AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE ONLY ONE TREE HILL :) BISOUS LES AMIS !

Partagez|

So what you trying to do to me ? (chuck).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Maggie S. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 800
∆ Ton occupation : étudiante en biologie.
∆ Ton avatar : Sasha Pieterse
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: So what you trying to do to me ? (chuck). Sam 7 Nov - 22:10


So what you trying to do to me ?

Lundi, début d'une nouvelle semaine à la fac. Heureusement, la journée de cours se termine déjà, malgré qu'il soit encore tôt. C'était une journée tranquille dans mon emploi du temps, ce qui n'était pas du luxe puisqu'il y avait eu une soirée étudiante durant le weekend et que j'étais encore un peu fatiguée. C'était d'ailleurs le cas de la plupart de mes weekends. Sur ce point, j'étais une étudiante lambda. Après avoir discuté quelques minutes avec des amis de ma classe, je sors sur le parking de la fac rejoindre ma voiture. L'après-midi n'est pas encore très entamée et je pense profiter du reste de ma journée pour aller faire un tour en ville. L'avantage des horaires de fac, c'est très variable et souvent assez léger. Des amis de ma classe ont d'ailleurs prévu d'aller boire un café. Je ne suis pas encore sûre de les rejoindre mais c'est une option tentante.
Je m'avance en essayant de me rappeler ou j'ai mis ma voiture ce matin en arrivant. Ce qui n'est pas facile car je me gare à un endroit différent chaque jour et puis ma voiture étant grise et assez passe partout, ce n'est pas celle qu'on remarque en premier. Je me souviens être arrivée par la gauche, je m'engage donc dans l'allée dans cette direction. Je ne suis pas seule sur le parking mais une silhouette en particulier devant moi attire mon attention. Je reconnais mon ami Chuck qui semble seul. Je décide de l'interpeller pour qu'il m'attende et qu'on discute un peu. Cela fait quelques temps que je ne l'ai pas vu, ni croisé et cela me manque. Hey, Chuck ! Je crie à moitié pour qu'il m'entende sans pour autant se faire retourner tout le campus. Mon interpellation fonctionne puisqu'il se retourne pour repérer la source de la voix. Et là, sans que je comprenne pourquoi, au moment où il semble me reconnaître, il se retourne, continuant à marcher comme s'il ne m'avait pas vu. Je marque un temps d'arrêt, surprise. Qu'est ce qui vient de se passer ? Je réagis finalement en accélérant le pas pour le rejoindre. Arrivée à son niveau, je me cale sur son rythme et marche à côté de lui, essayant toujours de capter son attention. Je t'ai appelé, tu ne m'as pas vu ? Je lui adresse un sourire, pensant que ce n'est qu'un malentendu. Pourquoi est-ce qu'il m'éviterait à présent ? Mais il ne semble pas se dérider et je fronce les sourcils. Il y a un problème, mais je ne sais pas lequel, ce qui me frustre au plus haut point. Il y a un problème ? J'attends une réponse de sa part, et je ne compte pas le laisser tranquille tant que je n'en aurais pas eu une.
THANKS KAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Chuck Scolnik
∆ Tes indiscrétions : 48
∆ Ton occupation : étudiant en commerce et gestion
∆ Ton avatar : gregg sulkin
∆ En ville depuis le : 02/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Dim 15 Nov - 14:06




so what you trying to do to me ? (maggie)

ft maggie mckinney - chuck scolnik.


Je déteste le lundi. Bien-sûr tout les étudiants diront la même chose après chaque week-end mais moi je déteste réellement le lundi. Surtout ce lundi en fait. En effet, j'ai passé un week-end absolument atroce chez moi à réfléchir sans cesse sans profiter d'un moment pour me reposer ou encore me relaxer. Généralement, le fréquente une fête le samedi soir où je bois beaucoup, couche quelques fois mais m'amuse tout le temps. Puis le dimanche, après m'être levé à une heure particulièrement avancée de la journée, je me mets devant la télévision et regarde celle-ci jusqu'au soir sans bouger, un mcdo plutôt entamé devant moi. Cependant ce week-end, c'était loin d'être le cas. Non seulement je n'ai pas eu l'envie d'aller assister à une grosse fête ce qui, soit dit en passant est déjà assez catastrophique mais en plus je n'ai fais aucune blague à quiconque et j'ai profiter d'aucune chaire alléchante. Enfin bref' en définitive, j'ai complètement déprimé ce week-end. Ce lundi, c'est donc à reculons que je vais en cours où j'assiste complètement impassible aux quelques cours avant de manger un sandwich le midi et de rejoindre le parking car je n'avais pas l'envie de continuer les cours de l'après midi. Sur celui-ci, je me dirige instinctivement vers ma voiture que j'ai réussi à obtenir après de longues semaines de travail dans des cafés et pas mal de petits boulots. Cependant à mis chemin, j'entends une voix féminine prononcer mon prénom. Intrigué, je me retourne quelques secondes pour découvrir que c'est Maggie qui semble me parler. Fronçant un instant les sourcils, je l'ignore et me retourne afin de marcher plus vite qu’auparavant pour rejoindre mon véhicule. Bien-sûr que ce n'est pas poli d'ignorer la personne qui nous appelle mais Maggie est la cause de ma déprime du week-end et je n'ai donc aucune envie de lui parler un instant de plus. Celle-ci ne semble malheureusement pas le comprendre et accélère ses pas pour me rejoindre et marcher à mon côté. Un coup d'oeil vers la droite et je remarque qu'elle semble perplexe. Je me mords les lèvres et essaye de la regarder froidement mais une fois encore elle ne semble pas comprendre les signes.
« Je t'ai appelé, tu ne m'as pas vu ?» Un rire sans joie passe la barrière de mes lèvres. Bien-sûr que je l'avais vu mais je n'avais pas la moindre envie de lui parler et sa naïveté m'exaspère actuellement. Elle semble enfin comprendre qu'il se passe quelque chose car elle reprend la parole. « Il y a un problème ?» Un problème dit-elle ? Non, aucun, elle a juste embrassé mon meilleur ami et celui-ci semble avoir adoré ça.

« Non, aucun problème, je suis juste pressé. Retournes voir Jamie, Maggie. Il sera ravi de te voir lui. » dis-je en espérant qu'elle me laisse enfin tranquille. Je ne veux pas m'engueuler avec elle mais mon niveau de stress semble avoir atteint les plafonds. Redoublant le rythme de mes pas, j'essaye de rejoindre mon véhicule le plus rapidement possible.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Maggie S. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 800
∆ Ton occupation : étudiante en biologie.
∆ Ton avatar : Sasha Pieterse
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Ven 20 Nov - 13:24


So what you trying to do to me ?

Interpeler quelqu’un et se faire ignorer, c’est humiliant. Mais en plus quand cela vient d’un ami, c’est blessant. J’aurais pu croire à un malentendu, une sorte de quiproquo. Il aurait par exemple pu ne pas me reconnaître, ou croire que je m’adressais à quelqu’un d’autre. Peu plausible, mais le fait qu’il m’ignore ne me semble pas beaucoup plus logique. Nous ne nous sommes pas parlé depuis plus d’une semaine, je ne vois donc pas ce que j’aurais pu faire de mal, et il n’ait pas du genre à bouder quand on ne se voit pas d’une longue période. Je ne lâche pourtant pas l’affaire, pressant le pas pour me retrouver à son niveau. Gardant un ton optimiste, je tente une nouvelle approche amicale. Son regard froid me fait l’effet d’une douche froide. Et les choses ne s’arrangent pas lorsque j’entends son rire sarcastique. Je fronce les sourcils, pour essayer de comprendre mais c’est le trou noir, le néant. La dernière fois que nous nous sommes vu, nous avons parlé, rigolé, chamaillés comme nous le faisons toujours. Rien d’anormal, pourtant le problème semble réellement venir de moi. Je lui pose donc la question de but en blanc. Non, aucun problème, je suis juste pressé. Retournes voir Jamie, Maggie. Il sera ravi de te voir lui. Je sens le sens refluer de mon visage et me stoppe net. Comment est-il au courant de ça ? Evidemment, Jamie est son meilleur ami, il lui a dit.
Sans que je comprenne pourquoi un sentiment de culpabilité m’envahi. Je ne sais même pas pourquoi, et j’en fiche. La seule chose à laquelle je pense c’est comment je vais pouvoir lui expliquer ce qui s’est passé alors que moi-même je n’en ai aucune idée. Je n’ai même pas eu l’occasion d’en parler avec le principal concerné, Jamie. Lui en tout cas n’a pas perdu de temps, et je n’ai aucune idée de ce qu’il a pu dire précisément, pour que Chuck soit dans un état pareil.
Au lieu de continuer à tergiverser, je pose ma main sur son bras pour le retenir. Il ne semble pas vouloir m’écouter, mais je ne veux pas lui laisser le choix. Qu’est-ce qu’il t’a raconté ? Ok, ce n’était pas la meilleure entrée en matière possible pour des explications, je m’en rends bien compte. Oublie ça. Ecoute, je ne sais pas ce qu’il t'a raconté, mais là c’est avec toi que j’ai envie de parler, pas avec lui. J’espère obtenir son attention et qu’il ne va pas tout simplement partir, me laissant en plan avec mes explications foireuses. Je suppose qu’il t'a parlé de la soirée. On avait bu, beaucoup bu. Et je sais pas ce qui s’est passé. Mais pourquoi tu sembles m’en vouloir autant ? J’ai du mal à trouver mes mots et sens les larmes me monter aux yeux. Il ne manquerait plus que je pleure devant lui. Cette situation est en train et dégénérer et je regrette vraiment d’avoir embrassé Jamie à cette foutue soirée, si c’était pour me mettre Chuck à dos.
THANKS KAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Chuck Scolnik
∆ Tes indiscrétions : 48
∆ Ton occupation : étudiant en commerce et gestion
∆ Ton avatar : gregg sulkin
∆ En ville depuis le : 02/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Dim 22 Nov - 17:26




so what you trying to do to me ?  (maggie)

ft maggie mckinney - chuck scolnik.


Je ne sais pas pourquoi je suis jaloux. Honnêtement, la sensation de vide que j'ai ressenti ce week-end ou cette boule dans le ventre que je ressens à l'instant est tout nouveau et incompréhensible. Malgré-tout, je lui en veux. Certes officiellement elle a le droit de faire ce qu'elle veut, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent mais je ne peux pas m'empêcher de leur en vouloir. Ils se sont embrassés et Jamie m'en a fait part directement, cela veut donc dire que c'était quelque chose d'assez important. Je pense que c'est pour cette raison que je le prends mal. Il s'est passé quelque chose d'important entre eux et je n'étais pas là pour m'en faire une idée. Quoi qu'il en soit, je ne désire pas lui parler en ce moment mais ce n'est sans compté sur son caractère particulièrement curieux et surtout sur le fait qu'elle désire des explications que je ne suis pas capable de lui fournir. Donc, lorsqu'elle me rejoint, je fais en sorte avec mes regards qu'elle comprenne que je ne désire pas lui parler en ce moment. Visiblement, ce n'est pas très clair étant donné qu'elle m’agrippe le bras afin de m'arrêter.

« Qu’est-ce qu’il t’a raconté ?» Ce qu'il m'a raconté ? C'est réellement la seule chose qu'elle trouve à dire ? Qu'importe ce qu'il a raconté, ce qui importe est ce qu'il s'est réellement passé. Je m'apprête à répondre lorsqu'elle reprend la parole. « Oublie ça. Ecoute, je ne sais pas ce qu’il t'a raconté, mais là c’est avec toi que j’ai envie de parler, pas avec lui.» Suite à cette réponse, je lève les yeux au ciel pour lui faire comprendre mon agacement et surtout, je fais en sorte qu'elle lâche mon avant-bras de manière assez violente. Je ne veux pas parler et pourtant elle insiste, je ne compte pas me montrer particulièrement agréable. « Je suppose qu’il t'a parlé de la soirée. On avait bu, beaucoup bu. Et je sais pas ce qui s’est passé. Mais pourquoi tu sembles m’en vouloir autant ?» Lorsqu'elle termine de s'expliquer maladroitement, je décide de prendre la parole. Naturellement, ma voix semble particulièrement agacée et plutôt énervée.

« Écoutes, je t'ai dis que j'étais pressé et en plus de ça, je n'ai pas du tout envie d'en parler. Tu veux parler avec moi ? Bien, tant mieux, ce n'est pas mon cas. Après tout, ce qui compte c'est pas ce qu'il m'a raconté mais ce qu'il s'est en réalité passé. T'as beau me trouver des excuses vis à vis de ce qu'il s'est passé, il n'empêche que vous vous êtes embrassés et que c'est lui qui m'en a parlé. Je suppose que toi, tu ne m'aurais rien dit ? Je croyais qu'on était plus proches que ça, visiblement non vu que tu sembles me cacher des choses. C'est quoi la prochaine étape ? Vous allez vous mettre en couple ? J'espère qu'une fois mariés et avec des enfants, vous aurez le décence de venir m'avertir de votre relation. » lui dis-je en croisant les bras. Ses larmes semblent lui monter aux yeux, tant mieux. Peut-être qu'elle souffrira comme j'ai souffert ce week-end.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Maggie S. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 800
∆ Ton occupation : étudiante en biologie.
∆ Ton avatar : Sasha Pieterse
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Jeu 26 Nov - 21:50


So what you trying to do to me ?

Chuck ne semble avoir aucune envie de me parler. Malheureusement pour lui, il n’a pas le choix, et je sais être très déterminée. Je n’aime pas être dans cette situation de confusion et d’expectative. Parler alors qu’il semble énervé n’est peut-être pas une très bonne idée. Mais laisser les choses dans l’état ne nous avancerons pas plus. Je ne veux pas qu’un malaise ou qu’une distance s’installe entre nous. Je tiens à lui, et si un différend nous oppose je compte le régler tout de suite. Mais quand le différend se trouve être son meilleur ami et un de mes amis les plus proche, le conflit prend tout de suite une plus grande ampleur.
Je tente tant bien que mal de m’expliquer mais les choses étant encore confuses dans ma tête, le résultat n’est pas fameux. Je n’ai pas eu l’occasion d’en parler avec Jamie, pour mettre les choses au clair. Et voilà que je dois me justifier auprès de Chuck. La situation me parait absurde et pourtant la culpabilité m’envahi. Je veux qu’il cesse de me regarder ainsi, car son rejet me fait mal. La main que j’avais posée sur son avant-bras pour le retenir et violemment repoussée. Elle retombe mollement le long de mon corps, et je me sens vidée. La ténacité qui m’habitait s’envole en écoutant sa réponse. Je me décompose un peu plus, si cela était possible. Écoutes, je t'ai dis que j'étais pressé et en plus de ça, je n'ai pas du tout envie d'en parler. Tu veux parler avec moi ? Bien, tant mieux, ce n'est pas mon cas. Après tout, ce qui compte c'est pas ce qu'il m'a raconté mais ce qu'il s'est en réalité passé. T'as beau me trouver des excuses vis à vis de ce qu'il s'est passé, il n'empêche que vous vous êtes embrassés et que c'est lui qui m'en a parlé. Je suppose que toi, tu ne m'aurais rien dit ? Je croyais qu'on était plus proches que ça, visiblement non vu que tu sembles me cacher des choses. C'est quoi la prochaine étape ? Vous allez vous mettre en couple ? J'espère qu'une fois mariés et avec des enfants, vous aurez la décence de venir m'avertir de votre relation. Les larmes me sont montées aux yeux au milieu de sa tirade, et je ne suis pas sûre de réussir à les retenir longtemps s’il continue à me parler ainsi. J’ai presque envie d’abandonnée, de lui donner ce qu’il veut en le plantant là. Je crois que la seule chose qui me retient de le faire est cette étrange culpabilité qui me sert le cœur. J’inspire un bon coup, avant de reprendre la parole. Oui on s’est embrassés. Et je ne t’en aurais sûrement pas parlé, pas avant d’en avoir parlé avec lui, en tout cas. La vérité, c’est que je suis perdue. Comment et quand tu voulais que je te parle de ça ? Si on était proches comme tu dis, pourquoi toi tu n’es pas venu m’en parler quand tu l’as su ? On n’est pas ensemble, et tu le sais parfaitement puisque Jamie te dis tout. Lui aussi tu l’évite ? Ou c’est un traitement que tu me réserve. C’est vrai que j’aurais pu t’en parler avant. Mais ce n’est pas une raison pour me traiter comme ça. Je ne sais pas quoi dire d’autre pour qu’il arrête de m’en vouloir et qu’il m’explique ce qui le dérange autant. Je ne pense pas que ce soit le simple fait que j’ai omis de lui raconter ce qui s’est passé lors de cette soirée.
THANKS KAY



_________________

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Chuck Scolnik
∆ Tes indiscrétions : 48
∆ Ton occupation : étudiant en commerce et gestion
∆ Ton avatar : gregg sulkin
∆ En ville depuis le : 02/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Dim 6 Déc - 19:33




so what you trying to do to me ?  (maggie)

ft maggie mckinney - chuck scolnik.


Maggie et moi nous connaissons depuis plusieurs années maintenant et à force, on a mutuellement apprit à comprendre les gestes de l'autre. Lorsqu'elle se met à faire la moue, je sais pertinemment qu'elle désire quelque chose qui ne va pas me plaire. Lorsqu'elle fronce les sourcils, je comprends que je vais passer un mauvais quart d'heure. Et quand elle me regarde avec les larmes aux yeux comme elle le fait actuellement, je sais que je lui ai fait de la peine. Bien-sûr, je déteste faire souffrir Maggie mais à l'heure actuelle, je ressens un peu de fierté dans le fait qu'elle souffre autant que je peux souffrir. C'est donnant-donnant, la balle est au centre. Je ne comprends pas vraiment les réactions que je peux avoir en ce moment, tout est assez tendu et surtout assez complexe et pourtant je ne peux m'empêcher de lui montrer que je lui en veux. Je sais qu'elle est perdue, je sais qu'elle n'a pas pensé à moi au moment d'embrasser Jamie et c'est parfaitement normal, après tout nous ne sommes pas ensemble et elle n'a pas à se justifier auprès de moi. Oui mais moi en attendant, je souffre de leur nouvelle complicité, je souffre de les voir éventuellement s'embrasser devant moi et plus que tout, je souffre de voir à quel point ce baiser semblait plaire à Jamie. Donc, plutôt que de m'emporter sur mon meilleur ami, j'ai préféré ressasser tout ça le long du week-end avant d'exploser en ce lundi matin.

« Oui on s’est embrassés. Et je ne t’en aurais sûrement pas parlé, pas avant d’en avoir parlé avec lui, en tout cas. La vérité, c’est que je suis perdue. Comment et quand tu voulais que je te parle de ça ? Si on était proches comme tu dis, pourquoi toi tu n’es pas venu m’en parler quand tu l’as su ? On n’est pas ensemble, et tu le sais parfaitement puisque Jamie te dis tout. Lui aussi tu l’évite ? Ou c’est un traitement que tu me réserve. C’est vrai que j’aurais pu t’en parler avant. Mais ce n’est pas une raison pour me traiter comme ça.» Elle a raison, je le sais. Au fond, je n'ai pas le droit de lui demander de venir m'en parler alors qu'elle est perdue. Je n'ai pas le droit de lui en vouloir alors que je ne suis pas venu la voir pour lui expliquer mon malaise. Mais qu'est-ce que je peux lui expliquer ? Que j'ai mal de la voir éventuellement avec lui ? Et si elle me demande pourquoi, que suis-je censé lui répondre ? J'hésite alors à prendre la parole lorsqu'elle termine de me répondre mais prends tout de même mon courage à deux mains.

« Je.. Est-ce qu'il te plaît ? Est-ce que tu comptes essayer quelque chose avec lui ? » Je sais que je ne réponds pas vraiment à ses mots ni à ses interrogations mais je ne sais pas vraiment quoi répondre. « Maggie, écoutes.. j'ai pas envie de te voir avec lui, tu comprends ? J'ai pas envie de vous voir vous balader main dans la main dans les couloirs alors que je me retrouve à traîner derrière en tenant la chandelle. Tu comptes beaucoup pour moi et je veux pas te perdre pour une histoire absolument dénuée de sens. » Qu'est-ce que je suis entrain de raconter ? Qu'importe, je lui ouvre un peu mon coeur et fait part des sentiments que j'éprouve au fond de moi.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Maggie S. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 800
∆ Ton occupation : étudiante en biologie.
∆ Ton avatar : Sasha Pieterse
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Mer 9 Déc - 22:52


So what you trying to do to me ?

Il m’en veut. Le constat est simple et sans appel. Je le vois à son attitude, à sa façon de me regarder et de s’adresser à moi. Plus que de l’avoir blessé, j’ai l’impression de l’avoir trahi. Voilà, c’est la trahison qui se lit dans son regard. Et elle ne fait que renforcer la culpabilité que je sens monter en moi. Comment peut-on se sentir coupable lorsqu’on ne pense pas avoir fait quelque chose de mal ? Embrasser Jamie était probablement une erreur, un moment d’égarement passager. Mais était-ce mal ? Je ne pense pas. Du moins, je ne le pensais pas avant de voir Chuck exploser devant moi. Il ne peut pas simplement m’en vouloir pour ne pas l’avoir tenu informé, cela n’a aucun sens. Mais Je ne trouve pas plus d’explications à son comportement disproportionné.
J’aurais aimé avoir plus de temps. Du temps pour analyser la situation : les faits mais aussi mon ressenti. Pourquoi cela est-il arrivé et quel impact cela va avoir sur ma relation avec Jamie et sur mes sentiments. Mais voilà que je dois aussi faire face aux sentiments de Chuck qui sont contraire à tout ce à quoi il m’avait habitué jusqu’à présent. On dit souvent que c’est lorsqu’on perd ce à quoi on tenait, que l’on se rend compte de la vraie valeur qu’il avait pour nous. Et dans ses gestes pour se détacher au maximum de moi, j’ai l’impression de le perdre. Comme s’il érigeait un mur entre nous, me laissant seule et dans l’incompréhension. Je m’accroche tout de même, avec la volonté farouche de comprendre et de préserver cette amitié qui me tient tant à cœur.
Dans mes bafouillements, je tente une explication, qui ne me convainc pas moi-même. Mais elle semble le faire réagir, car au lieu de me planter là, il reprend la parole. Je.. Est-ce qu'il te plaît ? Est-ce que tu comptes essayer quelque chose avec lui ? Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais, et je suis légèrement prise de court. Ai-je seulement la réponse à cette question ? Il doit d’ailleurs le comprendre. Maggie, écoutes.. j'ai pas envie de te voir avec lui, tu comprends ? J'ai pas envie de vous voir vous balader main dans la main dans les couloirs alors que je me retrouve à traîner derrière en tenant la chandelle. Tu comptes beaucoup pour moi et je veux pas te perdre pour une histoire absolument dénuée de sens. Je crois que j’ai la bouche grande ouverte, mais je ne réfléchis plus vraiment. Ou au contraire, je réfléchis trop. Je tente d’analyser ses paroles, mais c’est comme si le message était brouillé. Je ne suis pas sûre de comprendre le sens de ses paroles ni même de le vouloir. Tu es jaloux ? C’est la seule chose que j’arrive à articuler, et je regrette immédiatement de l’avoir demandé, du moins de cette façon. Ma véritable interrogation est : est-il jaloux car il risque d’être mis de côté, ou jaloux de Jamie ? Contre toute attente, j’aimerais que cela soit la deuxième option. Je tente de peser un peu plus mes mots en reprenant la parole. Je ne peux pas te dire ce qui va se passer à l’avenir. Mais toi et moi, ça ne va pas s’arrêter là. Je n’ai pas envie de te perdre non plus, et il n’y a aucune raison que cela arrive. Je me rapproche de lui, et attrape sa main dans la mienne, pour appuyer mes propos. Jamie est mon ami et je tiens beaucoup à lui. C’est un garçon formidable. Mais c’est simplement un ami. Le fait d’énoncer ses mots les fait paraître comme une évidence et je sens la culpabilité quitter quelque peu mes épaules.
THANKS KAY



_________________

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Chuck Scolnik
∆ Tes indiscrétions : 48
∆ Ton occupation : étudiant en commerce et gestion
∆ Ton avatar : gregg sulkin
∆ En ville depuis le : 02/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Ven 18 Déc - 20:27




so what you trying to do to me ?  (maggie)

ft maggie mckinney - chuck scolnik.


Je ne sais pas pourquoi je lui ai dit ça. Honnêtement les mots sont sortis tout seul sans que je ne réussisse à les contrôler et dès lors que j'ai prononcé ces mots, j'ai regretté tout de suite mes paroles. Non pas que je ne pensais pas chaque mot que j'ai prononcé mais sincèrement je n'aurai jamais du lui dire ce genre de choses. On est pas ensemble, on est loin d'être ensemble d'ailleurs et je ne comprends pas comment j'ai pu lui dire ça. Je comprends qu'elle soit surprise, j'ai été surpris à la minute où j'ai prononcé ces quelques paroles. Suite à ces mots, je me suis mordu les lèvres pour éviter de dire d'autres bêtises que j'aurai également regretté. Qu'importe qu'elle sorte avec Jamie ou non, ce n'est pas mon problème. Je suis jeune, je peux bien trouver d'autres femmes qui seraient prête à vivre quelque chose avec moi. Pourquoi est-ce que je m’intéresse donc à Maggie qui est simplement une amie ? Peut-être que je manque tout simplement de présence féminine en ce moment et que je ne veux donc pas perdre Maggie avec qui je suis relativement proche. Oui, certainement, ça doit être l'explication la plus rationnelle à mon comportement. Simplement maintenant je dois me rattraper part rapport à mes paroles alors qu'elle fronce les sourcils, signe qu'elle ne comprend pas tout.

« Tu es jaloux ?» Je reste muet et réfléchis à une éventuelle réponse. Est-ce que je suis jaloux ? Et bien, oui, certainement. Après, je suis content de voir qu'elle n'a pas approfondi ses pensées. Je n'aurai certainement pas su quoi répondre. « Je ne peux pas te dire ce qui va se passer à l’avenir. Mais toi et moi, ça ne va pas s’arrêter là. Je n’ai pas envie de te perdre non plus, et il n’y a aucune raison que cela arrive.» Bizarrement, ça me fait plutôt plaisir. Oui, je sais que c'est une réaction purement égoïste et pourtant c'est le cas. « Jamie est mon ami et je tiens beaucoup à lui. C’est un garçon formidable. Mais c’est simplement un ami. » Bien, d'accord.. je suis censé répondre quoi moi à ça ?

« Eh bien, oui.. oui, je suis jaloux. Enfin, ce que je veux dire c'est qu'on a toujours tout fait à trois donc.. voilà. » Et maintenant, je ne trouve pas mes mots. Génial, parfaitement génial. « Bien, d'accord. C'est vraiment.. bien. Enfin tu sais, si jamais il doit se passer quelque chose entre vous deux je comprendrai. Je veux juste.. enfin, s'il vous plait, ne me mettez pas devant le fait accompli. » dis-je alors que je pensais plus quelque chose du genre 'laissez moi me préparer, m'endurcir avant de voir ça'. Qu'est-ce que je suis censé lui dire maintenant ? J'ai fais une crise de jalousie à une amie par rapport à un éventuel copain qu'elle pourrait avoir. Je suis ridicule, qu'est-ce que ça veut dire ? « Tu sais, je ne veux pas te voir souffrir. » Oui, c'est une bonne fin ça.
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Maggie S. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 800
∆ Ton occupation : étudiante en biologie.
∆ Ton avatar : Sasha Pieterse
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck). Dim 3 Jan - 15:21


So what you trying to do to me ?

Cette discussion est plus que houleuse, et je peine à exprimer ce que je ressens à Chuck. Il ne semble pas en meilleure posture que moi, ce qui aurait pu me faire rire dans d’autres circonstances. Mais à l’heure actuelle je suis trop occupée à me démener entre mes sentiments confus et ce qu’il tente de m’exprimer par sa colère. J’ai l’impression d’avoir loupé une information cruciale, comme s’il me manquait une pièce du puzzle pour que toute cette situation devienne tout à coup plus claire. Certes, je regrette de lui avoir demandé s’il est jaloux, c’est pourtant la seule explication qui me vient à l’esprit, et je souhaite réellement connaître la réponse. Eh bien, oui.. oui, je suis jaloux. Enfin, ce que je veux dire c'est qu'on a toujours tout fait à trois donc.. voilà. La fin de sa tirade me fait l’effet d’un coup dans l’estomac. Je me sens idiote, stupide, ridicule. Qu’est-ce que j’ai bien pu imaginer ? Il ne veut juste pas être la cinquième roue du carrosse, je le comprends, Jamie est son meilleur ami. Nous sommes amis, de très bon amis, depuis des années, et je n’ai jamais rien voulu de plus que son amitié.
Bien, d'accord. C'est vraiment.. bien. Enfin tu sais, si jamais il doit se passer quelque chose entre vous deux je comprendrai. Je veux juste.. enfin, s'il vous plait, ne me mettez pas devant le fait accompli. J’esquive un sourire, pour masquée que je suis encore secouée par ce qu’il a dit avant. Je ne veux pas qu’il voit que cela m’a blessé, car cela ne devrait pas être le cas. Tu seras le premier informé si cela devait arriver, Jamie te raconte toujours tout. Je suis fière de ne pas avoir grimacé en prononçant cette phrase, mon sourire toujours collé au visage. La preuve en ait, Jamie lui a raconté notre baiser, avant même d'en parler avec moi, qui suit la principale concernée.
La tempête semble passée, et bien que encore un peu agitée, je ne pense pas qu’il m’en veuille encore. Tu sais, je ne veux pas te voir souffrir. Je pose une main sur son avant-bras, touchée par ses paroles. Je décide de ne pas relever qu’il dit cela en parlant de son meilleur ami, qui est pourtant un garçon adorable et respectueux avec les filles. Ne t’en fait pas pour moi. Mais ça me fait plaisir. Donc c’est ok entre nous ? J’ai besoin de poser la question, pour en être sûre, et ne pas le quitter dans l'incertitude. Même si ses dernières paroles me poussent à penser que tout rentre dans l'ordre. Mis à part, que son attitude a ajouté à ma confusion initiale.
THANKS KAY

_________________

C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: So what you trying to do to me ? (chuck).

Revenir en haut Aller en bas

So what you trying to do to me ? (chuck).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chuck Cigale, Yoka haha.
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Vraie Raison du Départ de Batista
» The Buffalo Extra News
» Chuck Fletcher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onlyonetreehill :: And then quietly and without you ever really noticing, someday is today. :: university :: outside :: parking-