis mon retour j’y avais déjà remis les pieds mais très peu de fois. Avec tout ce qui m’arrivait en ce moment, il était rare d’avoir un petit moment pour moi. « Un whisky sans glace s’il te plait » lançais-je à la serveuse un sourire charmeur sur les lèvres pendant que je m’installais sur un des sièges de bar. La musique était bonne et mon regard divagua sur la foule déjà présente. La serveuse revint avec mon verre & après l’avoir remercié je portais ce fameux verre dont j’avais tellement besoin à mes lèvres mais un regard me coupa dans mon élan. Mes yeux s’arrondirent comme des billes !! A l’autre bout du comptoir, à pas mal de mètres de moi se trouvait Sibyl !!! Elle aussi m’avais vu & relevant un sourcil je l’interrogeais du regard : qu’est-ce qu’elle faisait ici, à Tree Hill ? J'étais totalement choqué de la voir ici & j'avais surement l'air d'un idiot avec mon verre encore collé à mes lèvres & mes yeux totalement écarquillé mais elle était clairement la dernière personne que je pensais revoir un jour.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sibyl Callaghan
∆ Tes indiscrétions : 34
∆ Ton occupation : journaliste
∆ Ton avatar : phoebe tonkin
∆ En ville depuis le : 27/12/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 3 Jan - 1:02


Nolhan & Sibyl
Je n'avais pas encore terminé d'écrire mon article, mais qu'importe. J'avais passé toute la journée dessus, à réfléchir à mes tournures de phrases, aux photos que j'incorporerais dedans. Je ne devais pas décevoir mon patron, je ne travaillais pour lui que depuis peu de temps. Mais avec mon CV assez rempli dû à mes nombreux voyages, j'avais réussi à l'impressionner, du moins assez pour me recruter. J'aimais énormément voyager, écrire pour un journal ou un magazine pendant un certain temps, puis recommencer ailleurs ensuite. C'était mon mode de vie. Si j'avais suivi le chemin tout tracé par mes parents, je serais sans doute encore en train de galérer en études de médecine. Si mon frère et ma soeur me disaient qu'ils s'en sortaient, je me demandais si ils étaient réellement heureux. Personnellement, je savais qu'avoir décidé de voler de mes propres ailes avait été le meilleur choix que j'avais pu faire dans ma vie. Lassée et fatiguée de travailler, j'avais décidé de m'accorder une pause, voire le reste de la soirée  pour m'amuser un peu. Il était déjà 23h30 ! Je ne pensais pas qu'il était si tard. Le tric me paraissait être l'endroit parfait pour ça. C'était une sorte de bar en version améliorée, avec une scène ou de nombreux groupes jouaient souvent. Le genre d'endroit que j'adorais fréquenter, seule voire même accompagnée. Mais il était trop tard pour prévenir mes amies qui devaient surement être déjà de sortie ou en train de dormir. Je n'avais pas envie de les déranger. J'irais seule, cela ne me dérangeait pas.
Comme je m'y attendrais, l'endroit était bondé. Je n'y étais pas allée des tonnes de fois, vu que je n'étais pas ici depuis longtemps, mais à chaque fois il y avait un monde fou. Tant mieux, j'allais m'amuser. Je n'avais pas trop envie de danser tout de suite, il me fallait d'abord un verre ou deux, histoire de me mettre dans l'ambiance et d'observer un peu les gens présents. J'appelais la serveuse pour commander une vodka jus d'orange. Une fois mon verre à la main, je bus une gorgée en balayant la salle du regard. Mon coeur se serra soudainement lorsque mon regard se posa sur une certaine personne. Lui, Nolhan, que je n'avais pas revu depuis des mois, des années. Je ne savais pas quoi faire, encore moins quoi dire. C'était logique qu'il soit là au final, c'était la ville de son enfance. Il semblait tout aussi étonné que moi. Il n'avait pas changé, il était toujours aussi mignon. J'essayais de ne pas trop me perdre dans mes pensées. Timidement, mon verre à la main je m'approchais de lui, tentant de réfléchir vite à ce que je pourrais dire.
- Salut Nolhan... Tu vas bien? Un sourire gêné s'afficha sur mon visage. J'avais l'impression d'être ridicule, j'étais perdue aussi. Je ne pensais pas un jour le retrouver. Une part de moi espérait que notre relation ne s'était pas dégradée, que tout pouvait reprendre comme avant. Du moins, notre complicité. Mais ça, je n'étais pas la seule à le décider.
AVENGEDINCHAINS

_________________

protect me from the darkness of the sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com


avatar
Nolhan Hope-Baxter
∆ Tes indiscrétions : 422
∆ Ton occupation : PDG de Hope-Baxter Company
∆ Ton avatar : Richard Madden
∆ En ville depuis le : 11/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 3 Jan - 2:46

Sibyl & Nolhan
Right about now. If I judge for lige, man, would you stay by my side ? Or is you gonna say goodbye ? Can you tell me right now ? If I couldn’t buy you the fancy things in life, shawty, would it be alright. Come on show me that you know oh oh. Now tell me would you really ride for me. Baby tell me would you die for me, would yous spend your whole life with me, would you be there to always hold me down, tell me would you really cry form, baby don’t lie to me. If I didn’t have anything, I wanna know would you sick around.


J’étais clairement en train d’halluciner. Mon « ex » - si je pouvais appeler ça comme ça – se trouvait à quelques mètres de moi, de l’autre côté d’un bar que je connaissais depuis presque toujours, dans un endroit qu’elle n’était pas sensé connaitre. En fait le plus étrange dans tout ça, ce n’était pas que je la revoyais après plusieurs années mais c’était de la voir ici, à Tree Hill !! J’avais rencontré Sibyl 3 ans auparavant, alors que j’étais encore à Glasgow avec mon frère. Nous avions entretenu une espèce de relation non-officielle et lorsque les choses avaient commencé à devenir trop sérieuses entre nous, nous nous étions plus ou moins quitter toujours sans officialiser les choses. En vérité, c’était elle qui avait quitté la ville et surement même le pays après une dispute que nous avions eu. J’avais tenté de l’appeler une fois mais j’avais lâché l’affaire juste après parce que les sentiments que je ressentais pour elle était trop incompréhensibles pour moi à cette époque-là. Bref notre histoire c’était arrêté aussi rapidement & simplement qu’elle avait commencé et aujourd’hui, elle se trouvait juste en face de moi, dans un bar de la ville où j’avais grandi, l’air de rien. Un sourire apparu sur son visage et je ne voyais pas qu’elle aussi se sentait un peu mal à l’aise. Alors que je la fixais toujours, elle attrapa son verre et se dirigea doucement vers moi  sans jamais quitter mon regard. Elle prit place à côté de moi & me demanda comment j’allais. Ce regard, cette voix, je n’aurais jamais cru qu’ils m’avaient autant manqué.

Mes lèvres s’agrandirent en un sourire sincère & heureux. Bizarrement je savais qu’avec elle, les choses étaient toujours plus simples. « Sibyl… Je n’arrive même pas à croire que ça soit toi » Cette fois j’attrapais vraiment mon verre pour boire une gorgée de mon Whiskie. J’avais vraiment bien fait de sortir ce soir. « Et toi comment vas-tu ? & surtout qu’est-ce que tu fais ici ? Je ne savais pas que tu connaissais Tree Hilll » Je n’avais pas répondu à sa question et au fond j’espérais qu’elle ne s’en rendrait pas compte parce que je n’avais vraiment pas envie de répondre. Je ne savais pas trop comment ni pourquoi elle se trouvait à Tree Hill, mais j’étais plutôt content de la revoir parce qu’au final, nous ne nous étions jamais vraiment quitté. A cette époque, nous avions besoin de distance et notre relation était basé sur le « non-formelle ». A cette époque, les choses entre nous n’auraient jamais pu aller plus loin. C’était peut-être encore le cas aujourd’hui d’ailleurs mais la revoir me faisait le plus grand bien. Son sourire & ce regard timide me faisaient le plus grand bien parce qu'au fond c'était vraiment de ça dont j'avais besoin en ce moment : d'un peu de fraîcheur, de légèreté, de rire et de complicité : tout ce que j'avais trouvé avec elle quelques années auparavant.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sibyl Callaghan
∆ Tes indiscrétions : 34
∆ Ton occupation : journaliste
∆ Ton avatar : phoebe tonkin
∆ En ville depuis le : 27/12/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 3 Jan - 22:57


Nolhan & Sibyl
Son regard laissait percevoir son étonnement - que je comprenais totalement. - Après tout, je n'avais rien à faire ici. C'était sa ville, c'était lui même qui m'en avait parlé. Une part de moi avait l'impression que nous étions destinés à nous retrouver ici trois ans plus tard. Moi qui pensait notre histoire terminée... Peut-être qu'au final, nous avions encore des choses à vivre tous les deux, même si ça n'était que de l'amitié. Je ne savais pas comment se passeraient nos retrouvailles, j'avais tenté de les imaginer sans succès. Et pourtant, en m'approchant de lui, en entendant le son de sa voix, j'eus l'impression que tout se passerait bien. Avec lui, rien n'était compliqué. Si notre histoire s'était terminée trois ans auparavant, c'était sans doute parce que nous n'étions pas prêt à officialiser notre relation. J'étais heureuse de le retrouver, et je savais que nous n'allions pas passer la soirée à ressasser le passé, ou à se reprocher nos erreurs. Non, avec Nolhan, ça n'était pas comme ça. Nous n'avions pas été un couple de ce genre. Ca n'en était que bénéfique, grace à cela, nous avions aucune rancoeur l'un envers l'autre. Il n'arrivait pas à y croire, d'ailleurs moi non plus. J'émis un petit rire, puis je m'installais à ses côtés, le sourire accroché aux lèvres.
- Tu as l'air content de me voir. répondis-je joyeusement. Je l'étais moi aussi. J'espérais que rien n'avait réellement changé entre nous, car notre relation me manquait. Notre complicité, nos délires ensemble, nos discussions du soir qui n'en finissaient pas... Nolhan et moi, c'était particulier, mais intense. Je ne savais même pas comment j'avais pu me passer de lui pendant ces trois longues années. On aurait dû essayer de régler nos problèmes plutôt que de se quitter comme ça. Mais c'était du passé, et de toute façon, le destin nous avait à nouveau réuni.
- Je vais bien, très bien même. C'est toi qui m'a parlé de cet endroit, tu ne te rappelles pas? Par curiosité, j'ai voulu découvrir, tu me connais, je ne tiens pas en place. Nolhan savait que j'adorais voyager, c'était aussi ce qui m'avait menée à Glasgow, lieu de notre rencontre. J'avais envie de savoir ce qu'il était devenu, ce qu'il avait pu faire pendant tout ce temps. Je voulais rattraper le temps perdu.
- Raconte moi tout, il a dû s'en passer des choses depuis le temps ! Je bus une gorgée de mon verre, pressée d'entendre ses aventures. Secrètement, je me demandais si il y avait connu quelqu'un d'autre, en trois ans de temps, surement. Mais pour le moment, je ne poserais pas la question, je n'oserais pas, cela me semblait bien indiscret. Peut-être quand nous serions de nouveau proches, comme avant. Je remarquais seulement maintenant qu'il était venu tout seul lui aussi. Cela tombait bien : on avait la soirée devant nous, pour tout se dire, tout se confier, se rendre compte à quel point on s'était manqué.
AVENGEDINCHAINS

_________________

protect me from the darkness of the sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com


avatar
Nolhan Hope-Baxter
∆ Tes indiscrétions : 422
∆ Ton occupation : PDG de Hope-Baxter Company
∆ Ton avatar : Richard Madden
∆ En ville depuis le : 11/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Lun 4 Jan - 21:26

Sibyl & Nolhan
Right about now. If I judge for lige, man, would you stay by my side ? Or is you gonna say goodbye ? Can you tell me right now ? If I couldn’t buy you the fancy things in life, shawty, would it be alright. Come on show me that you know oh oh. Now tell me would you really ride for me. Baby tell me would you die for me, would yous spend your whole life with me, would you be there to always hold me down, tell me would you really cry form, baby don’t lie to me. If I didn’t have anything, I wanna know would you sick around.


Elle s’était installée à côté de moi et même si j’étais encore totalement surpris de la voir ici, j’avais presque l’impression que nous nous étions quitté hier. Autant dans mon regard que dans le sien, il n’y avait aucun a priori, aucune appréhension et surtout aucune rancœur. « Tu as l’air content de me voir » C’était clairement le cas et tout en reposant mon verre sur le comptoir du bar, je fronçais les yeux un grand sourire toujours accroché à mes lèvres « J’suis carrément surpris de te voir ici mais ça me fait vraiment plaisir après tout ce temps » Elle n’avait pas changé ! Ces cheveux étaient peut-être un peu plus longs, son look vestimentaire avaient un peu évolué mais son sourire, le pétillement dans son regard n’avaient pas changé. Elle m’expliqua en quelques mot qu’elle était venu ici par curiosité, parce qu’elle se souvenait que je lui avais parlé de cette ville. Je ne m’en souvenais pas mais c’était surement le cas. Nous avions été « ensemble » pendant près d’un an & durant cette période c’était même certain qu’avec moi elle avait entendu parler de Tree Hill surtout qu’à cette époque je faisais régulièrement des allées retours entre Glasgow et les Etats-Unis.

Je rigolais lorsqu’elle me faisait remarquer qu’elle ne tenait jamais en place. C’était totalement vrai & je me souvenais même avoir été surpris de la voir rester aussi longtemps à Glasgow à l’époque de notre rencontre. « Ha ça c’est vrai, tu ne tiens pas en place toi. Je ne pensais pas que tu te souviendrais de cette ville. J’espère que tu t’y plais en tout cas. Ça fait longtemps que tu es ici ? » Ca se trouve, elle se baladait dans les rues de Tree Hill depuis des semaines & des semaines sans jamais que je ne la croise. Au fond de moi, j’avais un peu envie de savoir si elle n’était pas venue ici pour me voir mais je me rappelais qu’elle ne pouvait pas être au courant de mon retour ici. Je décidais de me taire & de répondre à sa dernière question. C’était clair qu’on avait surement une tonne de chose à se raconter. « Ola oui, il s’est passé une tonne de chose depuis le temps » J’attrapais mon verre pour boire une autre gorgée  avant de reprendre, ne quittant plus son regard « Ba comme tu vois je suis de retour aux Etats-Unis. Il y a… enfin avec Noam on a plus ou moins été obligé de revenir ici il y a plusieurs mois. Ça m’a fait tout drôle de quitter Glasgow mais je croix que je n’ai jamais été aussi heureux de revenir vivre ici. Ca fait du bien d'être vraiment à la maison » Bizarrement je lui parlais comme si ne nous étions jamais quitté & cela faisait clairement du bien. « Et toi alors ? Qu’est-ce que tu deviens ? Enfin quel pays tu as visité depuis l’Ecosse ? Je veux tout savoir» J’étais curieux de savoir ce qu’elle avait fait pendant ces quelques années, j’étais curieux de voir ce qu’elle était devenu & j’avais vraiment envie de savoir ce qui l’avait poussé à venir dans ma ville.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sibyl Callaghan
∆ Tes indiscrétions : 34
∆ Ton occupation : journaliste
∆ Ton avatar : phoebe tonkin
∆ En ville depuis le : 27/12/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Sam 9 Jan - 21:35


Nolhan & Sibyl
Cela lui faisait plaisir. C'était ce que je voulais entendre, parce que trois ans en arrière, après que nous nous soyons quitté et que je sois partie de Glasgow, j'avais un peu redouté sa réaction. J'étais partie juste après une dispute, et sur le coup, j'avais pensé qu'il m'en voudrait. Mais nous avions grandi, pris en maturité depuis, alors j'étais rassurée. De toute façon, nous deux nous faire la tête, sérieusement? On pouvait bouder une heure ou deux, mais se faire la tête éternellement était mission impossible. Il y en avait toujours un pour faire rire l'autre.
- Plaisir partagé. répondis-je avec un sourire malicieux. Je pris le temps de regarder Nolhan un peu plus en détails. Il était toujours le même, du moins physiquement. Et je ne pensais pas non plus qu’il ait changé de caractère.
Il me demandait depuis combien de temps j’étais ici. Cela ne faisait que peu de temps que j’avais posé les pieds à Tree Hill mais ce peu de temps aura suffit à ce que je le croise. Ca n’était pas une mauvaise chose d’ailleurs, et pourtant, en arrivant ici, je m’étais persuadée que c’était impossible, qu’il serait encore à Glasgow. Je m’étais trompée.
- Je ne suis pas ici depuis longtemps, trois semaines à peu près. En tout cas, c’est un endroit très sympa.
Bizarrement, cela me fit un peu de mal qu’il m’avoue qu’il s’était passé une tonne de choses depuis la dernière fois ou nous nous étions vu. D’un côté, c’était évident, il n’allait pas arrêter de vivre, et c’était moi qui était partie. Mais j’avais l’impression d’avoir perdu du temps. Une part de moi aurait voulu vivre toutes ces choses. Je bus une gorgée de mon verre, attendant qu’il m’explique. Sentir son regard sur moi me faisait un assez drôle d’effet, je devais l’avouer. Il se disait heureux d’être revenu vivre à Tree Hill. Je lui fis un nouveau sourire avant de répondre à mon tour à sa question :
- Après Glasgow, j’ai vécu un bon bout de temps à Paris. Je travaillais pour un magazine, c’était vraiment sympa. Et puis j’ai eu envie de changement, comme d’habitude… Et me voilà ici.
Je ne me voyais pas lui avouer que j’étais venu à Tree Hill juste pour combler ce manque que j’avais ressenti après notre séparation, du moins je ne me voyais pas le lui dire maintenant. Je ne savais pas réellement si nous repartions de 0 ou si nous pouvions nous comporter comme auparavant. L’avenir nous le dirait très certainement…  
AVENGEDINCHAINS

_________________

protect me from the darkness of the sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com


avatar
Nolhan Hope-Baxter
∆ Tes indiscrétions : 422
∆ Ton occupation : PDG de Hope-Baxter Company
∆ Ton avatar : Richard Madden
∆ En ville depuis le : 11/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 10 Jan - 0:58

Sibyl & Nolhan
Right about now. If I judge for lige, man, would you stay by my side ? Or is you gonna say goodbye ? Can you tell me right now ? If I couldn’t buy you the fancy things in life, shawty, would it be alright. Come on show me that you know oh oh. Now tell me would you really ride for me. Baby tell me would you die for me, would yous spend your whole life with me, would you be there to always hold me down, tell me would you really cry form, baby don’t lie to me. If I didn’t have anything, I wanna know would you sick around.


J’étais surpris de savoir que cela faisait déjà 3 semaines qu’elle se trouvait à Tree Hill. La ville était grande mais quand même pas immense et le fait de ne pas encore l’avoir croisé revenait à du pur hasard. « Trois semaines déjà ? C’est super bizarre qu’on ne se soit pas vu avant mais bon avec mon travail c’est vrai que je n’ai pas trop le temps de sortir ou de me balader en ce moment » En disant ces mots je me rendais compte qu’effectivement ce n’était pas si étrange que ça. Mon travail me prenait tout mon temps et avec notre déménagement de Glasgow il y avait quelques mois, le travail s’était encore cumulée. Sans oublier que lorsque je n’étais pas au bureau, je passer la plupart de mon temps avec ma mère ou l’une de mes sœurs. « Bon en tout cas, je suis content que la ville te plaise. Tu as eu le temps de visiter un peu ? » J’avais plus ou moins envie de lui proposer de lui faire moi-même visiter la ville mais cela pourrait paraitre un peu déplacé. D’ailleurs elle n’avait peut-être tout simplement pas envie. Autant ne pas poser la question. J’attendais qu’elle m’en dise un peu plus sur ce qui l’avait poussé à venir à Tree Hill & surtout je commençais à être curieux de savoir si elle était venu ici seule ou accompagnée. Avec beaucoup de simplicité, la discussion d’installa comme si nous ne nous étions jamais quitté et elle me raconta qu’après son départ de Glasgow, elle avait visité Paris puis y était resté quelques temps jusqu’à venir ici. « J’adore Paris, ça me paraissait bizarre que tu n’y ai jamais été » Maintenant qu’elle m’en parlait, je me souvenais qu’on avait eu une conversation comme ça à l’époque, sur tous les pays qu’elle avait visité & que j’avais été surpris qu’elle n’ai jamais été à Paris. En tout cas, voilà une chose de faite. « Et c’est comment Paris alors ? Mieux que Glasgow ? Tu as du trouver un homme 100 fois mieux que moi pour y être resté » Ma curiosité avait pris les devants. J’avais un peu envie de savoir ce qui l’avait retenu là-bas.

Bizarrement je sentais une pointe de jalousie au fond de moi. Entre Sibyl & moi, il n’y avait jamais rien eu d’officiel mais même si nous ne l’étions jamais dits, notre histoire avait été sérieuse. C’était d’ailleurs pour cette même raison qu’elle avait pris fin. Je croix qu’à l’époque je n’avais pas envie de sérieux et que cela s’était imposé à moi comme une sorte de prison. Nous avions vécu une année géniale ensemble et nous avions plus ou moins décidé de nous quitter avant que les choses ailles trop bien. Pourtant malgré la distance & l’absence totale de nouvelles ne m’avait jamais permis de l’oublier totalement. Entre nous c’était simple, amusant, sans prise de tête & au fond cette simplicité m’avait beaucoup manqué.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sibyl Callaghan
∆ Tes indiscrétions : 34
∆ Ton occupation : journaliste
∆ Ton avatar : phoebe tonkin
∆ En ville depuis le : 27/12/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 10 Jan - 2:10


Nolhan & Sibyl
Je n'avais pas l'impression d'être là depuis trois semaines. Déjà, mon emménagement avait prit beaucoup de temps, puis je m'étais empressée de trouver un travail. Après ça, la routine métro-boulot-dodo s'était installée. Je n'avais pas trop eu de moments pour moi, pour visiter, découvrir la ville. J'étais déjà venue dans ce bar quelque fois, puis au centre commercial pour faire quelques courses, mais rien de plus. Mais maintenant que je m'étais adaptée à mon nouvel emploi du temps, tout devrait aller un peu mieux. J'allais pouvoir sortir plus.
- J'ai été un moment dans les cartons, emménager, c'est pas toujours simple. Et j'ai été pas mal prise par mon nouveau boulot aussi... Mais... Je suis ravie d'être tombée sur toi ce soir, je ne pensais pas te revoir un jour, pour être honnête.  Pourtant, à certains moments, je mourais d'envie de le recontacter, mais j'avais peur d'une réaction négative, ou de ne pas avoir de réponse... Il me demandait si j'avais eu le temps de visiter. Le sourire sur mon visage s'intensifia.
- Même pas ! A part quelques bars et quelques boutiques... Tu me ferais visiter? Je pense qu'il n'y a pas meilleur guide que toi... J'eus un petit rire. Il semblait assez occupé avec son travail, mais cela me ferait vraiment plaisir si il trouvait un peu de temps pour me montrer les endroits qui valaient le coup ici. On aborda le sujet de Paris. Il était vrai que c'était une ville somptueuse, et ma vie là bas m'avait beaucoup plue, d'ailleurs j'avais visité des endroits magnifiques, comme les champs elysées, la tour Eiffel, Montmartre...
- Paris c'est... Sublime. J'ai adoré. Mais si tu veux tout savoir, non il n'y a pas eu d'hommes... Du moins rien de sérieux. J'étais très prise dans le travail. C'était bizarre, qu'il aborde le sujet des hommes. Après Nolhan, je n'avais plus rien connu de sérieux, simplement quelques flirts. Je ne voulais tout simplement pas me relancer dans une histoire. Et puis trouver un homme 100 fois mieux que lui me paraissait d'ailleurs assez irréaliste. Puisqu'il avait osé poser la question, j'avais envie de savoir moi aussi. Depuis notre séparation, il avait eu tout le temps de retrouver quelqu'un après tout...
- Et toi? Tu as eu des petites amies... Depuis... Notre histoire? Prononcer ces mots avait provoqué en moi une étrange sensation. Mais je devais savoir. Personnellement, je ne l'avais jamais véritablement oublié car nous avions une relation des plus uniques. Seulement, ça n'était peut-être pas la même chose de son côté...
AVENGEDINCHAINS

_________________

protect me from the darkness of the sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com


avatar
Nolhan Hope-Baxter
∆ Tes indiscrétions : 422
∆ Ton occupation : PDG de Hope-Baxter Company
∆ Ton avatar : Richard Madden
∆ En ville depuis le : 11/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 10 Jan - 23:48

Sibyl & Nolhan
Right about now. If I judge for lige, man, would you stay by my side ? Or is you gonna say goodbye ? Can you tell me right now ? If I couldn’t buy you the fancy things in life, shawty, would it be alright. Come on show me that you know oh oh. Now tell me would you really ride for me. Baby tell me would you die for me, would yous spend your whole life with me, would you be there to always hold me down, tell me would you really cry form, baby don’t lie to me. If I didn’t have anything, I wanna know would you sick around.


Je vis Sibyl baisser le regard vers sa boisson et après quelques secondes de silence pendant lesquelles je crus l’avoir énervé ou vexé, elle releva les yeux et s’excusa à propos de notre « rupture » quelques années auparavant. J’appréciais qu’elle s’excuse même si au fond je ne lui en avais jamais réellement voulu. Si elle n’avait pas pris cette décision, j’aurais moi-même fini par la prendre. Reposant mon verre vide sur le comptoir je lui répondais avec le sourire, ne voulant pas qu’elle se culpabilise trop. « Il n’y a pas de soucis t’inquiète pas. De toute façon je croix que c’était mieux comme ça et je ne t’en pas voulu très longtemps » Voire pas du tout d’ailleurs puisque moi-même j’avais été soulagé à l’époque que cette relation pourtant génial se termine. La discussion dériva rapidement vers les relations amoureuses et elle également semblait au même point que moi : célibataire. Bizarrement j’étais heureux de l’apprendre et d’ailleurs je n’insistais pas pour savoir pourquoi. Evidemment je ne voulais que son bonheur mais une espèce de pointe de jalousie faisait surface en moi lorsque je pensais à elle avec un autre que moi.

Ce que nous avions vécu avait été magique et au fond je refusais peut-être de la voir être plus heureuse ailleurs ? C’était une réaction plutôt égoïste à première vue mais si elle m’avait annoncé être en couple je l’aurais surement vécu comme un petit échec. Balayant ces étranges pensées de mon esprit, je la vis poser son verre vide à côté du mien et je lui proposais d’en reprendre un. « Tu reprends la même chose ?? » commençais-je avant de faire un signe au serveur à l’autre bout du comptoir. Celui-ci s’approcha de nous et je lui commandais nos deux boissons. Je n’avais clairement pas envie de partir et de rentrer chez moi maintenant. « Bon en tout cas même si tu ne connais pas la ville, je t’annonce que tu as choisi le meilleur endroit pour sortir. Il n’y a pas mieux qu’ici si tu veux vraiment t’amuser. Et en plus on y fait des rencontres plutôt sympa » continuais-je avec un petit clin d’œil à notre hasardeuse rencontre ce soir. « C’est peut-être pas aussi insolite qu’une salle de ciné mais au moins on est pas entouré que de couple dégoulinant d’amour » Faisant référence à notre première rencontre, je rigolais à ce souvenir plutôt sympa alors que le serveur apportait nos deux boissons.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sibyl Callaghan
∆ Tes indiscrétions : 34
∆ Ton occupation : journaliste
∆ Ton avatar : phoebe tonkin
∆ En ville depuis le : 27/12/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 17 Jan - 16:09


Nolhan & Sibyl
J'adorais voyager, déménager, changer d'air et ça, depuis toujours. La seule contrainte, c'était l'emménagement. Trouver un endroit ou loger devait se faire rapidement, ce qui était assez stressant. Ensuite, le transport des meubles, le rangement des affaires... Ca m'agaçait rapidement et j'avais l'impression d'avoir perdu des journées entières à ne faire que ça. Heureusement, c'était aujourd'hui derrière moi et je ne comptais pas redéménager de sitôt.  Nolhan qualifiait notre séparation de brutale. Je baissais instantanément les yeux vers mon verre. J'avais du mal à le regarder dans les yeux lorsqu'il parlait de ça, parce que je regrettais amèrement la façon dont tout cela s'était déroulé. J'étais déjà à l'aéroport, sur le point d'embarquer, lorsque je lui avais dit que je ne reviendrais pas. Sans même lui laisser le temps de s'expliquer ou de digérer la nouvelle. J'étais comme ça, impulsive, j'agissais sans trop me poser de questions. Ca m'avait paru être le bon choix, la bonne solution à l'époque. J'avais ensuite réalisé que j'avais agis de façon égoïste.
- A propos de ça justement... Je m'excuse. Je n'ai pas agis de la bonne manière. J'eus le courage de lever les yeux sur lui, avant de boire une nouvelle gorgée de mon verre. Même si cela remontait à des années, je me devais de m'excuser, par respect.
J'étais ravie qu'il accepte d'être mon guide. Cela nous permettrait de passer du temps ensemble tout en visitant la ville. J'étais sure d'être passée à côté d'une tonne d'endroits fabuleux.
- Génial ! Je te remercie. La discussion dériva ensuite sur les histoires amoureuses.

Bizarrement, je craignais que Nolhan soit en couple, ou qu'il ait une personne dans son coeur. Je savais que notre histoire remontait à loin et pourtant une part de moi voulait qu'il soit toujours à moi. J'avais beau avoir eu quelques histoires, elles n'avaient pas été sérieuses, et j'avais remarqué suite à cela que Nolhan avait toujours une place particulière dans mon coeur. Comme si jamais personne ne pouvait le remplacer. J'eus envie de pousser un soupir de soulagement lorsqu'il avoua qu'il n'avait rien connu de sérieux lui non plus. Evidemment, je ne le fis pas.
- On en est au même stade... Je lui fis un sourire complice avant de terminer mon verre.
AVENGEDINCHAINS

_________________

protect me from the darkness of the sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com


avatar
Nolhan Hope-Baxter
∆ Tes indiscrétions : 422
∆ Ton occupation : PDG de Hope-Baxter Company
∆ Ton avatar : Richard Madden
∆ En ville depuis le : 11/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 24 Jan - 0:41

Sibyl & Nolhan
Right about now. If I judge for lige, man, would you stay by my side ? Or is you gonna say goodbye ? Can you tell me right now ? If I couldn’t buy you the fancy things in life, shawty, would it be alright. Come on show me that you know oh oh. Now tell me would you really ride for me. Baby tell me would you die for me, would yous spend your whole life with me, would you be there to always hold me down, tell me would you really cry form, baby don’t lie to me. If I didn’t have anything, I wanna know would you sick around.


Je vis Sibyl baisser le regard vers sa boisson et après quelques secondes de silence pendant lesquelles je crus l’avoir énervé ou vexé, elle releva les yeux et s’excusa à propos de notre « rupture » quelques années auparavant. J’appréciais qu’elle s’excuse même si au fond je ne lui en avais jamais réellement voulu. Si elle n’avait pas pris cette décision, j’aurais moi-même fini par la prendre. Reposant mon verre vide sur le comptoir je lui répondais avec le sourire, ne voulant pas qu’elle se culpabilise trop. « Il n’y a pas de soucis t’inquiète pas. De toute façon je croix que c’était mieux comme ça et je ne t’en pas voulu très longtemps » Voire pas du tout d’ailleurs puisque moi-même j’avais été soulagé à l’époque que cette relation pourtant génial se termine. La discussion dériva rapidement vers les relations amoureuses et elle également semblait au même point que moi : célibataire. Bizarrement j’étais heureux de l’apprendre et d’ailleurs je n’insistais pas pour savoir pourquoi. Evidemment je ne voulais que son bonheur mais une espèce de pointe de jalousie faisait surface en moi lorsque je pensais à elle avec un autre que moi.

Ce que nous avions vécu avait été magique et au fond je refusais peut-être de la voir être plus heureuse ailleurs ? C’était une réaction plutôt égoïste à première vue mais si elle m’avait annoncé être en couple je l’aurais surement vécu comme un petit échec. Balayant ces étranges pensées de mon esprit, je la vis poser son verre vide à côté du mien et je lui proposais d’en reprendre un. « Tu reprends la même chose ?? » commençais-je avant de faire un signe au serveur à l’autre bout du comptoir. Celui-ci s’approcha de nous et je lui commandais nos deux boissons. Je n’avais clairement pas envie de partir et de rentrer chez moi maintenant. « Bon en tout cas même si tu ne connais pas la ville, je t’annonce que tu as choisi le meilleur endroit pour sortir. Il n’y a pas mieux qu’ici si tu veux vraiment t’amuser. Et en plus on y fait des rencontres plutôt sympa » continuais-je avec un petit clin d’œil à notre hasardeuse rencontre ce soir. « C’est peut-être pas aussi insolite qu’une salle de ciné mais au moins on est pas entouré que de couple dégoulinant d’amour » Faisant référence à notre première rencontre, je rigolais à ce souvenir plutôt sympa alors que le serveur apportait nos deux boissons.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sibyl Callaghan
∆ Tes indiscrétions : 34
∆ Ton occupation : journaliste
∆ Ton avatar : phoebe tonkin
∆ En ville depuis le : 27/12/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl Dim 7 Fév - 19:41


Nolhan & Sibyl
Les incessantes disputes avaient à l'époque eu raison de notre relation et pourtant nous savions tous les deux que ça n'était pas la réelle cause de notre rupture. L'un comme l'autre, nous avions eu peur. Peur que cela devienne trop sérieux, peur de l'engagement. Il disait ne pas m'en vouloir, j'en étais soulagée. J'avais toujours eu peur de le revoir un jour et qu'il ait de la rancoeur envers moi. Nous avions surement eu le même ressenti sur notre relation, il fallait en finir. Sans savoir que le destin nous amènerait à nous revoir quelques années plus tard, y avait-il une raison à cela? Je n'en savais rien, je ne voulais pas savoir, je vivais au jour le jour. Je répondis simplement d'un sourire.

En venant ici, je ne pensais pas tomber sur Nolhan. Je n'avais pas prévu de rester des heures dans cet endroit, mais finalement, j'allais surement changer mes plans. J'avais envie de lui parler, le retrouver, rattraper tout ce temps perdu.
- Oui, la même chose. Le serveur fit un signe de tête et commença à préparer nos deux boissons. Je ne connaissais pas encore bien la ville, mais j'avais beaucoup entendu parler du Tric. Pas mal de monde ne m'en avait dit que du bien, alors j'y allais régulièrement, parce que l'ambiance était sympathique. Nolhan disait qu'on y faisait des rencontres plutôt sympas, et je ne pus m'empêcher de me mordre la lèvre inférieure, me doutant qu"il parlait surement de moi.
- Des rencontres très sympas même... Je me mis à rire lorsqu'il fit référence à notre première rencontre dans cette salle de cinéma.
- Et c'est tant mieux ! J'ai de plus en plus de mal à les supporter, tout ces couples niais. Je riais à nouveau. C'était dingue ce que ça me faisait du bien au moral de lui reparler, de rire à nouveau avec lui. Le serveur apporta les boissons et je le remerciais d'un signe de la main avant de boire une nouvelle gorgée. J'observais ensuite la piste de danse qui commençait à se remplir. Il fallait dire que la musique était plutôt entrainante.
- Tu veux danser? proposais-je à Nolhan.
AVENGEDINCHAINS

_________________

protect me from the darkness of the sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl

Revenir en haut Aller en bas

J'avais oublié que ton regard me faisait cet effet × Sibyl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» J'avais oublié de te rendre le string de ta copine. [Nath & Diego]
» J'avais oublié les joies de la fac.
» " L'INTENSITE D'UN REGARD "
» Le Manoir Oublié
» Mission de rang C : Le reliquaire oublié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onlyonetreehill :: And then quietly and without you ever really noticing, someday is today. :: southern district :: le tric-