AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE ONLY ONE TREE HILL :) BISOUS LES AMIS !

Partagez|

By the sea, everything is better [Neïla & James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: By the sea, everything is better [Neïla & James] Dim 6 Déc - 21:37


Courir. Se vider la tête. Ne plus penser à rien. Oublier. Oublier cette femme détestable qu’il avait dû épouser à peine majeur. Oublier que cette mégère avait emmené leur fille à Monaco pour les vacances, sans lui. Oublier qu’Amelia était malade, et qu’il était de l’autre côté de l’Océan Atlantique. Et oublier qu’il n’avait même pas pu lui parler pour la réconforter, à cause d’Angelica qui avait refusé de lui passer sa fille au téléphone. Pour toutes ces raisons, James avait décidé de retourner courir. S’il courait par plaisir le matin, se régalant du paysage et des premiers rayons de soleil, ce soir il courrait par besoin. Par nécessité. S’il ne se dépensait pas, il risquait de devenir fou, et de ne pas savoir aller dormir. Depuis qu’Angelica l’avait appelé, de l’après-midi, il ne parvenait pas à se calmer. Il fallait qu’il aille courir. Sans ça… Il serait bien capable de reprendre l’avion pour retourner à Monaco.

Enfilant un jogging simple, gris, et un t-shirt blanc, et chaussant ses chaussures de course, il tenta de se maitriser, de penser à autre chose. Mais encore une fois, il échoua. Il ne pouvait chasser l’image froide d’Angelica, et celle, triste et malade, d’Amelia. Et cette image lui brisait le cœur.

Alors il se mit à courir. Le plus vite possible. Le plus loin possible. Sans faire attention au temps qui passait, ni aux mètres parcourus, il courut. Encore, et encore. Jusqu’à être trop essoufflé pour continuer. Ses pieds lui faisaient mal. Ses jambes aussi. Sa gorge le brûlait. Et ses poumons semblaient le détester. Mais il avait oublié. L’espace de quelques instants au moins, il ne pensait plus à sa fille. Penché en avant, les mains sur les genoux, il ne pensait plus qu’à la douleur qui lui vrillait les poumons, et à ce souffle qui lui manquait. Tournant la tête sur le côté, il fixa l’océan. Légèrement agité, il lui semblait paisible, à côté de ce qu’il vivait. Sur une impulsion, il se redressa et fit passer son t-shirt trempé de sueur par-dessus sa tête. Il avait les mains sur la ceinture de son pantalon, et était en train d’ôter ses chaussures, quand il lui sembla n’être plus seul.

Avant de se déshabiller devant un public – si public il y avait – il s’arrêta et se tourna, s’attendant à se sentir bête, ne trouvant personne. Sauf qu’il y avait bien quelqu’un. Et pas n’importe qui. Merde. Neïla. Oubliant tout, fille, femme et douleur, il fixa celle qui occupait bien trop souvent ses pensées depuis qu’il l’avait rencontrée. Celle qu’il avait fait souffrir, par ses mensonges. Celle qu’il avait encore et toujours dans la peau… « Neïla… Bonsoir… » Comme elle était belle… Comme elle lui manquait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Dim 6 Déc - 22:06


James ft Neïla
Parfois, les autres ne peuvent pas comprendre ce que vous ressentez jusqu'à ce que cela leur arrive, jusqu'à ce qu'ils ressentent la même douleur. ∆ ∆ ∆

La  plage de Tree Hill était un des endroit où j'allais le plus souvent cela permettait d'évacuer le stress de cours ou encore nos problèmes, mon frère y venait souvent avec moi courir mais là j'avais juste envie de me détendre tranquillement et surtout seule. Quittant la villa à pied je me retrouva sur la plage marchant les pieds nus dans le sable écoutant le bruit des vagues c'était tellement relaxant que j'en oubliais même l'heure, de toute façon rien ne m'attendait sachant que son père n'était pas en ville et son frère avec sa petite amie, en ce qui concerne sa mère no commentaires. La jeune femme n'était pas proche de cette dernière et quand elle passait du temps ensemble c'était souvent pour se disputer, elle n'approuvait pas le comportement de sa fille et si cette dernière apprenait que sa fille était sortie en secret avec l'avocat au prénom qu'on ne peut plus nommer durant un an et que sa fille adorée avait couché avec le coach de l'équipe de basket cela aurait été la guerre.
Marchant tranquillement la jeune femme fut sortie de sa rêverie par une voix une qu'elle connaissait parfaitement et surtout une personne qu'elle évitait depuis des mois et des mois, James Bartolotti, le garçon à cause de qui tout avait commencé. Cette période de cœur brisé, depuis que j'avais appris la vérité à son sujet je m'étais promise de ne plus ouvrir mon cœur à un garçon qui n'en serait pas à la hauteur, comment avait-il me mentir autant ?! En effet nous étions dans une relation plutôt secrète et discrète au point que mon frère n'était pas au courant et cela durant un an, surtout que je n'avais pas envie de lui créer des soucis à cause de mon père et son job. Malheureusement en plus de cela il y avait bien pire : une femme et une fille restées en France, je n'étais pas au courant de tout cela c'est un jour alors que je me rendis chez lui que je me retrouva face à face avec sa femme et sa fille et depuis ce jour j'ai décidé de ne plus lui parler de l'éviter ; malheureusement là c'était pas possible.
Lui aussi était venu sur la plage visiblement pour courir à en juger sa tenue et le fait qu'il soit en sueur, il me salua bêtement en me regardant comme s'il avait vu un fantôme, « bonsoir James ... » me contentais je de lui dire en le regardant sans avoir peur de baisser les yeux. Après tout je n'y étais pour rien s'il avait joué sur deux tableaux, je n'avais aucune idée de ce qui s'était passé pour lui depuis que la vérité a éclaté mais à en juger sa tête cela n'allait pas vraiment bien, bien au contraire. La plage était calme en y entendait que le bruit des vagues, ce soir personne ne se trouvait là, à part nous deux comme ci le hasard nous y avait menait tout les deux pour créer cette rencontre. Plantée devant lui je repris mes esprits continuant ma marche, je ne devais pas lui montrer mon état actuel et surtout engager la conversation avec lui mais j'en mourrais d'envie,  
« tu as abandonné ta femme et ta fille ce soir ?! » demandais je, alors là c'était petit, je m'étais retournée par la même occasion vers lui afin de voir sa réaction.
 

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Dim 6 Déc - 22:19

Bonsoir James. Bon sang, comme il aimait son prénom quand c’était elle qui le prononçait. Sauf que cela faisait bien longtemps qu’il ne l’avait plus entendue. Parce que cela faisait bien longtemps qu’ils ne s’étaient plus vus. Depuis qu’elle avait tout découvert au sujet d’Angelica et Amelia, et avait refusé de lui parler après cela. Aussi eut-il l’impression qu’un fil barbelé venait de se resserrer autour de son cœur. Auprès d’elle, il avait eu l’impression de se trouver, de vivre… Et à cause d’Angelica, il l’avait perdue. Non. C’était sa faute, à lui. Il aurait dû lui parler de sa femme. Il aurait dû lui parler d’Amelia. Instinctivement, il fit tourner l’alliance qu’il n’avait eu d’autre choix que de remettre, Angelica ayant décidé de venir vivre ici, avec Amelia et lui.

« tu as abandonné ta femme et ta fille ce soir ?! » Touché. Péniblement, il déglutit. Il ne pouvait pas lui reprocher cette attaque… Alors, il se baissa et récupéra son t-shirt, toute envie de baignade oubliée. « Elles… Sont… à Monaco, pour les vacances… » Angelica n’avait même pas songé lui proposer de les accompagner. Elle lui avait juste annoncé, quelques jours plus tôt, avoir acheté des billets d’avion pour Amelia et elle. Sa présence, à lui, n’était pas souhaitée, visiblement. Mais à vrai dire, il n’avait pas non plus envie de passer trop de temps avec sa femme. « Neïla, je… J’aurais dû te parler d’elles, mais… » Mais quoi, James ? T’as foiré, point. Avec un soupir, il se passa une main lasse sur le visage. « Je ne voulais pas te mentir, ou te tromper… C’est juste… Compliqué. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Lun 7 Déc - 10:39


James ft Neïla
Parfois, les autres ne peuvent pas comprendre ce que vous ressentez jusqu'à ce que cela leur arrive, jusqu'à ce qu'ils ressentent la même douleur. ∆ ∆ ∆


Qui aurait pu imaginer qu'en me baladant sur la plage tranquillement je tomberais face à face avec James, moi qui avais passé mon temps à l'éviter et à faire en sorte de ne plus avoir aucun contact avec cet homme, après tout il m'avait menti. A mes yeux c'était tellement important la sincérité que cela soit pour l'amitié ou les relations amoureuses, je ne comprenais pas qu'on joue avec quelqu'un lui mentant même si c'est pour protéger les autres parce qu'au final ça finit toujours mal. La preuve là j'avais découvert par hasard qu'il était marié mais aussi qu'il était papa d'une petite fille alors qu'on était en couple depuis pratiquement un an sans qu'il ne m'en dise quoique ce soit. Il les avait laissé à Monaco et jamais je n'avais entendu parler de son passé ou encore de sa famille, mais sa femme avait débarqué et là, la bombe avait explosé d'un coup sans qu'on s'y attende. Ce dernier me salua visiblement surpris de ma présence là, j'étais moi aussi choquée de le voir encore là, j'avais pensé qu'il était retourné avec sa famille à Monaco, après tout je n'avais pas pris de ses nouvelles depuis ce fameux soir. Rapidement je le salua continuant ma route, je n'avais pas envie de lui parler ou de faire la gentille fille alors que lui il avait passé son temps à me mentir et jouer avec moi, comment avait-il pu faire ça ?! Pour ne pas lui créer des problèmes je n'avais rien dis à mon père et juste dis à sa femme que j'étais la fille de son patron, rien de plus je n'étais même pas au courant s'il lui avait dis pour la relation qu'on avait eu.
Brusquement je me tourna demandant du tac au tac s'il avait abandonné sa femme et sa fille ce soir, oui parfois je pouvais être une vraie garce mais ça il l'avait cherché, il ne fallait pas jouer avec moi et avec aucun des Grimaldi c'était une règle d'or. James semblait déstabilisé par ma question me répondant qu'elles étaient à Monaco pour les vacances, en réalité tout ce qui sortait de sa bouche maintenant je ne le croyais plus du tout, il avait perdu ma confiance. D'ailleurs ce dernier reprit la parole en me disant qu'il aurait dû me parler d'elle mais que c'était compliqué, ajoutant même qu'il ne voulait pas me tromper ou me mentir, la bonne blague, parfois je ne comprendrais jamais les garçons. « Tu plaisantes j'espère ?! En un an de relation tu n'as pas pu me dire ça ?! Si tu m'avais dis que tu étais marié il ne se serait rien passé entre nous et encore moins si j'avais appris que tu avais une fille, tu m'as menti durant tout ce temps et tout ce que tu m'as dis repose sur un mensonge. Tu as raconté à ta femme ou à elle aussi tu lui mens encore ?! » me contentais je de lui dire.
En réalité j'étais nulle pour les histoires d'amour ; le coach de l'équipe des Ravens avec qui j'entretenais une relation depuis quelques semaines en secret, ou encore mon ex Jordan qui me faisait du chantage car il l'avait appris, maintenant je m'étais retrouvée dans une relation basée sur le mensonge et l'infidélité. A mes yeux il n'y avait quand même rien de pire, peut être devrais je faire une pause dans ce qui concerne les histoires d'amour, peut être que je ne suis pas encore faite pour ça qui sait ?!
 

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Lun 7 Déc - 10:55

S’il plaisantait ? Pas du tout. Bon, clairement, ce n’étaient pas là les meilleures excuses du monde. Elle avait raison. En un an, il aurait dû trouver le courage et le temps de lui parler d’Angelica, et surtout d’Amelia. Mais ce qu’ils partageaient lui était tellement précieux… Qu’il avait eu peur de tout gâcher. Ironie du sort, c’était exactement ce qui était arrivé, quand elle avait découvert le pot-aux-roses… Honteux, il remit son t-shirt, humide et plein de sable, puis releva la tête. Même en colère, elle était ravissante. « Je ne lui en ai pas parlé… Parce que je n’ai aucune raison de le faire. » Ha, clairement, avec ça comme réponse, Neïla allait être contente, tiens. « Neïla… As-tu… Reçu mes lettres ? » Par écrit – puisqu’elle refusait de prendre ses coups de téléphone – il avait tenté de tout lui expliquer… Mais il n’avait jamais reçu la moindre réponse de sa part. S’avançant, il tenta de se rapprocher d’elle, tout en gardant une distance de sécurité, juste au cas où elle voudrait laisser éclater sa colère plus que légitime. « Angelica et moi… Ca n’a jamais fonctionné… Je ne l’aime pas. Pire, on ne s’aime pas. On ne s'est jamais aimé. Elle peut bien avoir un amant si elle le veut, je m’en moque. Je ne pense pas que notre relation l’intéresse… » Doucement, il secoua la tête, avant de la redresser. « Mais moi, elle m’intéresse. Tu me manques, Neïla. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Lun 7 Déc - 21:54


James ft Neïla
Parfois, les autres ne peuvent pas comprendre ce que vous ressentez jusqu'à ce que cela leur arrive, jusqu'à ce qu'ils ressentent la même douleur. ∆ ∆ ∆


La présence  de James dans cette ville ne m'était pas dérangeante du moment que je ne le croisais pas ce que je faisais, j’essayais de ne pas me retrouver dans le même endroit ou de traîner dans les endroits où j'étais sûr qu'il ne s'y trouverait pas. Mais là manque de chance lui aussi avait décidé de faire une balade à la plage, et même un jogging à en juger son état physique et sa tenue, sans marquer une seule expression je répondis à sa salutation avant de continuer ma route. Bizarrement je sentis quelque chose monter dans ma gorge comme ci les paroles voulaient sortir seule c'est à ce moment là que je lui demanda en me retournant s'il avait abandonné une nouvelle fois sa famille, oui c'était méchant mais il l'avait bien mérité vu qu'il s'était amusé à jouer avec moi, mais aussi avec sa famille.
C'est alors qu'il commença des excuses bidons selon moi en disant qu'il ne voulait pas me mentir et que toute cette histoire était bien compliquée, mais à mes yeux en un an de relation on a le temps de parler à nos proches, de dire ce qui se passe dans nos vies ; lui faisait fort il vivait une double vie. L'écoutant me parler je n'avais même pas envie d'entendre des excuses rien ne changerait ce qu'il m'avait fais bien au contraire même, il fallait qu'il assume maintenant, d'ailleurs il me demanda si j'avais reçu ses lettres. « Franchement à sa place j'aimerais savoir si je suis cocue par mon mari, et oui j'ai reçu tes lettres mais tu vois elles sont dans le garage pour finir au festival de brûle-bateau » me contentais je de lui dire, peut être qu'il ne connaissait pas encore cette tradition. Il suffisait juste de mettre quelque chose dans le bateau et de le laisser brûler comme ça. « Pour ton information quand une fille ne répond pas au téléphone, ni aux lettres c'est mauvais signe, pourquoi j'aurais lu si c'est pour des mensonges encore.. » ajoutais je par la même occasion, je ne voulais pas avoir à faire à lui ou encore lui parler alors si avec ça il ne l'avait pas compris c'est qu'il ne me connaissait pas.
Il reprit ensuite la parole afin de me parler de son mariage et du fait qu'il ne s'entendait pas avec sa femme bien au contraire, mais cela ne changeait pas le fait qu'il était toujours marié et papa d'une petite fille, pour moi l'infidélité c'était impardonnable. « Il y a un truc qui existe depuis des années c'est le divorce mais toi t'es resté marié avec une femme que tu n'aimes pas, vas chercher l'erreur franchement. Notre relation ? C'était rien, que du vent » lançais je agacée par sa façon de parler de ce qu'on avait pu vivre tout les deux, il avait joué et maintenant il allait s'en mordre les doigts. Je n'étais pas au bout de mes surprises car il m'avoua que c'était moi qui l'intéressait et que je lui manquais, « vas dire ça à une pauvre fille qui tombera dans le panneau comme moi j'y ais cru » dis je tout naturellement, voilà j'avais l'impression d'avoir été prise pour la conne de service.
 

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Lun 7 Déc - 22:20

Elle ne connaissait pas Angelica. Pour elle, une épouse devait se soucier des infidélités de son mari… Mais Angelica ne l’aimait pas. Elle se moque bien qu’il aille voir ailleurs. Tout ce qui lui importait, c’était l’argent, le prestige, l’honneur. C’était le paraitre. Angelica, c’était le genre de femme à sourire en public, à jouer à l’hôtesse parfaite, mais à dénigrer ses « amies » dans leur dos. Pour elle, il n’y avait qu’une loi, celle du plus fort. Alors, certes, un adultère pourrait attirer l’attention sur leur couple, mais elle passerait pour la victime. Elle en ressortirait plus forte. Ce serait lui, le coupable. Le mauvais mari. Elle ne souffrirait pas de cette tromperie… Pas comme il souffrit en l’entendant mentionner le prochain festival de Brûle Bateau. Elle allait brûler ses lettres, ces lettres qu’il avait pris tant de temps et de soin à écrire, pour lui expliquer tout, son histoire avec Angelica, l’arrivée d’Amelia, son envie de protéger la petite malgré leur mésentente, le poids des familles… Les avait-elle seulement lues ? Contrairement à ce qu’elle semblait croire, il ne lui mentait plus dans ces missives. Au contraire. Il se confiait comme jamais il ne l’avait fait. Mais cela, il était le seul à le savoir. Comment pourrait-elle le savoir, ou en être convaincue ? Il l’avait trompée, il lui avait menti. Il était normal qu’elle se sente trahie…

« Il y a un truc qui existe depuis des années c'est le divorce mais toi t'es resté marié avec une femme que tu n'aimes pas, vas chercher l'erreur franchement. Notre relation ? C'était rien, que du vent » Encore une fois, elle marquait un point. Pour le divorce, du moins. « Non ! Ce n’était pas que du vent ! » Blessé qu’elle puisse dire, et pire, penser cela, il s’avança vers elle, réduisant l’espace qui les séparait. « Je t’aime. Je t’aime ! Je ne te mentais pas, quand je te disais que je t’aimais. Neïla. Je n’ai jamais été aussi sincère qu’en te disant que je t’aimais. Et mes sentiments pour toi n’ont pas changé ! » Au contraire même. La perdre lui avait fait prendre conscience de la profondeur de ses sentiments pour la jeune femme. « Tu veux que je divorce ? Parfait. Dès demain, j’entame les procédures. Si c’est ce que tu souhaites. » Sa famille n’était pas aussi importante à ses yeux, que l’était Neïla. Si tant est qu’elle veuille bien de lui… Ce qui n’était pas gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Mar 8 Déc - 13:40


James ft Neïla
Parfois, les autres ne peuvent pas comprendre ce que vous ressentez jusqu'à ce que cela leur arrive, jusqu'à ce qu'ils ressentent la même douleur. ∆ ∆ ∆


James m'avait trahi et maintenant pour moi il faisait partis de la catégorie des beaux parleurs et dans cette ville il y en avait pas mal, d'ailleurs je devais avoir un mauvais sort au dessus de moi car à chaque fois je tombais sur des mecs infidèles ou alors qui ne voulaient pas s'engager. Peut être que c'était moi le soucis ou alors que j'étais pas douée pour les histoires d'amour mais une chose est sur cela ne pouvait plus durer voilà pourquoi j'avais décidé de ne plus faire attention à tout ça. James s'expliqua au sujet de sa relation avec sa femme mais aussi avec sa fille, selon lui il n'y avait pas d'amour avec sa femme et cette dernière devait se moquer du fait qu'il ait une maîtresse. « Moi je ne ne m'en fiche pas du fait que tu sois mariée, ou que tu m’aie menti ; et je n'ai aucune envie d'être une maîtresse » me contentais je de lui dire du tac au tac sans même vraiment écouter ses excuses en réalité cela ne m'intéressait pas.
Selon James notre relation n'était pas du vent puisqu'il m'aimait et que c'était encore le cas maintenant, mais bien sûr parfois les garçons nous prennent vraiment pour des idiotes parce que dire ce genre de chose ne change pas quand on s'est faite trahir une fois. James ne le savait peut-être pas mais chez nous les Grilmadi nous étions plutôt rancunier et quand on donne notre confiance une fois il faut tout faire pour ne pas la perdre bêtement. « Tu m'aimes bah voyons.. on a pas la même vision de l'amour parce que pour moi la première chose c'est la confiance et la sincérité, ce que tu n'as pas » lui répondis je assez froidement, tout les mots du monde ne changerait pas ce qu'il m'avait fais bien au contraire même. C'est alors qu'il me demanda si je voulais qu'il divorce, ajoutant que dès demain il le ferrait pour moi, « tu n'as rien compris James, ça ne changera rien ! » dis je en le regardant, « tu m'as trahi et maintenant quand je te vois ce qui ressort de toi c'est le mensonge et le fait que jamais je ne te ferrais confiance, plus jamais. Puis au lieu de te demander ce que moi je veux demandes toi ce que ta fille voudrait et ce que toi tu veux » lançais je tout simplement, si j'avais des enfants je voudrais qu'ils soient ma priorité et qu'ils soient fiers de moi, pas qu'ils passent au second plan.
 

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Mar 8 Déc - 14:49


Elle n’avait aucune envie d’être une maitresse… C’était compréhensible. Mais ce n’était pas ce qu’il lui demandait ! Enfin… Pas dans l’idéal ! Pour lui, elle aurait été une maitresse s’il avait aimé sa femme. Mais ce n’était pas le cas ! Maintenant, il est vrai que quand on prenait la définition première de « maitresse », c’était une femme avec qui un homme marié trompait sa femme, donc… Dans un sens… Mais, non. Elle n’avait pas été sa maitresse. Pas pour lui du moins. Sauf que c’était ainsi qu’elle l’avait vécu visiblement… Et cela lui fit l’effet d’une gifle. Et la situation n’alla pas en s’arrangeant. Car, alors qu’il lui disait l’aimer, elle lui asséna une vérité qu’une fois encore il ne pouvait pas contredire. Confiance et sincérité. Il aurait dû lui parler d’Angelica. Il aurait dû lui parler d’Amelia. Mais elle l’avait dit elle-même, si elle avait su qu’il était marié, ils n’auraient pas été ensemble… Or, elle comptait beaucoup pour lui, énormément même. Il avait été égoïste. Mais il n’avait pas prévu de lui mentir ainsi, aussi longtemps… Il ne l’avait pas volontairement trompée… Enfin… Un peu puisqu’il lui avait volontairement caché son statut mais… Rah que c’était compliqué !

« tu n'as rien compris James, ça ne changera rien ! tu m'as trahi et maintenant quand je te vois ce qui ressort de toi c'est le mensonge et le fait que jamais je ne te ferrais confiance, plus jamais. » « Mais que veux-tu que je fasse ? Dis-le, et je le ferai ! » « Puis au lieu de te demander ce que moi je veux demandes toi ce que ta fille voudrait et ce que toi tu veux » Mais il savait ce qu’il voulait ! Il la voulait, elle ! Il ne cessait de le lui dire ! Cette année, avec elle, avait été la plus belle de sa vie. Même s’ils avaient dû se cacher, même s’ils n’avaient pas pu vivre leur relation à 100%, quand il était avec elle, il se sentait revivre ! Il oubliait tous ses tracas, toutes ses obligations… Il vivait. Et en un an, elle lui était devenue aussi indispensable que l’oxygène dans l’air. Sauf qu’Angelica, en arrivant à l’improviste, avait tout gâché. Non. Non. Il devait cesser de voir cela sous cet angle. Il était responsable. Il était même le seul responsable. Touché, coulé. Elle avait raison. Il était trop tard pour changer le passé. Il lui avait menti. Il ne pouvait pas effacer ce qui avait été fait. Et en plus, il en avait oublié le principal. Amelia. Là-dessus aussi, Neïla avait raison. Il devait penser à Amelia. Elle n’avait rien demandé, n’avait rien fait de mal, jamais. Et ce n’était pas parce qu’il n’aimait pas sa mère, qu’il devait la faire souffrir… Mais il ne pouvait pas oublier Neïla. Il ne le pouvait pas, et ne le voulait pas. Bon sang. Il avait couru à en perdre haleine pour se vider la tête, être plus zen, et voilà que… Qu’il se retrouvait dans un état pire encore. Désespéré, il se passa les mains sur le visage. Puis, mains sur la nuque, il tourna la tête et observa l’horizon, quelques instants. « Je suis désolé de t’avoir caché l’existence d’Angelica et d’Amelia… Plus que tu ne sembles le croire… Mais j’ai été honnête sur tout le reste. J’étais moi-même quand j’étais avec toi. Tous ces moments qu’on a passés ensemble… Ce n’était pas du vent… Et je ne veux pas les oublier… » Il ne le pouvait pas. Ces souvenirs, il les chérissait trop que pour tirer un trait dessus. Il ne lui restait plus qu’à… Trouver le moyen de la convaincre de lui donner une seconde chance. La confiance, cela se gagne. Alors il ferait en sorte de regagner sa confiance. Mais il lui fallait faire autre chose avant. Et il savait exactement quoi. En silence, il se tourna vers elle et l’observa. « Je te prouverai que je suis sincère. Je te prouverai que tu peux avoir confiance en moi… » Elle n’était pas de cet avis pour l’instant mais il la convaincrait. Du moins… Il l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Mar 8 Déc - 21:50


James ft Neïla
Parfois, les autres ne peuvent pas comprendre ce que vous ressentez jusqu'à ce que cela leur arrive, jusqu'à ce qu'ils ressentent la même douleur. ∆ ∆ ∆


James se trouvait là devant moi s'excusant mais en réalité je m'en fichais il avait tout fichu en l'air et rien de ce qu'il pourrait dire ou faire n'allait changer le passé ou retirer la vérité de ma tête, si sa femme ne s'était pas pointée comme ça avec sa fille je ne serais toujours peut être pas au courant. En réalité c'est ça le pire, je ne sais pas du tout s'il m'aurait dis tout ça, comment ais je pu me faire avoir, comment ais je pu croire à ce qu'il me disait comme ça ?! Je lui confia que rien de ce qu'il ferrait ou encore pourrait dire ne changerait quoique ce soit maintenant, pour moi il avait cassé la confiance entre nous et ça c'est la chose qui ne pourrait pas récupérer comme ça. D'ailleurs je lui fis remarquer qu'au lieu de me demander ce que je voulais il ferrait mieux de se demander ce que voulait sa fille ou encore lui, c'est là qu'il me demanda de lui dire ce que je voulais qu'il fasse. Alors là il n'allait pas être déçu, « que tu arrêtes de mentir, que tu assumes ce que tu as fais et les conséquences de tes actes, ce que je veux .. c'est simple tire un trait sur moi James » me contentais je de dire en le regardant droit dans les yeux, oui une femme blessée pouvait être tout de ce qu'il y a de pire dans ce monde.
A ce moment là j'avais juste envie de rentrer chez moi tranquillement mais il reprit la parole afin de dire qu'il était encore désolé de m'avoir gâché l'existence de sa femme et sa fille mais que pour tout le reste il avait été honnête avec moi, pour lui ce n'était pas du vent et il n'avait pas envie d'oublier les moments qu'il avait pu passer avec moi. « Tu penses qu'on s'occupe que de ce que toi tu veux .. ? » demandais je en le regardant légèrement agacée par la situation, s'il pensait que sa vie allait être simple et que les choses allaient être comme il le voulait pour que ça aille pour lui, il s'était trompé il allait devoir assumé. C'est alors qu'il ajouta qu'il allait me prouver qu'il est sincère et que je peux avoir confiance, et bien il a intérêt d'être bien patient parce qu'avec moi les deuxièmes chances sont plutôt rares... « Je suis dans une relation avec quelqu'un James, enfin c'est pas officiel enfin peu importe de que c'est mais il y a quelqu'un dans ma vie » avouais je sans honte, bien sûr que non je n'avais pas honte sachant que le coach et moi on se connaissait depuis quelques temps maintenant au départ en amis puis ensuite pour plus que ça. Il m'avait aidé à avancer après l'histoire après James alors si James pensait revenir comme ça d'un coup parce qu'il le voulait il se trompait vraiment ; jamais je ne sortirais avec deux personnes. Je savais que je pouvais le dire à James car il ne me créerait pas d'ennuis à cause de son travail d'avocat pour mon père, mais aussi parce que mon frère serait capable de le massacrer.
 

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Mar 8 Déc - 22:20


Tirer un trait sur elle ? Non ! L’idée même de tourner la page, de l’oublier, lui était intolérable. Il ne pouvait pas l’oublier. Elle était son oxygène, bon sang. Elle était la première personne à laquelle il pensait le matin, et la dernière au moment de s’endormir. Dès qu’il allumait son ordinateur personnel, il la voyait.

« Tu penses qu'on s'occupe que de ce que toi tu veux .. ? » Et une nouvelle boulette, une… Depuis le début, il n’avait parlé que de ce que lui-même souhaitait… Il ne lui avait pas une seule fois demandé ce qu’elle vivait, ce qu’elle ressentait. Il n’avait pensé qu’à lui, qu’aux moyens de la récupérer. Mais il lui avait fait du mal. Il ne pouvait pas repousser cela dans un coin. C’était important. Et il ferait en sorte de réparer le mal qu’il avait fait. Il se le promettait. Et il lui en fit la promesse, à elle aussi. Il ferait en sorte de mériter de nouveau sa confiance. Il n’y aurait plus de mensonges. Plus de secrets. « Je suis dans une relation avec quelqu'un James, enfin c'est pas officiel enfin peu importe de que c'est mais il y a quelqu'un dans ma vie » Non. Non… ! Choqué, il sentit un frisson glacé le parcourir. Elle… Voyait quelqu’un ? Déjà ? Elle avait tourné la page… Alors que lui-même restait coincé, à penser à elle, à espérer la reconquérir… Elle avait trouvé quelqu’un d’autre. Comment était-ce possible ? Après tout ce qu’ils avaient traversé, vécu… Comment pouvait-elle avoir déjà tourné la page ? Ce n’était que du vent. C’était cela qu’elle avait dit. Cela ne s’appliquait peut-être pas à lui, mais peut-être était-ce ce qu’elle-même ressentait ? Blême, il la fixa. Choqué d’abord. Blessé, profondément. Et en même temps… Il l’avait bien mérité, non ? S’il ne lui avait pas caché qu’il était marié et père d’une adorable petite fille… Ils n’auraient jamais été ensemble. « Alors t’as… Tiré un trait… Déjà… » Quel con il faisait. À tourner en rond, comme un hamster dans sa cage, alors qu’elle-même avait déjà trouvé la sortie… « Je… Je te souhaite d’être heureuse… » Tête baissée, dégouté, il se détourna. Dire qu’il avait voulu aller courir pour oublier Angelica… Il aurait mieux fait de rester chez lui… Dire qu’il avait été prêt à demander le divorce, à se mettre toute sa famille à dos… Amelia… Dire qu’il avait failli faire souffrir sa fille. Pour rien, au final, puisque Neïla avait déjà retrouvé quelqu’un… était-elle heureuse avec lui ? De qui s’agissait-il ? Peu importait, au final, du moment qu’il la traitait comme elle le méritait. Comme il n’avait pas été capable de le faire… Quel idiot. Il avait tout gâché.

À moins que. Sur un coup de tête, il lui refit face, empli d’une nouvelle énergie. Celle du désespoir. « Tu l’aimes ? Ce type. Est-ce qu’il t’aime ? Est-ce qu’il te fait rire ? Est-ce qu’il t’apporte le petit-déjeuner au lit ? Est-ce qu’il te regarde avec admiration dès qu’il te voit ? » Parce que tout ça, lui, il l’avait fait. Et il ne demandait pas mieux que de le refaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Mer 9 Déc - 19:39


James ft Neïla
Parfois, les autres ne peuvent pas comprendre ce que vous ressentez jusqu'à ce que cela leur arrive, jusqu'à ce qu'ils ressentent la même douleur. ∆ ∆ ∆


Je n'avais pas envie de me disputer ou encore de me prendre la tête, en réalité je voulais juste me balader tranquillement mais il avait fallu que je tombe par hasard sur James comme quoi le hasard fait mal les choses parfois. Je décida d'être honnête avec lui en lui parlant de la relation dans laquelle j'étais actuellement enfin il n'y avait rien d'officiel en réalité je m'amusais plus qu'autre chose actuellement et c'est ce dont j'aavais besoin. Toute suite je remarqua sa tête visiblement choqué par la situation mais il était mal placé pour donner des conseils ou encore son avis sur ma vie personnelle, en tout cas moi je n'avais pas envie de cacher les choses ou de mentir, au moins tout était dis. C'est là qu'il prit un air choqué me demandant si j'avais déjà tiré un trait, « je crois que tu n'as pas a jugé mes relations personnelles, je ne te dois rien du tout James, pas après ce que tu m'as fais » me contentais je de lui dire en étant sur de moi. Oui je ne devais rien à personne et si je voulais profiter de ma vie, m'amuser et me changer les idées je le faisais avec qui je le voulais mais en tout cas là j'étais sur que le coach était célibataire, de toute manière on ne s'était rien promis avec le coach. James reprit la parole me souhaitant d'être heureuse, « merci mais actuellement je le suis, je fais ce que j'ai envie, je suis mes études, sortant avec mes amis ; je suis restée enfermée durant des jours après notre rupture et cette vérité … Mais je dois vivre sans avoir de regrets, grâce à mes amis et ma famille je vais bien » avouais je tout simplement, je faisais totalement confiance qu'à mes proches et ça jamais cela n'allait changer d'ailleurs je leur devais beaucoup ; ils m'avaient tous évité une dépression.
Par la suite je vis James commencé à partir dans son coin visiblement triste mais qu'est ce que j'y pouvais, j'avais été dans un état comme ça en apprenant la vérité sur son sujet même si actuellement je ne lui devais plus rien.  D'un coup il se retourna vers moi pour me faire face me demandant si le garçon en question m'aimait et compagnie, il était vraisemblablement curieux et voulait en savoir plus sur le garçon avec qui j'avais une relation. « Je ne suis pas sa petite amie, il n'est pas mon petit ami. On passe du temps ensemble et c'est ce dont j'ai besoin, pas d'attaches, pas de sentiments, rien du tout qui pourrait faire souffrir des personnes. De toute façon... cela ne te regarde pas vraiment, au revoir James » dis je tout bêtement avant de marcher pour passer à côté de lui et continuer mon chemin. A quoi ça servait de remuer le couteau comme cela ?! Il ne pouvait pas se permettre de revenir d'un coup comme ça voulant recommencer à zéro ou voulant faire comme ci rien ne s'était passé, la vie ne se passe pas comme ça..
 

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
James A. Bartolotti
∆ Tes indiscrétions : 135
∆ Ton occupation : avocat de la famille Grimaldi
∆ Ton avatar : Andrew Cooper
∆ En ville depuis le : 06/12/2015



MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James] Mer 9 Déc - 19:57


Il lui avait fait beaucoup de mal. Il s’en était douté, évidemment, mais il en avait encore une fois la confirmation. Après qu’elle ait rencontré Angelica, et découvert qu’il lui avait caché des choses, elle était restée enfermée, cloitrée. Cela ne lui ressemblait tellement pas… Qu’il en ressentit toute la signification. Mais c’était compréhensible. Ils avaient été ensemble, une année durant, même s’ils ne l’avaient dit à personne. Leur relation avait été… Forte. Lui-même ne s’était toujours pas remis de leur rupture. Si Angelica se moquait bien de savoir ce qui lui arrivait, Amelia, elle, lui avait souvent demandé si tout allait bien. La petite était futée, et elle connaissait son père. Même en sa présence, il avait des moments d’absence, au cours desquels il sombrait dans ses pensées, dans ses souvenirs… Mais sa douleur, à lui, n’était rien comparée à la sienne. Même s’il avait cru avoir imaginé son amour pour lui, en l’entendant lui annoncer qu’elle voyait quelqu’un, le fait que ce ne soit pas une relation « sérieuse » le rassura. Elle ne voulait plus s’attacher, parce qu’il l’avait fait souffrir. Parce que leur relation avait compté. Bien sûr, il s’en voulait de lui avoir menti. Il ne lui avait dit, et le pensait réellement. Il regrettait. Et même s’il ne pouvait pas revenir en arrière… Il ne perdait pas espoir. Peut-être, avec le temps, pourrait-il la persuader de lui donner une seconde chance ? La petite flamme de l’espoir brûlait de nouveau en lui. Et son parfum, entêtant, enivrant la raviva, tandis qu’elle le dépassait. Peut-être avait-il fait trop de mal. Peut-être était-ce trop tard. Mais il ne voulait pas déjà baisser les bras. Cette discussion avait été intéressante sur bien des points. Il y avait matière à réflexion. Et après les montagnes russes émotionnelles qu’il venait de traverser, il entrevoyait enfin une éclaircie. Alors, il la laissa filer. Parce qu’il devait réfléchir. Et qu’il ne pourrait faire que pire, en la retenant. Toutefois, il ne voulait pas la quitter sur un « adieu », ni même un « au revoir ». « A bientôt, Neïla… » Elle n’apprécierait sans doute pas ce que ce message laissait sous-entendre – qu’il ne s’avouait pas vaincu – mais… Lui-même sourit, doucement, avant de se détourner et de se diriger vers le passage qui menait vers la route. Plus vite il serait rentré chez lui, mieux ce serait. Alors il prendrait un taxi. Ou le bus. Peu importait, du moment qu’il rentre vite à la maison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: By the sea, everything is better [Neïla & James]

Revenir en haut Aller en bas

By the sea, everything is better [Neïla & James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Le Directeur du Cep Jacques Bernard démissione avec fracas
» Eléctions:Cartels des mairies, Casecs, Asecs et des délégués
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onlyonetreehill :: And then quietly and without you ever really noticing, someday is today. :: riverside :: plages-