AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DE ONLY ONE TREE HILL :) BISOUS LES AMIS !

Partagez|

Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 18:52


   
Pyper  p. Coleman
23 ANS  / CHICAGO / CELIBATAIRE /
 SECRETAIRE AU LYCEE   / HALEY  / SANDRA KUBICKA
Ma vie est normale à mon goût. Nous avons tous une définition propre à nous-mêmes du mot normal. Comme tout le monde je me suis faite ma propre idée de ce mot. Je pense sans doute tout savoir et cela me convient. Je ne veux pas laisser paraître la moindre faiblesse sur les fins traits de mon visage. Depuis mon enfance je suis ainsi. Mon caractère c'est forgé aux longs des années et s'emparant de chaque point fort des personnes m'entourant. Ce cercle de personne est constitué de mes frères et sœurs. Nous sommes une grande famille de cinq enfants qui avait été unis et forte autrefois. À la perte des piliers de cette famille plus rien n'allait. Je me déchirais avec ma sœur qui me réduisait à chaque parole sortant de ma bouche. J'avais sept ans à leurs morts et je ne voulais pas y croire et encore moins comprendre cette perte qui m'avait foudroyé de pleins fouets. J'attendais ce soir-là qu'ils arrivent avec leurs grands sourires espérant qui me grondent pour être encore debout à une heure pareille. Je me rappelle avoir couru vers la porte et ouvrir. J'étais restée ébahit face à ces hommes inconnus qui se tenaient devant moi. J'avais senti la main de mon frère se dépose sur mon épaule. On annonçait à mon frère aîné la mort de nos parents. Je comprenais pourtant, j'allais me coucher comme-ci de rien n'était. C'est sans doute le jour de l'enterrement que je compris que ce n'était pas un cauchemar, mais la dure réalité de la vie. Ma mère m'avait toujours dit quand je me plaignais que la vie n'était pas facile et sans cesse là pour nous donner des leçons. Je me demandais à mon âge qu'avais-je fais pour mériter une telle correction de la vie. Le jour de leurs mises en terre j'avais décidé d'y jeter mon enfance. Face à leurs cercueils qui se tenaient au fond du trou, je jetais mon ours en peluche que j'avais depuis toujours. Mon doudou. Je l'abandonnais tout comme mes parents venaient de le faire.

Je suis encore blessée de la perte de mes parents. Je m'en cache. J'en ai sans doute honte. Je manque aussi d'explication que personne n'était en mesure de me donner à part eux. Je pensais avoir une vie remplie de bonheur. Mon bonheur était peut-être un mirage que fabriquaient mes parents par leur présence? J'en étais convaincue. Ma vie était devenue un véritable cauchemar. Je compris rapidement que pour survivre dans mon monde, je devais réagir en suivant l'exemple: leur exemple. Mes sept ans étaient loin dernière moi. Je venais d'avoir dix-sept ans. J'étais devenue autre chose que cette petite fille qui rêvait secrètement d'avoir la vie qu'elle avait menée pendant les sept premières années de sa vie. Manipulatrice, menteuse et garce. Je passais mes nerfs sur les personnes que je pensais faible. Ridicule. J'étais fière de moi. Ma vie de lycéenne rimait avec entourer et populaire. Je ne pouvais pas demander mieux. La perte de mes parents était enfouie au plus profond de mon être. Je laissais la douleur s'évanouir avec la méchanceté dont je faisais preuve envers les nouvelles têtes. Je connaissais par cœur cette douleur qui parcourait mon être. J'avais simplement appris à la cacher aux yeux de tous. J'avais berné pendant près de dix ans tout mon entourage. J'avais de qui tenir. Mentir et cacher la vérité. J'avais découvert tellement de choses. Je n'étais qu'une moitié de cette famille. J'étais l'enfant de ma mère et non de mon père. Tous le savaient. Ils l'acceptaient. Foutaise. Certains s'en contrefichaient, mais pas elle. J'étais haï. J'avais piqué sa place de petite dernière chouchouté de tous. Un an et demi nous séparait. On se chamaillait lorsque nos parents étaient encore là, mais sans eux c'était une guerre incessante qui ne pouvait avoir comme fin que la mort de l'une de nous. Dure. Je n’avais pas la moindre idée de qui était mon vrai père. Ce sujet me paraissait tabou aux yeux de mes deux frères et de ma sœur. Il ne me restait que la peste qui se faisait une joie à chaque erreur de me le rappeler. Entre nous la guerre était jouissif tandis qu’elle réduisait à néant ce que nos parents avaient construit. Soudé et fort? Ce n’était plus le cas un an après leurs morts.

Je souris en me rappelant tout ça. Des regrets? Sans doute. Ma vie a changé. De cet enfant malicieuse et sauvage, j’étais devenue une maman qui donnerait tout pour les siens, mais encore plus pour  Liam. Le 3 Février 2009. Un jour qui changea ma vie. J'étais une lycéenne qui n’avait qu’un million de rêve en tête.  Aucune idée de ce qui aurait pu m’arriver sans cette grossesse, mais ce qui était sûr ?  Ma grossesse fût pour le coup une surprise. Non, pas que j’étais vierge, ce qui était une surprise, c’était l’impossibilité pour moi de penser à l’avortement ! Même si je ne l’aurais jamais fait, je n’avais pas pu y penser, car j’avais fait un déni.  J’étais à quatre mois de grossesse quand j’eus la chance d’apprendre pour l’enfant. Seule et perdue. Je m’étais retrouvée piégé en quelques sortes pour le coup, autant dire que je me sentais tout bonnement mal, car j’étais seule, alors que le père aurait pu être prévenu, mais j’aurais eu la sensation de l’empêcher de vivre un rêve, je le connaissais parfaitement Eole, il était vaguement plus vieux que moi d’une année environs.  Je ne sais pas pourquoi même maintenant, il m’avait autant attiré, sans doute le physique, mais c’était bien plus que ça, c’était  épique, je ne pouvais pas faire autrement qu’être attiré par lui, c’était étrange, surtout que cette nuit, j’avais su qu’elle serait unique. Je n’avais jamais vraiment  été amoureuse jusqu’à lui, alors qu’il ne fût qu’une simple nuit pour le coup qui me laissa le plus cher des cadeau en adieu.

Sept mois que je suis dans cette ville. Je ne connaissais personne, j’ai su m’y faire une place sûre, mais ce n’était pas facile à faire. Car, j’avais tout abandonné derrière moi, j’avais finalement vécu l’enfer à Los Angeles là où j’étais partie peu de temps après mon accouchement de Liam pour tenter de me trouver une situation qui me serait assez bonne pour nous construire une bonne vie. J’ai l’argent de mes parents que nous avons eu en héritage avec mes frères et sœurs, mais aucune envie pour moi d’en profiter aussi facilement, j’avais donc décidé de me battre ! L’argent m’aidera à élever Liam, mais pas à m’éduquer moi. J’avais donc décidé d’enchainer les petits boulots tout en élevant mon fils et en entreprenant des études de droit. Je ne m’attendais juste pas à tomber sur un os. À être à deux doigts de perdre Liam. J’ai eu un dossier pour coup et blessure sur mon fils. Je m’en suis voulu, alors que je ne pouvais rien y faire. Un médecin ayant déjà vu ce genre de cas, avait stoppé les services sociaux qui étaient arrivés pour prendre mon fils. Il m’avait cru, il avait cru en moi, quand la plupart des autres personnes avaient fini par me tourner le dos en me traitant comme un monstre. Le verdict était présent, j’aurais préféré que le médecin ait faux. Que ce ne soit pas la maladie si traite et rare qui tombe sur mon fils. Liam était atteint de la maladie des os de verre. Elle n’était pas la source la plus forte, tout au contraire, mais elle était contraignante pour un petit bout de son âge. Je comprenais enfin certaines choses, comme les bleus ou les douleurs qu’ils avaient eues en apprenant à marcher. J’aurais pu rester à Los Angeles et affronter les regardes des autres, mais je voulais reprendre ma vie ailleurs, j’avais donc atterrit Tree Hill, en tombant sur cette ville en regardant les annonces de travail dans les environs. J’avais donc un boulot et un endroit où aller avec mon enfant malade, je ne sais pas de quoi ma vie est faite, mais je sais que je me battrais corps et âme pour mon enfant.

LKD  / secret (z)  /  SUR FACEBOOK  /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 18:54

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 18:55

Merci Anna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 18:56

Bienvenue sur le forum jolie demoiselle
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:05

Ce qu'elle est canon la demoizelle sur le vava !
Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:07

Merci les filles vous aussi vous êtes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:14

Alors je ne connais pas la célébrité que t'as choisi mais elle est vraiment magnifique
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour la suite de ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:17

Merci Noam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Neïla L. Grimaldi
∆ Tes indiscrétions : 1514
∆ Ton occupation : Etudiante en deuxième année de commerce international
∆ Ton avatar : La belle brune Alexandra Park ♥
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Libre comme l'air


MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:21

Bienvenue parmi nous, j'adore ton avatar que je ne connaissais pas mais elle est trooop belle hésites pas si tu as besoin de quoique ce soit ! Bon courage pour ta fiche !

_________________
Now tell me would you really ride for me? Baby tell me would you die for me? Would you spend your whole life with me? Would you be there to always hold me down? Tell me would you really cry for me? Baby don't lie to me, if I didn't have anything. I wanna know would you stick around?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:22

Alexandra Mercii et j'hésiterais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Wyatt E. McKinney
∆ Tes indiscrétions : 376
∆ Ton occupation : lycéenne.
∆ Ton avatar : gigi hadid. elle est canon, à ce qu'il parait.
∆ En ville depuis le : 20/10/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:26

Noam Hope-Baxter a écrit:
Alors je ne connais pas la célébrité que t'as choisi mais elle est vraiment magnifique
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour la suite de ta fiche :)

    Noam a tout dit. Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:34

Sandra est magnifique. Bienvenue à la maison ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:35

Ma petite princesse de Gigi  j'hésiterais pas !

Merci Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 19:59

Ton avatar punaise

Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Chloe A. Bushnell
∆ Tes indiscrétions : 251
∆ Ton occupation : libraire, ainsi qu'étudiante en histoire.
∆ Ton avatar : ashley benson.
∆ En ville depuis le : 01/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 20:05

Bienvenue et bon courage pour ta fiche! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 20:16

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 20:23

Merci Chloe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Jordan C. Daniels
∆ Tes indiscrétions : 111
∆ Ton occupation : j'me lève pour aller en cours c'est déjà bien.
∆ Ton avatar : bailey sondag.
∆ En ville depuis le : 02/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 20:29

Gosh. Y'a que des belles gosses ici.
Bienvenue sur OOTH et bonne chance pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 20:37

OMG BAILEY sérieux :o

merci Jordan et excellent choix d'avatar qu'on voit pas enfin je l'ai jamais vu sur forum :o bref !

Désolée pour le dp d'au-dessus c'est la maintenance forumactif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Jordan C. Daniels
∆ Tes indiscrétions : 111
∆ Ton occupation : j'me lève pour aller en cours c'est déjà bien.
∆ Ton avatar : bailey sondag.
∆ En ville depuis le : 02/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 20:46

J'aime bien être unique et comme on dit, il y a une première fois à tout.
En tout cas, je veux un lien avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 21:13

Avec plaisir pour le lien , si jamais tu as idée hésite pas

ouai, bin c'est une bonne première fois ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 21:54

Je rejoins les autres, ton choix d'avatar est juste magnifique même si je ne connais pas ta belle.
Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Pyper Coleman
∆ Tes indiscrétions : 49
∆ Ton avatar : Sandra Kubicka
∆ En ville depuis le : 04/11/2015



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Mer 4 Nov - 22:04

Julian


Merci Brook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Elliel W. Fawkes
∆ Tes indiscrétions : 603
∆ Ton occupation : pompier.
∆ Ton avatar : andrew garfield.
∆ En ville depuis le : 02/11/2015


And it's your home
Tes relations:
Tes rps:
Ta disponibilité: Très occupé(e)


MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Jeu 5 Nov - 13:28

Bienvenue sur OOTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche. Jeu 5 Nov - 17:11

    Bienvenue sur OOTH, je te souhaite un bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche.

Revenir en haut Aller en bas

Pyper | Le privilège de la beauté : atténuer le mauvais caractère. Toujours. On pardonne tout aux jolies femmes, avant même qu'elles n'aient ouvert la bouche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Ce n'est pas la beauté de la femme qui ensorcelle, mais sa noblesse
» La beauté n'attend pas... [2 filles recquises]
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Mission - Rang B]Beautés Fatales[Coop - PV : Seki Raiken]
» La beauté d'un Crépuscule en attire plus d'un... | PV Hivernou ♥ |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
onlyonetreehill :: One day you’re 17 and planning for someday. :: everybody's changing :: she holds a key-