AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE ONLY ONE TREE HILL :) BISOUS LES AMIS !

Partagez|

[Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mar 22 Déc - 10:51


« Vous êtes cordialement invités à la réception organisée par la famille Grimaldi, ce samedi 19 décembre, au bénéfice de l’association Enfance en danger.
Une exposition ainsi qu’une vente aux enchères sera organisée. Tous les bénéfices seront reversés à l’association, qui utilisera les fonds pour venir en aide aux enfants défavorisés. N’oubliez donc pas votre chéquier.
Au plaisir de vous voir à la réception. Grimaldi.
»

Voilà encore une raison pour laquelle James adorait son métier. Le contact était tout de suite passé avec le patriarche Grimaldi, mais plus le temps passait, plus il trouvait de raisons de le respecter. Protecteur avec les siens, il était également généreux avec les autres. Il avait beau avoir amassé une impressionnante fortune, il n’appartenait pas à ceux qui estimaient valoir plus que les autres. Cette réception n’était qu’une parmi toutes les autres bonnes actions qu’il faisait chaque année. Cette cause n’était qu’une parmi une bonne dizaine d’autres causes. Animaux, environnement, culture… Oui, James admirait son patron. Et il travaillait pour lui avec plaisir. Même si cela lui demandait parfois beaucoup de flexibilité dans ses tâches. Car ce soir, il ne serait pas seulement l’avocat de la famille Grimaldi. Il avait aussi aidé à l’organisation de la soirée, en contact permanent avec l’organisatrice officielle et avec l’association. Rien de juridique mais cela ne l’avait pas du tout dérangé. Loin de là même.

D’un œil attentif, il observa la salle dans laquelle se tenait la réception. Pour débuter, les convives profiteraient d’un apéritif composé de champagne et de petits fours, debout, pendant lequel ils pourraient découvrir les œuvres mises en vente plus tard dans la soirée. Ils seraient ensuite escortés dans une autre salle où se dressaient d’élégantes tables, où un repas exceptionnel leur serait servi. On passerait, à la fin du repas, à la vente aux enchères. Et pour clôturer la soirée, un orchestre inviterait les invités à danser, dans la salle de bal. Ce serait probablement le pire moment de la soirée pour James qui ne savait pas danser… Mais il pourrait toujours poliment refuser une danse si une dame venait à lui en proposer une.

Retournant à l’entrée, il écouta les dernières instructions données aux serveurs, puis se plaça pour accueillir les invités. Que la fête commence.

* * *

Plusieurs dizaines de personnes étaient arrivées à présent. Poignées de main, sourires, James les enchainait avec facilité et plaisir. L’ambiance était réellement agréable. Il se sentait léger. Jusqu’à ce que son regard se pose sur une silhouette… et quelle silhouette. Neïla. Comme à chaque fois qu’il l’apercevait, son cœur fit un bond dans sa poitrine. Et il ne put s’empêcher de sourire en songeant que quelques heures plus tôt seulement, il s’éveillait à ses côtés. Affectant une attitude purement polie, il s’avança vers elle, comme pour saluer la fille de son patron. Sauf qu’elle était bien plus que cela. Comme elle était bien entourée, il salua tout le monde, puis tourna la tête vers elle et planta son regard dans le sien. « Mademoiselle Grimaldi, vous êtes ravissante. » Quoique le mot était faible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mar 22 Déc - 13:27


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ? ∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

Mon père et ses soirées mondaines c'était une passion et encore plus pour ma mère qui en faisait toujours des tonnes et des tonnes, pour elle c'était une bonne façon de se montrer et de montrer à quel point elle était riche mais cette fois c'était différent. En effet la soirée était pour les enfants pauvres de la ville de Tree Hill, une cause importante qui tenait à mon père, je trouvais vraiment ça bien d'aider les enfants qui n'avaient pas la chance que je pouvais avoir moi. Cette soirée était pour moi l'occasion de m'occuper d'enfants, de faire attention à eux et de partager mon argent avec eux autant que je le pouvais, mon père aimait que je sois là pour le soutenir dans ce genre de soirée. Quand à mon frère il était lui aussi là, d'ailleurs nous étions venus tout les deux, c'était mon cavalier durant les soirées de mon père même si actuellement j'avais un cavalier secret. James Bartolotti, l'avocat de la famille Grimaldi, de ma famille et sur qui j'avais craqué et nous sortions ensemble depuis quelques semaines, c'était le début d'une relation secrète et réellement ça me plaisait même si c'était difficile à gérer quand nous étions entourés.
En parlant de lui, je sentie un regard posé sur moi et en regardant avec plus d'intention je remarqua le visage de James avec son regard pétillant, sans perdre de temps il arriva vers moi afin de me parler un peu me vouvoyant au passage pour me dire que j'étais très belle. « Merci beaucoup, vous n'êtes pas mal non plus James » dis je avec un léger rire dans la voix avant de reprendre rapidement mon sérieux quand je vis débarquer mon père et ma mère à côté de nous. « Bonjour tout les deux, la soirée se passe bien .. ? » demanda mon père en me souriant avant que ma mère reprenne la parole, « James vous êtes très beau, Neïla tu aurais pu mettre une robe plus classique et moins moulante quand même » se contenta t-elle de nous dire en ayant le regard sur James, limite j'aurais du la mettre mal à l'aise parce que cela se voyait qu'elle était en train de draguer James devant mon père mais aussi moi. Je décida de ne pas vraiment faire de scandale durant cette soirée, ce soir l'important c'était les enfants et pas ma mère. Tout d'un coup la musique retentit un peu plus fort, Belong de Cary Brothers la meilleure chanson enfin une des meilleurs et voilà qu'une idée arriva dans ma tête rien de mieux pour faire enrager ma mère.  
« James, vous allez me faire danser, allons y » me contentais je de dire en faisant un clin d'oeil à James, jetant un coup d'oeil à mes parents d'ailleurs mon père me regarda bizarrement en même temps il ne savait rien de ma relation avec James et devant tout le monde on allait devoir danser comme ci de rien n'était.
Une fois sur la piste de danse je ne pus m'empêcher de taquiner James mettant mes deux mains autour de son cou, « ne t'amuses pas à me tripoter devant mes parents, retiens toi » lançais je en riant tout à commencer à danser au rythme de la musique.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mar 22 Déc - 14:31


Si James appréciait énormément son patron, il n’en allait pas de même pour l’épouse de ce dernier. Hautaine, elle se souciait davantage des apparences que du fond. Probablement hypocrite, elle aimait avoir l’air parfait, en montrer aux autres. En fait, elle lui faisait penser à Angelica. Mais pas dans les possibles bons côté que sa femme avait.

Au compliment de Neïla, les yeux de James se mirent à pétiller. Au désir se mêla l’amusement. Être en couple mais devoir le cacher aux autres avait un côté amusant. C’était un peu comme s’ils avaient été des agents secrets. Mais ça deviendrait vite frustrant. Car en public, ils ne pouvaient pas se toucher, s’embrasser, s’enlacer. Or, il adorait ça, avec Neïla et cette soirée risquait de lui sembler bien longue, avant qu’ils ne puissent s’éclipser et se retrouver seuls. « Bonjour tout les deux, la soirée se passe bien .. ? » Au son de la voix de son patron, James détourna les yeux de Neïla et lui sourit, doucement. « Très bien. Tout se passe comme prévu. » « James vous êtes très beau, Neïla tu aurais pu mettre une robe plus classique et moins moulante quand même » Ne pas grincer des dents, ni grogner, ni la fusiller du regard. Même s’il adorait la tenue de Neïla, qui la mettait superbement en valeur, il ne pouvait pas prendre sa défense ainsi devant tout le monde, sans éveiller des soupçons… Son sourire, néanmoins, se figea en entendant la critique, et ses doigts se crispèrent autour de sa flute de champagne. Le pire étant qu’il n’était pas dupe… Ces regards que la mère de Neïla lui lançait… Comment osait-elle ? Devant son mari et sa fille ! Comme pour insister sur le malaise qu’elle venait de créer, il lui sembla que la foule était plus silencieuse, d’un coup. Pour un peu, on aurait pu entendre les mouches voler. Jusqu’à ce qu’une nouvelle chanson ne débute. Un slow. Ces chansons lentes avaient le don de faire paniquer James. Depuis qu’il était ado, il détestait ces musiques, ou les moments dédiés aux danses de couple dans les soirées.

Parce qu’il ne savait pas danser !

Ce qui était légèrement handicapant. Surtout quand vous vouliez séduire une jeune femme, ou que la jeune femme qui vous plait vous invite mais que vous devez refuser… Ce que ne lui laissa pas faire Neïla qui, loin de lui demander pour danser, lui attrapa le bras, et se mit aussitôt à le tirer vers la piste. Abasourdi, sous le choc, gêné et anxieux – tant d’émotions se succédèrent en si peu de temps – il la suivit sur la piste sans avoir même trouvé le courage d’ouvrir la bouche. Non seulement il allait devoir danser, mais en plus avec Neïla ! Sous les regards de tous les invités ! Et de son patron ! Le père de Neïla ! « ne t'amuses pas à me tripoter devant mes parents, retiens toi » Paniqué, il déglutit puis posa ses mains sur la taille de la jeune femme. Gardant une distance polie, il pencha la tête, les joues rouges. « Neïla, je… Je ne sais pas danser ! Je n’ai jamais su ! » Même un slow était pour lui une torture ! Il se trouvait si ridicule, si maladroit ! À se dandiner, à passer d’un pied à l’autre. Quelle honte ! Et en plus il se ridiculisait devant elle ! Tant bien que mal, il essaya de la suivre, de suivre le rythme. Elle qui dansait si bien… C’était un gâchis que de la voir danser avec un si mauvais partenaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mar 22 Déc - 18:08


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

Ma mère avait le don de m'exaspérer voilà pourquoi je décida de la tester après qu'elle ait fais du rentre dedans à James devant mon père et moi, c'était tellement mal poli et mal venu enfin bon elle n'était pas au courant de ma relation avec James. Si c'était le cas je crois qu'elle aurait piqué un scandale comme d'habitude, une chose est sur je ne perdis pas de temps pour proposer à James d'aller danser sans même écouter le commentaire de ma mère sur ma robe. Elle n'était pas faite pour lui plaire et moi non plus, avec mon frère on ne la portait pas dans notre cœur loin de là même, on lui faisait même la misère dès qu'on en avait l'occasion. Après avoir affirmé à James qu'il allait me faire danser je le pris par le bras sans même écouter son avis, rien qu'en regardant les yeux de ma mère je ne pus qu'être heureuse et oui je venais de la calmer en quelques instants. Je la déteste ! Arrivée sur la piste de danse je posa mes bras autour de son cou laissant une place correcte entre nous deux, il ne fallait pas créer une galère ou mettre les gens sur la piste de notre relation. Pour embêter d'avantage James je lui lança de ne pas me tripoter devant les parents et qu'il allait devoir se retenir, en voyant son regard totalement perdu je ne pus me retenir de lâcher un petit rire, de plus il me confia qu'il ne savait pas danser. « Je sais et c'est ce qui est drôle, fais moi confiance tu ne seras pas ridicule » lui dis je en souriant grandement, j'adorais danser ce n'était pas un scoop surtout que j'étais quand même pompom girl.
« Alors qu'est ce que cela fait de se faire draguer par la maman de ta petite amie secrète .. ?! » demandais je curieusement, j'avais bien vu qu'il avait été mal à l'aise à cause d'elle, moi j'étais habituée donc je ne disais plus rien même si elle avait le don de me mettre en colère pour la moindre chose. Nous étions sur la piste de danse tout les deux tentant de dissimuler notre relation et faisant en sorte que personne ne découvre quoique ce soit, quand à moi je me mis à diriger la danse sachant que James n'aimait pas cela. « En tout cas si cela n'avait pas été ma mère je l'aurais tué » dis je en riant de plus belle, oui j'adorais en rajouter pour en faire des tonnes surtout que cela allait le faire rire. De toute façon j'étais déjà habituée à devoir faire comme ci nous étions que des connaissances, à mes yeux il était plus que l'employé de mon père mais ça jamais je ne pourrais le dire en tout cas pas le temps qu'il travaillait pour mon père. « Si je te dis que tu es vraiment canon en costume tu me crois ..? » demandais je tout simplement en lui souriant tout en continuant de danser sur le rythme de la musique, James était un garçon très charmant avec beaucoup de classe.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mer 23 Déc - 9:31


Drôle ! Non, ce n’était pas drôle, pas pour lui en tout cas ! Oh comme il était gêné, et paniqué ! Surtout paniqué. Et elle disait qu’il ne serait pas ridicule – après lui avoir dit que ce serait drôle, remarquez la logique féminine. Il était déjà ridicule ! Il avait l’impression que tous les regards avaient convergé sur eux. Comment, dans ces circonstances, se concentrer sur ce qu’elle faisait et se détendre ? Il était bien conscient qu’elle menait la danse, mais même ainsi, il avait l’impression que tout le monde riait sous cape, de ses maigres capacités en danse. Même à son mariage, il avait réussi à éviter la danse ! Mais cela, il n’allait évidemment pas lui dire… « Alors qu'est ce que cela fait de se faire draguer par la maman de ta petite amie secrète .. ?! » Concentré sur la musique et les pieds de Neïla, James ne put empêcher un grognement de lui échapper. Se faire draguer par sa belle-mère, c’était le pied, vraiment… Réalisant ce que cette question impliquait – qu’il n’avait pas rêvé et qu’elle avait remarqué l’attitude de sa mère – il soupira. « C’est assez… ennuyeux. » Pour ne pas dire gênant. Devant son mari ! Elle avait osé lui faire du rentre-dedans devant son mari ! Et sa fille ! Devant son patron, et sa petite amie ! Bon, ok, elle ignorait que Neïla et lui avaient une liaison… Mais elle savait qu’il bossait pour son mari ! « En tout cas si cela n'avait pas été ma mère je l'aurais tué » Malgré son état d’anxiété, cette remarque réussit à lui arracher un sourire. Imperceptiblement, ses pouces se firent caressants, sur sa taille. « Si je te dis que tu es vraiment canon en costume tu me crois ..? » Et un deuxième sourire, un. Ses pas étaient toujours maladroits, mais lui-même se sentait moins anxieux, grâce à la conversation de Neïla. Oui, il la croyait, parce qu’il avait confiance en elle, et qu’il avait pris un temps monstre à se préparer, juste pour elle. Pire qu’un adolescent. « … J’ai aussi failli tuer ta mère… Quand elle a critiqué ta tenue. Tu es époustouflante. » Sexy, à tomber par terre, elle était en fait la tentation personnifiée. Ce qui allait rendre le secret plus difficile à protéger… Comment ne pas la déshabiller du regard ? Comment ne pas trahir le désir qu’il ressentait pour elle ? Comment ne pas fixer ses lèvres si attirantes ? « Promets-moi que nous trouverons un moment pour être seuls… » Que ce soit ici, pendant la soirée, ou après, ailleurs… Savoir qu’il la verrait et pourrait la prendre dans ses bras quelques instants au moins, l’aiderait à tenir le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mer 23 Déc - 20:22


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

Ce n'était pas la première fois que Neïla dansait avec u garçon devant ses parents mais la première avec James qui était aussi un employé de son père, bizarrement ce dernier n'avait pas fais de remarque à ce sujet mais ce fut la tête de ma mère qui me fit rire. En effet ma chère maman ne s'était pas gênée à draguer James devant mon père mais aussi moi, enfin oui moi elle n'était pas au courant pour ma relation secrète avec lui et heureusement sinon elle en ferrait tout un scandale. Ce cachait pouvait paraître amusant mais dans le fond tout le monde a envie d'une vraie relation sans prise de tête, avec James ce n'était pas le cas et je n'avais aucune envie de lui créer des problèmes ou encore qu'il perde son travail à cause de moi. Une fois sur la piste de danse je décida de changer les idées à James en faisant des remarques sur ma mère la dragueuse, selon lui c'était assez ennuyeux de se faire draguer par cette dernière. « J'aurais rigolé que tu la remettes en place, tellement cela lui arrive rarement elle n'aurait rien compris tout tout » dis je en riant légèrement , ma mère draguait tout les petits jeunes et même devant mon père cela ne lui posait aucun soucis, moi cela me mettait mal à l'aise et je ne comprenais pas pourquoi mon père restait avec une femme pareil. James confia qu'il avait faillis tuer ma mère vu ce qu'elle avait dis sur ma tenue car selon lui j'étais époustouflante ce qui me fit sourire, « merci c'est gentil, mais ne t'en fais pas j'ai l'habitude avec elle dès que je fais, dis ou mets un truc, rien n'est assez bien pour son altesse Grimaldi mais on s'en fiche » me contentais je de lui répondre en adressant un léger sourire. Je me moquais de l'avis de ma mère, je m'en étais toujours moquer et rien n'allait changer.
Par la suite il me demanda qu'on se retrouve tout les deux un moment pour ne pas être entouré de personne ce que  je pouvais comprendre, parfois cela me pesait de me retrouver toujours entouré surtout qu'on devait faire attention à tout les gestes. « Promis, dans cinq minutes au troisième étage dans le couloir ça te va .. ?! » demandais je en adressant un léger sourire, c'était une bonne solution personne ne se trouverait dans les étages normalement. La chanson continua encore quelques minutes avant que le son ne devienne plus fort pour faire place à de l'électro, on voyait bien qu'on se trouvait là pour les enfants parce que la musique était vraiment jeune. D'ailleurs de nombreux enfants arrivèrent sur la piste pour danser quand à moi je fis tomber mes mains adressant un léger sourire à James, « merci pour la danse c'était très agréable » avouais je en le regardant dans les yeux quittant la piste par la suite pour prendre la direction des ascenseurs plutôt discrètement afin de me trouver au troisième étage.
Une fois ceci fait je me posa dans le couloir tranquillement contre le mur attendant que James arrive sans doute allait-il être retenu par des invités ou mon père. On allait devoir être discret et ne pas trop se montrer devant les invités parce que tout le monde connaissait mon père sans exception.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Jeu 24 Déc - 10:17


Qu’il remette sa mère l’aurait fait rire ? Elle, peut-être… Mais son père… C’était une autre histoire. Comment une femme pouvait-elle ouvertement flirter avec un autre homme que son mari, devant celui-ci ?! Comment son patron aurait-il réagi s’il lui avait fait comprendre qu’il n’était pas intéressé ? Non, mieux valait faire comme s’il n’avait pas compris son manège. Mieux valait se taire. Ce qui lui avait été très difficile quand sa patronne avait critiqué la tenue de Neïla… « merci c'est gentil, mais ne t'en fais pas j'ai l'habitude avec elle dès que je fais, dis ou mets un truc, rien n'est assez bien pour son altesse Grimaldi mais on s'en fiche » Depuis qu’il avait commencé à travailler pour la famille de Neïla, il avait bien remarqué des tensions. Il avait appris à connaitre le caractère d’Arizona… Ou plutôt, le caractère détestable d’Arizona… « Non, on ne s’en fiche pas. Tu es magnifique. Voilà ce qu’une mère devrait dire à sa fille. » Doucement, il secoua la tête. Petit-à-petit, ses pas se faisaient moins hésitants. Pour autant, il n’était toujours pas particulièrement à l’aise, et attendait avec impatience la dernière note de la musique.

« Promis, dans cinq minutes au troisième étage dans le couloir ça te va .. ?! » Si ça lui allait ? Bien sûr ! Il n’avait pas osé espérer pouvoir la voir, seule à seul, si tôt, mais il n’allait pas s’en plaindre ! Au contraire, même ! En silence, il acquiesça. Mais s’il ne dit rien, ses yeux parlèrent pour lui. Il avait hâte d’y être. Hâte de la prendre dans ses bras. Hâte de l’embrasser. Il ne pensait plus qu’à ça, tant et si bien, qu’il ne remarqua même pas que la musique avait pris fin, pour céder la place à une autre chanson, plus rapide et énergique. Comme Neïla le quittait, pour s’éclipser vers les ascenseurs, il la suivit des yeux un instant puis se détourna, et rejoignit son patron, lui-même délaissé par son épouse. Aurait-elle mal pris le fait que Neïla et lui soient allés danser alors qu’elle flirtait avec lui ? Peu importe, il s’en moquait complètement. « Pardon… C’était pour le moins imprévu. » Le patriarche Grimaldi sourit doucement. « Votre fille est charmante. Téméraire, peut-être, vu que je ne sais pas danser… J’aurais pu lui écraser le pied. Heureusement, elle est saine et sauve. » À nouveau, son patron sourit, mais son regard sembla moins souriant, plus comme s’il essayait de sonder ses pensées. Avait-il… Compris ? Deviné ? Avait-il des soupçons ? James déglutit puis saisit une coupe de champagne, sur le plateau d’un serveur qui passait par là. Changer de sujet. Parler boulot. Pendant les quelques minutes qui suivirent, James parla de tout et de rien, des dossiers en cours, de l’aménagement de sa maison. Heureusement, un invité arriva pour discuter avec Grimaldi, lui offrant l’occasion idéale pour s’éclipser à son tour. « Veuillez m’excuser. » Après avoir déposé sa flute vide sur une table, il gagna l’escalier avec lequel il monta au premier étage. De là, il prit l’ascenseur jusqu’au troisième étage. Paranoïaque ? Non, juste prévoyant. Bon, ok, peut-être un peu trop prévoyant.

À peine le signal sonore de l’ouverture des portes avait-il retenti qu’il se précipitait dans le couloir. Et dès qu’il aperçut Neïla, il accéléra encore le pas, jusqu’à se trouver à quelques millimètres d’elle. Aussitôt, il l’attira à lui et posa ses lèvres sur les siennes, avide, impatient. Après un long baiser, il remonta ses mains dans son dos, murmurant contre ses lèvres. « Oh comme ça m’a manqué… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Ven 25 Déc - 19:56


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

Ce n'était pas la première fois que ma mère se comportait comme cela devant nous et à vrai dire je m'en moquais de ce qu'elle faisait ou encore de ce qu'elle pouvait dire à mon sujet, toutes les deux on était loin de s'entendre et je crois que ça ne changera jamais c'est comme ça ! Voila pourquoi j'avais embarqué James sur la piste de danse pour qu'on se retrouve un peu seul ensemble même s'il fallait faire en sorte que personne ne remarque quoique ce soit, tout en dansant on se mit à parler de ma mère en lui confiant que je me fichais de ce que ma mère disait de moi. Mais selon lui c'était important car une mère devait dire que sa fille est magnifique et pas le contraire, « tu as raison mais on dirait que ma mère n'est pas une mère finalement » dis je en grimaçant, c'est comme ça on sait tous qu'elle a eu des enfants juste pour garder mon père et son argent d'ailleurs je ne me gêne jamais pour lui dire.
Je lui proposa qu'on se retrouve dans cinq minutes au troisième étage ce qu'il accepta moi aussi j'avais envie de me retrouver avec lui mais entouré de tout le moment comme ça ce n'était pas simple, on devait garder notre relation secrète pour pas qu'il ait des soucis avec mon père ou son travail, c'était mal venu de sortir avec la fille du patron. La musique s'arrêta et je laissa James seul pendant que je pris la direction des ascenseurs direction le troisième étage où je me posa dans un couloir pour rester assez discrète, le temps passèrent et toujours pas de James.... C'est alors qu'au bout de quelques minutes je le vis arriver souriant, accélérant le pas pour arriver à quelques millimètres de moi avant de m'attirer vers lui pour poser ses lèvres sur les miennes tout en me plaquant contre le mur du couloir. Je sentis ses mains remonter le long de mon dos pendant que je posa mes mains sur son torse l'entendant me murmurer que cela lui avait manqué, toujours mes lèvres contre les siennes je ne pus m'empêcher de sourire bêtement, je ne savais pas comment expliquer notre relation mais je me sentais bien c'était l'important non ?! « Tu m'as manqué … même si je dois avouer que les rendez-vous caché c'est plutôt intriguant à chaque fois » avouais je en souriant, remontant mes mains sur son torse je les passa autour de son cou me collant par la même occasion à lui. « Si cela n'avait tenu qu'à moi je t'aurais embrassé devant tout le monde sur la piste de danse » avouais je en adressant un grand sourire, fière de moi bien sûr mais je savais que ça nous était impossible pour le moment, peut être plus tard... Je savais pas quel nom je pourrais donner à notre relation pour la décrire mais pour le moment on profitait juste de la vie, cela faisait que quelques semaines et pour le moment aucun nuage à l'horizon.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Ven 25 Déc - 21:37


« tu as raison mais on dirait que ma mère n'est pas une mère finalement » On dirait bien, en effet… Angelica l’était-elle ? À bien des égards, Angelica et Arizona Grimaldi se ressemblaient… Pour autant… Non. Angelica n’était pas avec Amelia, comme Arizona l’était avec Neïla. Angelica était une bonne mère. Du moins, il le pensait… Certes, Amelia avait une nourrice, à Monaco. Mais Angelica et Amelia partageaient de nombreux moments ensemble. Par exemple, quand elles se coiffaient mutuellement, pendant de longues minutes, devant la coiffeuse d’Angelica. Il les avait surprises une fois, mais n’avait pas signifié sa présence. Il avait été trop étonné par la scène, et jaloux d’une certaine manière. Amelia était assise, et Angelica lui coiffait doucement les cheveux, tout en chantonnant une ancienne chanson en italien. Puis, elles avaient échangé les places, à la demande d’Amelia et celle-ci s’était concentrée pour faire aussi bien que sa mère, et lui coiffer ses longs cheveux noirs et soyeux. Cette scène avait eu quelque chose de… Magique pour lui. Et de très relaxant. Mais ce n’était pas le moment de penser à cela. Il était avec Neïla et ne voulait pas penser à cette famille qu’il avait laissée à Monaco, et dont il avait caché l’existence à Neïla.

Il préférait de loin profiter de l’instant. Car, même s’ils devaient faire attention de ne rien dévoiler de leur relation, lui-même savait qu’elle existait. Il savait qu’ils avaient passé la précédente nuit ensemble. Et il espérait bien pouvoir passer avec elle la suivante. Quand la soirée serait terminée, du moins. D’ailleurs, il lui sembla soudain qu’elle n’en finirait pas… Et il aurait bien du mal à jouer le jeu si longtemps, tout en étant si proche d’elle en même temps. Pour cette raison, il lui demanda une promesse. Il fallait qu’ils trouvent un moment rien qu’à eux, malgré cette foule. Dans une heure, deux, trois, du moment qu’il pouvait la tenir dans ses bras. Oui, parfois, il pouvait être très romantique. Dans cinq minutes. Cette réponse de Neïla lui fit l’effet d’un noël avant l’heure. Il l’aurait bien embrassée, là, tout de suite, tant il était content. Ce qui aurait été complètement contreproductif, puisque le but du cadeau était justement de se voir en secret… Heureusement pour lui, la musique ne tarda pas à prendre fin. Tandis qu’elle s’éclipsait, lui-même retourna près de son patron, pour jouer le jeu et ne pas croire qu’ils s’éclipsaient pour se retrouver. Après quelques minutes de discussion, il profita de l’arrivée d’un invité, pour se retirer discrètement, et monter jusqu’au troisième étage où l’attendait la belle et pétillante Neïla.

« Tu m'as manqué … même si je dois avouer que les rendez-vous caché c'est plutôt intriguant à chaque fois » Après ce baiser passionné qu’ils venaient de partager, James était presque essoufflé. Là, dans ce couloir, ils devaient avoir l’air d’adolescents se cachant de leurs parents, ou de jeunes amants incapables de rester loin l’un de l’autre trop longtemps. Ce qui n’était pas totalement faux. En fait, ils étaient un subtil mélange des deux hypothèses. « Si cela n'avait tenu qu'à moi je t'aurais embrassé devant tout le monde sur la piste de danse » « Et j’aurais aimé ça. Bon sang, ce que j’aimerais nous afficher au grand jour, montrer à tous que nous sommes ensemble… » Il était si fier d’être sien, et qu’elle soit à lui. Pas parce qu’elle faisait partie de la célèbre famille Grimaldi. Mais parce qu’elle était la jeune femme la plus belle, la plus vivante, la plus douce, la plus… Parfaite… qu’il ait jamais rencontrée. Pourquoi avait-il fallu qu’il ne la rencontre que si récemment ? Pourquoi n’avait-il pas pu la rencontrer avant Angelica ? Posant son front contre le sien, il la plaqua un peu plus contre le mur, contre lui, et inspira son parfum envoutant. Si seulement ils n’avaient pas eu si peur qu’il perde son job, si son père venait à découvrir qu’elle sortait avec leur employé… Dans un sens, l’image qu’il avait du patriarche Grimaldi ne collait pas avec cette hypothèse. Mais il ne pouvait pas prendre ce risque. Surtout maintenant qu’il avait trouvé Neïla. « Que dirais-tu… D’un voyage ? Un weekend, rien qu’à deux. Ailleurs. N’importe où. » Où ils pourraient être n’importe qui, où ils pourraient être ensemble sans craindre les regards.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Sam 26 Déc - 12:50


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

Après avoir dansé et discuté avec James, je lui avais proposé qu'on se retrouve au troisième étage de l'hôtel afin qu'on se retrouve quelques instants tout seul, ce n'était pas évident de cacher notre relation à tout le monde et cela ne faisait que quelques semaines. Je ne savais pas combien de temps cela allait durer et si on arriverait à cacher tout ça. C'était quand même la première fois que je mentais à mon frère en lui cachant ma relation avec quelqu'un, dans le fond je m'en voulais car Naël est la personne la plus importante pour moi et j'aurais bien eu besoin de ses conseils. Que penserait-il de tout ça ?! Serait-il d'accord pour cette relation ?! M'encouragerait-il ou au contraire me dirait-il d'arrêter ?! En faite son avis comptait énormément pour moi et si jamais nous n'étions pas d'accord sur quelque chose on faisait toujours en sorte de se ranger dans la même décision, c'est sans doute l'effet des jumeaux. Laissant James tout seul je partis vers le troisième étage grâce à l'ascenseur, me plaçant rapidement dans un couloir un peu à l'écart même si je savais qu'à tout moment quelqu'un pouvait arriver et nous surprendre.
C'est au bout de quelques minutes que je fis arriver James se dépêchant d'arriver vers moi pour venir m'embrasser, le baiser tant attendu et qu'on avait du retenir à cause de tout ce monde parfois je détestais être la fille de son patron. Mais dans le fond sans cela on ne se serait jamais rencontré et on le sait tout les deux. Après avoir mit fin à notre baiser il me confia que cela lui avait manqué mais moi je lui avoua que c'était lui qui m'avait manqué même si les rendez-vous caché pouvaient être intriguant parfois, d'ailleurs je repris la parole pour lui dire que durant la danse je l'aurais bien embrassé devant tout le monde. C'est là qu'il avoua qu'il aurait aimé cela s'afficher au grand jour afin que tout le monde sache qu'on sort ensemble, « peut être que cela aurait assommé ma mère pour la soirée » dis je en riant légèrement au moins ça aurait été positif, « plus sérieusement, on ne peut pas faire ça sinon tu risques de perdre ton job... et j'ai pas envie d'avoir un sermon par mon père et compagnie.. » avouais je en grimaçant, même si j'assumais de sortir avec lui, je savais déjà ce qu'ils seraient tous prêt à me dire.
C'est alors que James me proposa qu'on parte en week end tout les deux ailleurs pour qu'on soit tranquille, « avec plaisir pourquoi pas Monaco ça fait tellement longtemps que je n'ai pas eu l'occasion d'y aller, tu peux dire à mon père que tu veux revoir des amis et moi je dirais à mon père que je vais voir mes cousins qu'en dis tu .. ?! » demandais je tout simplement, c'était plutôt une bonne idée puis personne ne nous dérangerait là bas. « Enfin on peut aller ailleurs si tu veux, peu importe » dis je en souriant en faite ce n'est pas la destination l'important mais le fait qu'on trouve du temps pour nous deux ce qui n'était pas facile dans cette ville car tout le monde me connaissait.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Dim 27 Déc - 15:22


« peut être que cela aurait assommé ma mère pour la soirée… Plus sérieusement, on ne peut pas faire ça sinon tu risques de perdre ton job... et j'ai pas envie d'avoir un sermon par mon père et compagnie.. » Sûr qu’avec une telle découverte, sa mère aurait été sous le choc pendant pas mal de temps… Sa fille, sortant avec le petit personnel ! Ce n’était pas parce qu’elle avait flirté avec lui un peu plus tôt, qu’elle l’estimait. Il était juste bon à la sauter de temps en temps, pour Arizona, il ne se faisait pas d’illusions. Il restait un employé. Et Neïla, une Grimaldi. Levant la main, il lui caressa la joue, doucement, tendrement. Si seulement ils pouvaient être tranquilles, vivre leur relation sans devoir se méfier d’être découverts, sans avoir à se cacher… « avec plaisir pourquoi pas Monaco ça fait tellement longtemps que je n'ai pas eu l'occasion d'y aller, tu peux dire à mon père que tu veux revoir des amis et moi je dirais à mon père que je vais voir mes cousins qu'en dis tu .. ?! » Monaco ? Oh non, non, non. Surtout pas ! Certes, ils ne seraient plus à Tree Hill, sous les yeux du patriarche, d’Arizona et de Naël, mais ils seraient… Non, non, non. Pas Monaco. D’ailleurs, ses pensées durent se lire sur son visage car bien vite, Neïla revint sur sa proposition. « Je ne suis pas sûr que Monaco soit une bonne idée… On a tous les deux de la famille, là-bas… Des gens qui pourraient nous surprendre, nous reconnaitre… » Genre sa femme et sa fille… Mais cela, il ne pouvait pas le lui dire. « Que dirais-tu de la Nouvelle-Orléans ? Ou de Hawaii ? Ou de Miami ? Ou d’un bled paumé en Alaska ? » Oh oui, Alaska. « On pourrait passer nos journées devant la cheminée, ou à faire des promenades, faire nos courses sans risquer de croiser quelqu’un de connu… »[/color][/b] Se collant un peu plus à elle, il plongea vers son cou, huma son parfum, puis se mit à y déposer une myriade de baisers. « On pourrait faire l’amour devant la cheminée, ou dans le jacuzzi… » Rien que d’y penser, il avait hâte d’y être. « Je pourrais te faire la cuisine, qu’on dégusterait autour d’un bon verre de vin… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Dim 27 Déc - 22:03


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

C'est vrai que ma mère aurait été assommé d'apprendre ma relation avec James mais après tout elle n'avait pas à me dire quoique ce soit sur mes relations amoureuses, mais pour elle je devais sortir avec un héritier d'une famille riche ou encore un mec qui lui plairait. Mais qu'elle aille se faire voir parce que je ne suis pas comme cela, je suis bien différente des autres filles de bonne famille, je préfère faire mes choix moi-même et faire ce que je veux avec qui je veux. On ne pouvait pas mettre notre relation au grand jour pour ne pas créer des soucis à James vis à vis de mon père mais ça m'allait pour le moment, de toute façon on n'était ensemble que depuis quelques semaines pour le moment. Remontant sa main le long de mon corps il se mit à caresser ma joue doucement me proposant de partir en vacances avec lui ce que j'accepta en lui proposant Monaco mais en voyant sa tête je compris que j'avais fais un mauvais choix. James me répondit que ce n'était pas une bonne idée car on avait tout les deux de la famille là bas et qu'on pourrait être reconnu, bon il venait de marquer un bon point. D'ailleurs il me proposa d'autres endroits comme la Nouvelle-Orléans, Hawaï, Miami ou même l'Alaska, « tu es fou pour l'Alaska quand même... je serais pour les plages d'Hawaï personnellement... soleil, mer et coktails ça me va parfaitement » avouais je en adressant un grand sourire avant qu'il n'approche son visage de mon cou pour y déposer des baisers. James reprit la parole pour me donner des idées d'occupations, « je trouve que c'est un merveilleux programme, on part donc à Hawaï je te suis quand tu veux » dis je tout simplement avant de déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Peu importe l'endroit où on allait l'important était qu'on passe un bon moment tout les deux même si c'était court, tant pis je voulais juste pouvoir vivre au grand jour, je ne sais pas trop combien de temps notre relation allait tenir comme ça dans le silence mais on allait devoir faire des efforts pour que ça marche.
« Ils vont se demander où je suis partie ... » murmurais je alors qu'on était toujours collé-serré dans ce couloir, je n'avais pas envie de partir mais je ne pouvais pas être absente durant trop longtemps de peur d'éveiller les soupçons.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Lun 28 Déc - 10:30


« tu es fou pour l'Alaska quand même... je serais pour les plages d'Hawaï personnellement... soleil, mer et coktails ça me va parfaitement » Avec un sourire, il la contempla. Quand elle souriait, tout son visage s’éclairait, son regard pétillait… Il était complètement sous le charme. « Tu es sure ? Je suis sûr que tu serais ravissante avec un gros pull, un bonnet, des moufles et ton petit nez rouge… » Même malade, il était sûr qu’elle devait être magnifique. Non qu’il la veuille malade. Il la préférait en pleine santé, pétillante et pleine d’énergie. « Mais l’idée de te voir en bikini, au bord de la piscine, me va tout à fait aussi… » « je trouve que c'est un merveilleux programme, on part donc à Hawaï je te suis quand tu veux » Génial ! Il avait déjà hâte d’y être ! Heureux à l’idée de partir avec elle, ailleurs, quelque part où ils ne seraient que deux amoureux anonymes, il fondit de nouveau sur ses lèvres. En cet instant, il avait l’impression d’être au paradis. Un paradis volé, éphémère, mais un paradis tout de même. Il était avec Neïla. Ils étaient seuls. Et c’était tout ce qui comptait. « Ils vont se demander où je suis partie ... » Désespéré à l’idée qu’elle devait retourner à la soirée, il poussa un grognement de dépit. Il ne voulait pas qu’elle s’en aille. Pas déjà. Mais elle avait raison… Ils ne pouvaient pas s’absenter trop longtemps, sinon les gens risquaient de se poser des questions, ou de s’inquiéter. Avec un soupir, il se redressa et la contempla avidement, comme pour faire le plein d’elle, avant de la laisser filer. Avec un nouveau soupir, il se pencha vers ses lèvres et y déposa un baiser fervent, lent, tendre. « Tu viens chez moi, après la soirée ? » Une nouvelle carotte pour survivre à la soirée. « On pourra commencer à organiser notre voyage… » Après avoir caressé le bout de son nez du sien, il mordilla sa lèvre inférieure. Il ne pouvait pas la retenir davantage. Alors il se recula, lui prit la main et y déposa un baiser. « Vous êtes libre, Mademoiselle Grimaldi… Je vous laisse filer… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mar 29 Déc - 21:13


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

Quand James me fit la proposition de partir en vacances j'accepta mais je fus surprise par ses choix de pays, notamment pour l'Alaska il y faisait tellement froid et c'était loin d'être un endroit romantique à mes yeux mais si on s'y retrouvait tout les deux ça m'aillait. Je lui avoua que je préférerais partir pour Hawaï : c'était un endroit de rêve à ce qui se disait, selon James je serais magnifique dans une  gros pull, un bonnet et toute la panoplie possible. « Mais bien sûr qu'est ce qui ne faut pas entendre, tu ne m'as jamais vu malade pour dire ça » lançais je en riant légèrement ayant toujours mes mains autour de son cou, cela me faisait réellement du bien de me retrouver avec James dans un coin au calme. C'était difficile comme relation à vivre, c'était la première fois que je devais me cacher dans une relation, c'était pas mon genre d'habitude je faisais en sorte de montrer mes relations au grand jour mais là c'était impossible à cause de ma famille et de son métier. Selon James l'idée de me voir en bikini au bord de la piscine c'était parfait, là il marquait un bon point la piscine, la mer et compagnie c'était quand même bien mieux, je confirma notre départ pour Hawaï prochainement. Dans les bras de James je pris conscience que les autres allaient se demander où j'étais partie, cela voulait dire que j'allais devoir laisser James tout seul, ce dernier me demanda donc de venir chez lui après la soirée. « Je vais faire de mon mieux pour venir chez toi mais je ne te promets rien.. » avouais je en grimaçant, ce n'était quand même pas facile de devoir toujours mentir à mes amis, ma famille et tout mes proches. Attrapant ma main je la pris pour y déposer un baiser en me disant que j'étais libre de filer, « hum attends avant de partir... » dis je en le tirant vers moi pour déposer mes lèvres contre les siennes pour un baiser fougueux nous faisant pivoter pour qu'il se retrouve dos au mur du couloir et moi collé à lui ; « .. c'est juste au cas où je ne vienne pas ce soir.. » murmurais je en ayant mes lèvres collées contre les siennes. Qu'est ce que j'aimais nos retrouvailles secrètes.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Mar 29 Déc - 22:10


Non, en effet, il ne l’avait jamais vue malade, jusqu’à présent. Mais elle était si belle… Et il l’aimait tellement qu’il la trouverait toujours belle. Ses cheveux, son visage, ses yeux, il aimait tout chez elle. Son énergie, sa douceur, son grain de folie… Amoureusement, il lui caressa la joue. S’il ne s’était pas retenu, de peur de l’effrayer, il lui aurait déjà crié son amour pour elle. Parce qu’il l’aimait. Du fond du cœur. Et c’en était plus dur encore, pour lui, de la laisser filer, de la laisser retourner à la fête, où ils devraient encore faire semblant d’être à peine des connaissances… Mais ce serait plus facile pour lui de le supporter si au moins il avait l’espoir de la voir après la soirée… Mais évidemment, elle ne pouvait rien lui promettre. À regret, il soupira, tout en continuant de lui caresser la joue. Puis il se recula, pour la laisser retourner près de son père et du reste des invités. « hum attends avant de partir... » Fronçant les sourcils, il l’observa, se demandant ce qu’elle avait en tête. Mais il ne se posa pas la question bien longtemps car bien vite elle fondit sur ses lèvres. D’abord surpris, il posa ses mains dans son dos, la plaquant contre lui. Mais elle n’avait pas dit son dernier mot. Dominatrice, elle le plaqua contre le mur et il ne put s’empêcher de sourire. « .. c'est juste au cas où je ne vienne pas ce soir.. » Avec un grognement, il la garda contre lui, reprenant ses lèvres, avide de plus encore. « Ce n’est pas juste… » Dans quel état elle l’avait mis ! On aurait dit un puceau incapable de se contrôler ! « Rahhh… File, avant que je ne puisse plus me retenir. » La gorge nouée, il la repoussa. Elle devait redescendre, sinon les gens finiraient par s’inquiéter de son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James] Sam 2 Jan - 12:59


James ft Neïla
Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?∆ ∆ ∆

19 Décembre 2014 (Flasback) :

C'était plutôt difficile de gérer notre relation avec James, il fallait toujours faire attention, se cacher, ne pas montrer ce qu'on pensait devant les autres et savoir garder son sang froid aussi autant dire que je n'étais pas très douée dans le domaine. Après notre danse on s'était retrouvé tout les deux au troisième étage afin de profiter l'un de l'autre sans devoir faire super attention, c'est d'ailleurs là qu'il me proposa qu'on parte en week end tout les deux ce que j'accepta avec plaisir. D'une part cela allait nous faire du bien mais en plus on aurait l'occasion de profiter d'une vraie relation sans faire attention aux autres et à tout ce qui se passerait, je pense que c'était l'important parfois de trouver des bons moments. Durant notre baiser je lui fis remarquer que les autres allaient sans doute se demander où j'étais partie, je n'avais aucune envie de disparaître de cet étage mais il fallait faire attention. Lorsqu'il me laissa partir je l'attrapa rapidement pour m'approcher et l'embrasser tendrement,  un baiser d'adieu pour cette soirée, parce que je n'avais aucune idée si j'allais pouvoir passer le voir chez lui. C'était trop compliquée ça aussi ! Il fit une remarque en disant que ce n'était pas juste et que je devais filer avant qu'il ne puisse plus se retenir ce qui me fit sourire, je lui fis un léger geste de la main me dirigeant vers l'ascenseur. Une fois les portes fermées j'en profita pour me refaire une beauté devant le miroir et reprendre mon attention sur cette soirée, il fallait que je ne laisse rien transparaître et je n'avais aucune envie qu'on me poser des questions bien au contraire. 
Durant la soirée on fut amené à se croiser de nombreuses fois, s'adressant un léger sourire quand ce fût le cas, puis vers trois heures du matin des amis m'entraînèrent à une soirée beaucoup moins guindée sur la plage avec tout mes amis de l'université. Il était clair maintenant que je n'allais pas pouvoir passez chez James qui lui était resté à la soirée, ce n'était que partie remise.

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James]

Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] 35 is the number of times you've taken my breath away in that outfit. [Neïla & James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» 'India has the highest number of hungry people on earth'
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Décompte number 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onlyonetreehill :: And then quietly and without you ever really noticing, someday is today. :: riverside :: hilton wilmington riverside-