AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE ONLY ONE TREE HILL :) BISOUS LES AMIS !

Partagez|

on se retrouve, et on se quitte - staggie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Stanislas N. Stuttgart
∆ Tes indiscrétions : 237
∆ Ton occupation : Etudiant et vendeur dans un magasin de vêtements.
∆ Ton avatar : Grant Gustin.
∆ En ville depuis le : 23/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité:


MessageSujet: on se retrouve, et on se quitte - staggie. Jeu 3 Déc - 18:37



Et quand elle me sourit, ça n'a pas de prix.
Maggie & Stan

Le réveil sonne. C'est ainsi que débute une nouvelle semaine. Instinctivement, Stan enfouie sa tête sous son oreiller, et patiente quelques minutes avant de s'extirper du lit. Pas facile, mais il le faut. Arriver en retard en cours n'est pas concevable pour le jeune homme. La première chose qu'il fait, c'est de s'emparer de son téléphone pour faire un petit tour sur les réseaux sociaux. Une fois chose faite, il quitte enfin sa chambre pour aller prendre une bonne douche afin de se réveiller. S'il y a bien une chose qu'il ne supporte pas, c'est d'aller en cours ou de débuter une journée sans avoir prit sa douche. C'est un besoin, voir même une nécessité. L'hygiène c'est quelque chose de primordiale chez ce dernier. Pire qu'une fille par moment. On frappe à la porte de la salle de bain, ce dernier soupire et entend sa soeur râler derrière la porte. Il tire alors le rideau de la douche, et allume le poste radio pour masquer le boucan que peut faire sa soeur à sept heures du matin. Pas sûr que ses parents apprécient. Une fois sa douche terminée, ce dernier prend le temps d'enfiler ses vêtements et de terminer de se préparer. Lorsqu'il ouvre la porte pour quitter les lieux, sa soeur lui lance alors un regard noir. C'est avec un sourire angélique qu'il vient lui déposer un baiser sur le front, suivi d'un simple Bonjour petite soeur. Il passe à ses côtés puis retourne dans sa chambre afin de s'emparer de son sac de cours dans lequel il n'oublie pas d'y glisser soigneusement son mac. Avant de quitter la maison, le jeune homme ne manque pas de manger un morceau et de prendre son café matinal. Sans ça, inutile de dire que monsieur ne peut pas démarrer sa journée. C'est un grand accroc du café.

Petit rituel matinal. Arrivé un quart d'heure, vingt minutes avant que les cours commencent à la fac afin de prendre le café avec ses amis. Comme d'habitude, l'étudiant se gare à sa place habituelle. Le froid s'étant bien installé sur Tree Hill, Stan n'oublie pas de s'équiper de son bonnet avant de sortir de la voiture pour affronter la glacière. Après avoir fermé sa cabriolet, et balancé son sac sur son épaule, il glisse immédiatement ses mains dans ses poches de jean, et se dirige pas à pas vers le hall de l'université. Dans le couloir, au distributeur de boissons, il y retrouve ses amis. Il les salue un à un d'une poignée de main pour les garçons et d'une bise pour les filles. Ils commencent alors à prendre une boisson au distributeur quand au loin il aperçoit Maggie, son ex petite amie. Bien qu'ils soient désormais séparés depuis un petit moment, il n'en demeure pas moins qu'ils continuent de se fréquenter. Aucune ambiguïté. Disons qu'on oublie pas son premier amour. Ils ne se sont jamais quittés en mauvais terme, c'est pour cette raison qu'ils arrivent a être amis. Evidemment, ce n'est pas facile tous les jours, quand on sait qu'ils ont vécu une longue relation, et qu'ils se connaissent donc par coeur. Ils en viennent même a être gêné l'un et l'autre. Mais bon, aucun d'entre eux ne souhaitent rompre le lien qui les unit. D'ailleurs, avant qu'elle arrive, Stan lui prend une boisson qu'elle aime bien entendu. Et oui, avoir vécu une relation comme la leur fait qu'aujourd'hui les deux jeunes étudiants ont les mêmes amis, et cela ne leur pose aucun problème puisqu'ils savent se montrer adulte et mature. Quand Maggie s'approche du groupe d'ami le sourit aux lèvres, Stan ne peut quant à lui se retenir de sourire. Il attend qu'elle vienne lui dire bonjour pour lui tendre sa boisson. On attendait plus que toi, dit-il d'un ton plus taquin qu'autre chose. Un chocolat chaud pour mademoiselle, ajoute-t-il avant de prendre une touillette pour remuer son café. Parfois les situations peuvent être gênantes, et parfois, cela lui fait encore bizarre de se dire que c'est fini avec Maggie étant donné qu'ils se voient au minimum une fois par jour. Mais c'était mieux tant pour lui que pour elle. Pour la simple et bonne raison qu'ils étaient rentrés dans une routine, à tel point qu'ils avaient plus l'air d'être ami qu'autre chose. Au moins, cela leur permet de rester ami malgré tout, car avant de débuter leur relation, il faut savoir qu'ils étaient amis. D'ailleurs, en posant son regard sur Maggie, il a un flash lui rappelant qu'il possède un petit objet de sa soeur. Il plonge alors sa main dans son sac pour en ressortir une clé USB, et la tend à Maggie. Au fait, tu pourras rendre ça à ta soeur s'il te plaît, tu lui dis que c'est bon pour son dossier, que je m'en occupe, reprend-il en souriant. Bon, comment ça va de ton côté ? ajoute-t-il tandis que les autres parlent entre eux.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Maggie S. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 800
∆ Ton occupation : étudiante en biologie.
∆ Ton avatar : Sasha Pieterse
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: on se retrouve, et on se quitte - staggie. Mar 8 Déc - 22:51


on se retrouve, et on se quitte

Lundi matin, la semaine qui recommence, et la routine qui continue. J’aime la fac et les études que j’ai choisies, même si parfois j’ai l’impression que les semaines passent et se ressemblent. Je crois que cela est dû à mon cafard du dimanche soir. Le réveil le matin est souvent difficile et le petit-déjeuner expéditif que je prends ne parvient pas toujours à me réveiller pleinement. Avant d’être en retard, je grimpe dans ma voiture et file à la fac. Je trouve facilement une place sur le parking, il faut dire que le lundi la plupart des étudiants à tendance à être en retard.
Et en étant un peu en avance, je décide de compléter mon petit-déjeuner aux distributeurs automatiques. C’est d’ailleurs le point de rassemblement de mes amis le matin. Je les aperçois d’ailleurs au bout du couloir et sourit à ceux qui m’ont déjà remarqués. Je reconnais immédiatement Stanislas au milieu du groupe. Malgré le temps qui passe, sa silhouette se détache toujours des autres à mes yeux. L’attachement que j’ai pour lui a beau avoir évolué, comme le dit si bien le dicton, on n’oublie pas son premier amour. Et je suis fière de pouvoir encore le compter parmi mes amis. Je nous trouve même matures, bien que cela ne soit pas toujours évident après tout ce que nous avons partagé.
Arrivée à hauteur du groupe, je salue tout le monde, en faisant des bises rapides. Je termine par Stan’, le meilleur pour la fin en quelques sortes. Je l’embrasse sur la joue, geste plutôt intime mais sans aucune ambiguïté, nous avons dépassé ça depuis longtemps. On attendait plus que toi. Je lui souris, amusée. Un chocolat chaud pour mademoiselle. J’attrape le gobelet qu’il me tend, et mon sourire s’agrandit. Merci beaucoup. Il connait encore mes goûts par cœur. Le chocolat chaud, c’est un peu sacré pour moi le matin, pour bien commencer la journée et me motiver. Je ne suis pas fan du café pur, bien que j’aime tout ce qui est latté ou cappuccino, j’adore le cappuccino. Mais le chocolat chaud le matin, c’est toute mon enfance. Cela faisait beaucoup rire Stan’ à l’époque où on était encore ensemble. Je réchauffe mes mains autour de ma boisson, en attendant que cela refroidisse un peu pour ne pas me brûler. Au fait, tu pourras rendre ça à ta sœur s'il te plaît, tu lui dis que c'est bon pour son dossier, que je m'en occupe. Je ne suis pas surprise par son annonce et attrape la clé USB pour la ranger dans mon sac. Wyatt et lui se sont toujours très bien entendus, et le fait que nous ayons rompu n’a pas affecté leur relation, ce dont je suis heureuse. Il est un peu comme un grand frère pour elle, tout comme mes parents ont toujours beaucoup apprécié Stan’. Je lui dirais. C’est vraiment génial que tu l’aides. C’est un très bon élève, non pas que je ne le sois pas, mais pas forcément dans les mêmes matières. Bon, comment ça va de ton côté ? Nous nous sommes instinctivement écartés du groupe. La distance n’est pas énorme, mais il en est toujours ainsi entre nous. On a cette complicité qui perturbe et nous enferme parfois dans notre monde. Tu sais à quel point j’aime le lundi. Ma phrase est bien évidemment ironique, et je sais qu’il ne s’y trompera pas. Mais heureusement, un chocolat chaud, et direct ça va beaucoup mieux. Et toi Stuttgart ? Ce n’est que récemment que je me suis mise à l’appeler par son nom de famille. Je trouve cela amusant, et surtout cela m’a aidé lors de la transition de couple à amis, lorsque les surnoms amoureux étaient la première chose qui me venait à l’esprit. J’avais ainsi réussi à prendre de la distance, et depuis ce réflexe m’est resté.
THANKS KAY



_________________

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Stanislas N. Stuttgart
∆ Tes indiscrétions : 237
∆ Ton occupation : Etudiant et vendeur dans un magasin de vêtements.
∆ Ton avatar : Grant Gustin.
∆ En ville depuis le : 23/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité:


MessageSujet: Re: on se retrouve, et on se quitte - staggie. Ven 11 Déc - 21:15



Et quand elle me sourit, ça n'a pas de prix.
Maggie & Stan

Il n'y avait rien de mieux que de débuter la semaine en compagnie de sa bande d'ami, autour d'un bon petit café chaud. Rien de tel pour se réchauffer avec un temps pareil. D'ailleurs, retrouver ses amis comme ça, tous les matins, c'était devenu un petit rituel. Que ce soit le lundi comme le vendredi, c'était la même chose tous les jours. Disons qu'ils essayaient de tous se motiver psychologiquement. Seulement ce n'était pas facile, ils n'avaient qu'une envie, c'était celle d'être en vacances. Pour la simple et bonne raison que les vacances approchaient à grand pas. Bon, il restait encore deux semaines, et pas les moins fatigantes, surtout pour Stan qui la dernière semaine avant les vacances avaient des examens blancs. Autant dire que même s'il ne le montrait pas, il n'en demeure pas moins que le stress commençait à l'envahir. Il était en plein dans les révisions, mais il savait tout de même s'accorder des pauses afin de souffler un peu. Même si ça ne serait que de lui, il passerait son temps à réviser pour réussir, il savait que ce n'était pas en faisant du bourrage de crâne qu'il y arriverait d'avantage. C'est pour cette raison que ce week-end, il était sorti s'aérer la tête au skate park. Sacré Stan.
Enfin, quoi qu'il en soit, se retrouver avec ses amis lui permettait de penser à autre chose. Les profs passaient assez leur temps à leur rabâcher que les examens blancs approchaient, alors autant dire que les conneries de son groupe lui permettait de ne pas y penser. Tiens, l'arrivée de Maggie l'aider d'avantage à ne plus penser à rien. Ah Maggie, c'est toute une histoire. Bien qu'ils ne soient désormais plus ensembles, cela n'empêchait pas Stan de l'affectionner tout autant. Ils passaient malgré tout beaucoup de temps ensembles. Bon, évidemment bien moins qu'avant, mais il n'empêche qu'ils n'avaient pas souhaité brisé leur amitié pour une séparation, surtout quand on sait que vers la fin ils étaient plus amis qu'amants. Donc au final, cela revenait au même finalement. Stan la connaissait tellement par coeur qu'il prit les devants et lui prit un chocolat chaud. Et c'est ainsi que dès lors où elle s'approcha de lui pour lui déposer un doux baiser sur la joue, ce dernier sourit en lui tendant son petit gobelet tout chaud. Il remarquait alors que cette dernière eut la même réaction que lui: celle de se réchauffer les mains avec le gobelet tout chaud. Tandis que des groupes de discussion se faisaient, Stan se retournait vers Maggie pour lui rendre la clé USB de sa petite soeur. En plus d'être resté en bon terme avec Maggie, Stan passait beaucoup de temps avec Wyatt qu'il considérait comme une petite soeur, au vue de leur différence d'âge. Il avait connu Wyatt toute petite lorsqu'il s'était mit avec Maggie, ainsi il tenait beaucoup à la petite McKinney. C'est normal, je lui avais promis de lui donner un coup de main, tu lui diras que si quelque chose ne lui convient pas qu'elle m'appelle, dit-il tout naturellement. C'était dans sa nature d'aider les gens, et encore plus ses proches pour qui il souhaitait le meilleur. Lorsque Maggie reprit la parole, Stan pouvait sentir l'ironie dans chaque mot qui sortait de sa bouche, et notamment le mot "aimer". C'est sans doute sur ce mot que l'ironie était la plus flagrante. C'est fou comme malgré ta sincérité je ne te crois pas, répondit-il alors à son tour d'un ton taquin avant de laisser échapper un rire amusé de ses lèvres finement dessinées. Et ça réchauffe aussi visiblement, ajoutait-il avec une pointe de malice en faisant référence au fait qu'il avait bien remarqué que la jeune fille se servait du gobelet tout chaud pour se réchauffer les mains. Si on pouvait enlever les examens blancs de mon emploi du temps de la semaine prochaine, ça irait mieux, répondit-il en laissant échapper un rire nerveux. Disons qu'un temps soit peu à cran avec tout ça, mais ça va le faire, d'ici fin de semaine prochaine, je pourrais souffler et profiter de mes vacances, ajoute-t-il avec relativisme. Tu fais quelque chose pendant les vacances d'ailleurs ? la questionne-t-il tout naturellement avant de boire une gorgée de son café encore chaud. Grand bien ça lui fait.    
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Maggie S. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 800
∆ Ton occupation : étudiante en biologie.
∆ Ton avatar : Sasha Pieterse
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: on se retrouve, et on se quitte - staggie. Sam 2 Jan - 15:07


on se retrouve, et on se quitte

J’aime les rituels, ces petits gestes de la vie courante qui rythment mon quotidien. Certains trouvent cela ennuyant, je préfère le mot rassurant. Le spontané fait aussi partie de ma vie, mais j’aime savoir que je croiserais mes amis au moins une fois dans la journée autour d’une boisson chaude. Malgré qu’on soit tous occupés, dans des filières différentes ou qu’on se mette à fréquenter de nouvelles personnes. Ce rituel reste à nous, notre point de rencontre et d’échange qui fait qu’on ne se perd pas de vue, comme cela arrive souvent à l’université.
Je retrouve aussi Stan’, toujours à mes côtés après les années et notre rupture au lieu de nous éloigner à renforcé notre amitié. Car nous avons dû faire des efforts pour la maintenir au début, pas facile de passer d’amant à simple amis. Cependant, la transition c’était faite malgré nous, appuyant que cette séparation était la meilleure chose pour nous deux. Les souvenirs de notre relation sont toujours très présents dans mes souvenirs, et j’espère un jour retrouvé le bonheur que j’ai connu avec lui, chez un autre garçon, une autre histoire.
Après avoir fourré la clé usb qu’il me tend, je repose mes mains autour de mon gobelet bien chaud. Wyatt et lui sont très proches, c’est comme le frère qu’elle n’a jamais eu. J’aurais pu être jalouse à l’époque de leur complicité, mais j’ai toujours su que c’était fraternel. Et au contraire, cette entente marquait l’approbation de ma sœur et participait à mon bonheur. Je ne pourrais jamais être avec un garçon si ma sœur ne l’appréciait pas. C'est normal, je lui avais promis de lui donner un coup de main, tu lui diras que si quelque chose ne lui convient pas qu'elle m'appelle. Je lui ferai passer le message. Toujours prêt à aider les autres, Stanislas est un des garçons les plus adorables que je connaisse.
Loin d’être de mauvaise humeur, j’ironise tout de même sur le plaisir d’aller en cours en ce début de semaine, ce qui fait rire mon ex petit-ami. C'est fou comme malgré ta sincérité je ne te crois pas. Je prends au faux air choqué, alors qu’il remet ma sincérité au cause. Regard qui dure moins d’une seconde car je ne peux m’empêcher de rire avec lui. D’ailleurs, son rire a toujours entraîné le mien, sa bonne humeur me contaminant malgré moi. Je mentionne par la suite le chocolat qu’il m’a offert, vantant l’effet positif que cela a sur moi. Et ça réchauffe aussi visiblement. Je baisse la tête, pour voir mes mains enroulés autour du gobelet, confirmant ses propos. Et hoche la tête pour acquiescer. Il répond ensuite à ma question, me donnant de ses nouvelles. Si on pouvait enlever les examens blancs de mon emploi du temps de la semaine prochaine, ça irait mieux. Disons qu'un temps soit peu à cran avec tout ça, mais ça va le faire, d'ici fin de semaine prochaine, je pourrais souffler et profiter de mes vacances. Tu fais quelque chose pendant les vacances d'ailleurs ? Je l’écoute, attentive et compréhensive, même si je n’ai pas d’examens blanc contrairement à lui, par chance. Bon courage, mais je ne m’en fait pas pour toi. Si tu veux, on peut aller réviser ensemble à la bibliothèque un soir. Je n’ai pas d’examens, mais j’ai quelques devoirs à rendre pour après les vacances, donc cela m’avancera de le faire avant. Je lui proposais naturellement, nous révisions souvent ensemble avant, il n’y avait pas de raison que cela change. Et je trouvais qu’on travaillait plutôt bien en la compagnie de l’autre, se stimulant plus que se distrayant. On n’a pas prévu de partir, mais j’ai de la famille qui vient nous voir. Il y aura mes cousins, ceux que tu as déjà vus. Et toi ? En deux ans de relation, Stan’ a eu le temps de rencontré une bonne partie de ma famille, et tous l’avaient beaucoup appréciés.
THANKS KAY



_________________

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Stanislas N. Stuttgart
∆ Tes indiscrétions : 237
∆ Ton occupation : Etudiant et vendeur dans un magasin de vêtements.
∆ Ton avatar : Grant Gustin.
∆ En ville depuis le : 23/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité:


MessageSujet: Re: on se retrouve, et on se quitte - staggie. Dim 17 Jan - 19:18



Et quand elle me sourit, ça n'a pas de prix.
Maggie & Stan

Bien que Maggie et Stan ne soient désormais plus ensembles, rien ne les empêchaient de continuer de se fréquenter. Il faut dire aussi qu'ils côtoyaient également le même groupe d'amis et de toutes les manières, les deux jeunes gens n'avaient aucune raison de ne plus se voir puisqu'ils s'étaient quittés d'un commun accord suite à une routine rapidement installée entre eux. De plus, Stan passait beaucoup de temps à l'université à réviser pour réussir ses concours, en plus de leur cours, il leur était difficile de parvenir à tout concilier. Mais bon, il n'en demeure pas moins que Maggie possédait une grande place dans la vie de ce dernier, ainsi que la petite soeur de cette dernière. En parlant de Wyatt, lorsque Stan posait le regard sur son ex-petite amie qu'il saluait, il ne tardait pas à lui donner la fameuse clé USB de la cadette McKinney. En effet, le jeune homme avait toujours apprécié la soeur de Maggie, et malgré leur séparation, ce dernier allait souvent chez elles, et gardait de très bons rapports également avec la cadette. Ainsi pour ne pas oublier de lui donner la clé, c'est la chose qu'il avait fait en premier. Comme de bien entendu, la jeune fille en face de lui le remercier d'apporter autant d'importance à sa soeur. Pour lui, cela lui semblait tellement logique. Wyatt était un peu comme une petite soeur pour lui. Elle avait le même âge que sa propre soeur. Ainsi, il l'avait connu toute petite, et du coup il avait toujours été protecteur envers elle.
Très vite, Stan prenait des nouvelles de Maggie car cela faisait quelques jours qu'ils ne s'étaient pas vu, et la remarque de cette dernière n'avait pas manqué de faire pouffer de rire ce dernier. Evidemment, il avait bien cerné l'ironie des paroles de la demoiselle. Seulement, il revint très vite à la réalité lorsque Maggie lui retournait la question. Il secouait la tête négativement, tout en lui répondant que son emploi du temps était tout sauf ce qu'il aurait désiré. Et oui, malheureusement, les examens blancs faisaient leur apparition en fin de semaine, autant dire que le jeune homme commençait à légèrement stresser. Il souhaitait tellement réussir ses examens pour se prouver qu'il en était capable, qu'il se mettait lui-même la pression. Il passait le plus clair de son temps à réviser, à tel point qu'il n'était pas sorti du week-end, hormis le dimanche matin pour son petit sport matinal avec son amie Neïla. D'ailleurs c'est gentiment que la blondinette lui proposait même d'aller ensembles à la bibliothèque histoire de réviser ensembles, disons que c'était toujours plus motivant à deux, que seul. Oui, c'est une bonne idée, surtout que c'est là où je comptais me rendre pour réviser. D'ailleurs, les deux seuls endroits que j'ai le plus l'impression de côtoyer en ce moment sont la bibliothèque et ma chambre, dit-il sur le ton de la plaisanterie, bien qu'il espérait rapidement pouvoir faire un petit break, le jeune homme attendait les vacances avec la plus grande impatience qui soit, comme sans doute la plupart des étudiants. C'est sympa aussi, en espérant que la neige fasse rapidement son apparition afin de rendre Noël plus magique, commençait-il par dire, avant de reprendre : Pour ma part, on reste sur Tree Hill pour les fêtes, car mes grands parents n'ont pas vraiment envie de bouger, donc bon il faut savoir être conciliant, mais on va peut être essayer d'aller faire un tour dans le nord pour se ressourcer un peu, et souffler, mes parents ont pour la première fois en trois ans, réussi à obtenir leurs vacances ensembles, donc on a faire en sorte d'en profiter. Ce qu'il entendait par le nord était bel et bien le Canada. La famille Stuttgart avait un chalet familial là bas, et y allait souvent lorsqu'ils le pouvaient, un week-end, mais cela faisait un moment qu'ils n'y avaient pas été tous ensembles, qu'ils ne s'étaient pas retrouvés en famille là bas.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: on se retrouve, et on se quitte - staggie.

Revenir en haut Aller en bas

on se retrouve, et on se quitte - staggie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Jagr quitte pour la Russie : la LNH et la TSHL en deuil !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]
» Quitte LC !
» Je quitte l'académie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onlyonetreehill :: And then quietly and without you ever really noticing, someday is today. :: university :: inside :: couloirs-